De l'antifascisme

28 avr 2017

« J’aime tous les Français, je me moque de votre couleur de peau ou de votre préférence sexuelle. Ce qui m’intéresse c’est votre bonheur. Votre sécurité, votre apaisement. »

Ces propos de Marine Le Pen, en meeting hier à Nice, doivent rappeler que le fascisme ce n'est pas, comme on le caricature, un « totalitarisme » avec partout des policiers prêts à pendre les opposants à des crocs de boucher.

Le fascisme, c'est avant tout le vide politique, l'apolitisme le plus complet, « l'apaisement » comme le dit Marine Le Pen...

27 avr 2017

En acceptant hier la présence de Marine Le Pen sur le parking de l'usine Whirlpool d'Amiens, les ouvriers de cette usine qui va fermer ont été en-dessous de tout. Quelle honte !

Ils reflètent la très profonde arriération de la classe ouvrière française qui, plutôt que d'assumer la bataille contre le capitalisme, décide de déléguer au nationalisme le moyen de la protéger.

Cela est inacceptable et il n'y aucune raison de céder devant cette tendance acceptée par une partie très importante de la classe ouvrière. Bien au contraire, la classe ouvrière française va se ressaisir !...

26 avr 2017

En 2002, lorsque Jean-Marie Le Pen était au second tour des présidentielles, sans représenter pour autant une véritable menace, Jean-Luc Mélenchon avait exprimé un avis sans ambiguïtés aucune :

« Mettez des gants si vous voulez, des pinces ou ce que vous voulez, mais votez. Abaissez le plus bas possible Le Pen ! »

Il s'agissait alors de voter Jacques Chirac, le représentant du gaullisme. Cependant, à la suite des résultats du premier tour des présidentielles de 2017, Jean-Luc Mélenchon a refusé de prendre position..

24 avr 2017

Qu'est-ce que le fascisme ?

Est-ce une gangrène, une tendance réactionnaire, portée par les éléments les plus réactionnaires, qui bougent le curseur toujours plus à droite ? Ou bien est-ce un saut qualitatif, qui modifie l’État, les institutions, même l'économie ?

La France est à un tournant et la question se pose maintenant, parce que Marine Le Pen a obtenu un grand succès, qui en ayant fait autour de 21,4 % (plus de 7,6 millions de voix) au premier tour des élections présidentielles sera présente au second tour le 7 mai 2017...

22 avr 2017

Le Front de la Patrie tint son premier congrès du 9 au 12 mars 1945, alors que parallèlement l'Union Générale des Syndicats Ouvriers tint son premier congrès du 16 au 20 mars 1945.

En août 1945, Georgi Dimitrov fut libéré de sa fonction de député du Soviet Suprême de l'URSS. Il put alors retourner en Bulgarie le 6 novembre 1945 en Bulgarie, après 22 années d'émigration.

Il devint alors la figure majeure du Front de la Patrie, qui présenta une liste unifiée aux élections du 18 novembre 1945, réunissant les communistes, le Parti Agrarien, l'Union Populaire « zvéno », le Parti Ouvrier Social-démocrate et le Parti Radical, récoltant 88,18 % des voix, avec un taux de participation de 85,60 %...

17 avr 2017

En mars 1941, la Bulgarie rentra dans la Seconde Guerre mondiale impérialiste, en rejoignant le pacte tripartie (regroupant l'Allemagne nazie, l'Italie fasciste et l'Empire du Japon). Elle participe à l'offensive contre la Grèce et la Yougoslavie.

Les communistes lancèrent alors comme appel :

« Pas un grain de blé bulgare, pas un morceau de pain bulgare pour les fascistes allemands ! Pas un seul Bulgare à leurs service ! »...

16 avr 2017

« Pourquoi et de quelle façon le fascisme a-t-il pu vaincre ?

Le fascisme est le pire ennemi de la classe ouvrière et des travailleurs.

Le fascisme est l'ennemi des neuf dixièmes du peuple allemand, des neuf dixièmes du peuple autrichien, des neuf dixièmes des autres peuples des pays fascistes...

15 avr 2017

Une fois en URSS, Georgi Dimitrov participa à de très nombreuses célébrations, devenant une figure importante du pays.

Ce ne fut cependant pas tout : il participa aux travaux du VIIe congrès de l'Internationale Communiste, où il présenta dès le premier jour, le 2 août 1935, le rapport « L'offensive du fascisme et les tâches de l'Internationale Communiste dans la lutte pour l'unité de la classe ouvrière contre le fascisme ».

Il prononça également le discours de clôture du rapport au VIIe congrès, le 13 août, sous le titre « Pour l'unité de la classe ouvrière contre le fascisme »...

14 avr 2017

L'un des apports de Mao Zedong au matérialisme dialectique est la compréhension du fait qu'il existe une contradiction principale et des contradictions secondaires.

C'est la raison pour laquelle, lors de l'invasion de la Chine par le Japon, Mao Zedong a considéré que la lutte anti-japonaise était l'aspect principal, la contradiction avec le Guomindang, qui pourtant avait massacré des communistes, devenant secondaire.

De la même manière, la Chine a entamé des pourparlers diplomatiques avec les États-Unis d'Amérique en 1972, le président américain venant à Beijing, alors que la contradiction principale était considérée comme étant désormais avec le social-impérialisme soviétique...

13 avr 2017

Après le procès, Georgi Dimitrov se retrouva en première ligne pour exposer la nature du fascisme, ce qu'il fit tout d'abord dans la presse soviétique (Les premiers enseignementsCe que nous devons dire avant tout). Voici l'extrait principal d'un article qu'il écrivit pour la Pravda, l'organe du Parti Communiste d'Union Soviétique (bolchévik). Paru dans ce quotidien le 4 mars 1934, l'articile s'intitule Une victoire de la solidarité prolétarienne :

L'incendie du Reichstag devait marquer et marqua effectivement l'origine d'une campagne terroriste du fascisme allemand contre le mouvement révolutionnaire du prolétariat.

La provocation du 27 février 1933 visait à être le signal de l'« anéantissement » du marxisme, en entendant par là le mouvement révolutionnaire du prolétariat allemand...

11 avr 2017

Dimitrov. - En vertu du paragraphe 258 du code de procédure criminelle, j'ai le droit de parler comme défenseur et comme accusé.

Le président. - Vous avez le droit de parler le dernier. Cela vous est accordé maintenant.

Dimitrov. - En vertu de ce code, j'ai le droit de discuter avec le ministère public et, ensuite, de faire une dernière déclaration.

Messieurs les juges, messieurs les accusateurs, messieurs les défenseurs, déjà, au début du procès, il y a trois mois de cela, j'ai adressé, en tant que prévenu, une lettre au président du tribunal...

30 mar 2017

L'ancien Premier ministre Manuel Valls, en appelant à voter Emmanuel Macron dès le premier tour des élections présidentielles, pose la question de ces élections présidentielles de la même manière que Robert Hue, l'ancien dirigeant du Parti « Communiste » français.

Manuel Valls a expliqué hier qu'il n'y avait pas le choix face à Marine Le Pen :

« Rien n'est joué pour le premier tour, ni pour le second, dans un climat nauséabond. Je crains une abstention forte, je m'étonne aussi qu'on ne souligne pas plus le risque du Front national (…). Donc je voterai pour Emmanuel Macron. »...

29 mar 2017

Éditorial du 29 mars 2017

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Après le dossier sur la résistance antifasciste grecque, qui est d'une importance capitale de par la richesse de cette expérience, voici inévitablement celui sur Georgi Dimitrov, celui qui est à l'origine des principes de Front populaire et de démocratie populaire.

Car l'antifascisme, c'est la bataille pour la démocratie, étant donné que le fascisme est l'expression de la tendance justement toujours plus anti-démocratique du capitalisme passant sous la direction des monopoles...

29 mar 2017

Georgi Dimitrov a été l'une des personnalités les plus connues mondialement durant les années 1930, marquant de son sceau l'histoire des années 1940 et 1950. Il est impossible de s'intéresser à l'Histoire du monde sans lui accorder une place extrêmement importante.

Les raisons pour cela sont multiples : tout d'abord, il fut la victime d'un procès retentissant en Allemagne nazie en 1933, attirant une attention très approfondie de la presse mondiale et de l'opinion démocratique mondiale...

11 mar 2017

C'est un paradoxe tout à fait frappant, dont la nature est évidente : plus les gens sont de gauche ou plutôt pensent l'être, plus ils ne considèrent pas qu'il y ait un danger fasciste en France.

C'est tout à fait étrange, car dans l'ordre des choses, c'est la gauche réformiste qui devrait ne pas pouvoir penser que les choses peuvent radicalement changer dans les institutions françaises, par confiance en la « solidité » des institutions.

Pourtant, ce n'est pas le cas. Plus les gens pensent être de gauche, plus le Front National leur semble être un épouvantail, une pseudo-menace agitée par le capitalisme pour les empêcher d'assumer d'être de gauche...

5 mar 2017

La venue de Paul Eluard coïncide avec un moment où le KKE est le fer de lance pour la bataille de la démocratie populaire, au point qu'il est considéré dans l'est européen que la Grèce allait bientôt rejoindre le camp démocratique. Voici comment le KKE voit les choses, au début de l'année 1949, dans une résolution.

Celle-ci est issue de la tenue du cinquième Plénum commun du Comité Central du KKE, qui s'est tenu les 30 et 31 janvier 1949 ; elle a comme titre La Grèce sur la voie de la victoire devant le tournant décisif. On remarquera que le rôle essentiel de la révolution chinoise est soulignée dès le début du document...

2 mar 2017

Hier, François Fillon a mis en place un véritable psychodrame, décommandant au tout dernier moment sa visite prévue le matin au Salon de l'Agriculture, pour annoncer dans une conférence de presse improvisée sa convocation le 15 mars en vue d'une mise en examen.

En toute logique, on aurait pu s'attendre à ce qu'il annonce son retrait de l'élection. Les militants de son parti, Les Républicains, ne peuvent tout simplement plus faire campagne : même à Neuilly, les accusations sont incessantes, inébranlables...

25 fév 2017

Níkos Zachariádis avait tout à fait compris que la question de la guerre civile était celui de l'affrontement entre la démocratie populaire et le fascisme. La DSE n'était pas une fin en soi, pas plus que l'EAM ; il ne s'agissait que d'éléments dans une séquence plus générale.

La force du mouvement de libération national avait ainsi résidé, selon Níkos Zachariádis, dans le fait que l'indépendance nationale avait été affirmée en rapport avec la bataille pour la démocratie, ce qui allait avec la question agraire ; la question nationale de l'indépendance était inséparable du rapport à la démocratie...

18 fév 2017

Le paradoxe du gigantesque succès du KKE avec l'EAM et l'ELAS, c'est que le théoricien de la ligne de libération nationale qui amena cela n'était plus présent depuis plusieurs années.

Arrêté en 1936 par la dictature de Ioánnis Metaxás, Níkos Zachariádis fut envoyé au camp de concentration de Dachau en 1941. Le KKE n'avait plus aucune nouvelle de lui depuis.

Grande figure historique cependant du KKE - à ce titre, Níkos Zachariádis était très connu des masses - la nouvelle de son retour annoncé le premier mai 1945 dans l'organe du Parti Rizospastis provoqua une onde de choc...

17 fév 2017

Winston Churchill, le Premier ministre anglais, avait exigé lors de la conférence de Moscou en octobre 1944 un découpage en zones d'influence, suivant les modalités suivantes : Hongrie et Yougoslavie : 50%- 50%, Roumanie : 10% - 90%, Bulgarie: 25% - 75% et Grèce : 90 % - 10%.

Ces pourcentages n'ont aucune signification en soi, à part qu'ils signifiaient que l'impérialisme britannique ne tolérerait pas d'intervention ouverte de l'Armée rouge en Grèce.

Impossible pour l'URSS de ne pas accepter cela, de par la nécessité de l'alliance générale contre l'Allemagne nazie – le risque n'étant pas de ne pas battre celle-ci, mais que celle-ci réussisse un retournement d'alliance avec les États-Unis et la Grande-Bretagne dans une optique anti-soviétique...

15 fév 2017

Si le KKE avait l'initiative jusque-là, la présence britannique allait se révéler être un énorme un obstacle. Cette question allait être au cœur du positionnement du KKE et la source de la guerre civile.

Quelles sont les raisons à cela ? Déjà, parce que cela signifiait à court terme une reformation de l'EDES, qui put mener une dernière contre-offensive en janvier 1944, ce qui provoqua immédiatement une réponse acharnée de l'ELAS. Ensuite, parce que l'impérialisme britannique s'était placé au centre des négociations entre l'ELAS, l'EKKA et l'EDES. Enfin, parce qu'avec ce positionnement, l'impérialisme britannique appuyait tout azimut les initiatives anti-communistes, récupérant toutes les forces possibles, même celles ayant été auparavant des fervents soutiens de l'Allemagne nazie...

14 fév 2017

L'opposition à l'occupation prit en Grèce rapidement un large aspect populaire, comme en témoigne la vague de grèves et de rassemblements à Athènes à la fin d'octobre 1941. L'EAM, bien que très faible dans certaines zones, organisait notamment des cuisines populaires pour faire face à la famine ; cela restait embryonnaire, mais une dynamique s'affirmait.

Cela aboutit notamment à la vaste grève à Athènes à l'été 1942, à laquelle participèrent les ouvriers d'une usine de caoutchouc pour l'Armée allemande, ceux du port, ceux des tramways et de la production d'électricité, des assurances, de quelques banques, des postes et télécommunications, etc...

13 fév 2017

Le coup d’État d'août 1936 porta un coup terrible au KKE : 1 000 membres furent arrêtés, les archives du bureau politique furent découvertes par les services secrets et l'organisation clandestine démantelée, alors que 150 membres furent encore arrêtés en 1938.

A la fin novembre 1939, l'ensemble du Comité Central de 1935 était en prison. Le régime pratiqua l'isolement et la torture, encourageant à des formes ouvertes de repentir, avec publications dans la presse, etc. Il mit même en place une fausse organisation du KKE se posant comme « direction provisoire » afin de saboter la reconstitution organisationnelle illégale du KKE...

11 fév 2017

L'histoire politique de la Grèce est marquée par la tentative de réaliser la « Grande Idée » et son échec avec la « grande catastrophe », c'est-à-dire que l'opposition à la domination ottomane réalisée par l'instauration d'une monarchie en 1832 s'est prolongée en un nationalisme ouvertement expansionniste, qui se brisa toutefois face à la Turquie. Au cours de ce processus, la Grèce put s'agrandir initialement, à la suite de la guerre balkanique de 1912-1913, sa population passant de 2,8 à 5 millions de personnes.

Mais la Première Guerre mondiale et ses conséquences, avec l'apparition de la Turquie, eut comme résultat une défaite militaire complète en 1922, l'échange de population, avec un million et demi de chrétiens quittant l'Anatolie et la Thrace orientale (et 388 000 Turcs la Macédoine), provoquant un procès en Grèce contre les prétendus responsables de la défaite (le « procès des six », avec la condamnation à mort de cinq ministres et du chef de l'armée en Asie mineure), puis même l'effondrement de la monarchie en mars 1924...

11 fév 2017

Éditorial du 11 février 2017

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le dossier sur le Parti Communiste de Grèce, le KKE, que nous publions, est d'une importance capitale.

Déjà, parce qu'il s'agit d'un épisode héroïque de l'Hhistoire, avec une lutte acharnée contre l'occupation de la Grèce pendant la Seconde Guerre mondiale, puis contre l'hégémonie anglo-américaine instaurant une monarchie littéralement terroriste.

Les souffrances endurées par le peuple grec ont été immenses, ses sacrifices admirables, son abnégation grandiose. Il appartient aux progressistes, aux démocrates, aux communistes de connaître et de faire connaître cet épisode...

10 fév 2017

La question de savoir comment les changements révolutionnaires vont exister dans notre pays peut être résolue si l'on prend en compte à la fois les particularités propres à la France, ainsi que les tendances universelles propre à toute une phase historique. Le front populaire antifasciste n'est ainsi pas offensif, mais défensif, dans la mesure où il s'oppose au fascisme et se contente de s'opposer au fascisme ; il n'a pas comme objectif le socialisme. Cependant, la nature défensive de ce front populaire, de par l'agressivité toujours plus grande du fascisme et des monopoles, possède une dimension offensive : celle d'une bataille pour la démocratie populaire contre la tyrannie des monopoles...

9 fév 2017

Le matérialisme dialectique oppose, par définition, le nouveau à l'ancien ; le mouvement éternel de la matière procède par sauts qualitatifs et aucun retour en arrière n'est possible.

Le nouveau, inévitablement, est faible, frêle, fragile, initialement, avant de triompher ; Mao a résumé cela par la formule « la voie est sinueuse, l'avenir est lumineux »...

29 Jan 2017

Le problème de l'idéalisme n'est pas seulement de ne pas être matérialisme : c'est aussi qu'il s'intoxique lui-même.

Et là, les idéalistes qui ont célébré le mouvement contre la Loi travail comme un début de soulèvement ont décidé de croire en leur propre mensonge : ils s'imaginent pouvoir perturber, voire empêcher les élections présidentielles. C'est le sens des slogans triomphalistes « 2017 n'aura pas lieu », « la présidentielle n'aura pas lieu » qui se diffusent dans l'ultra-gauche...

19 oct 2016

Si le Parti Communiste a été amené aussi aisément dans les bras du jauressisme, ce n'est pas seulement pour des raisons d'incompréhension du matérialisme dialectique. François de La Rocque est, en fait, peut-être le seul en France à avoir compris ce qu'est le léninisme, et il était contre. Sa dynamique vise clairement, comme le national-socialisme allemand, à siphonner le développement d'un Parti Communiste s'établissant dans l'Histoire de son pays, impulsant des positionnements idéologiques et culturels révolutionnaire.

François de La Rocque a compris qu'il s'agissait d'une guerre de positions et le Parti Communiste s'est aperçu qu'il était en retard dans ce processus. C'est la raison pour laquelle il s'est précipité aussi facilement dans le républicanisme, tentant de lancer un mouvement Croix de Feu inversé...

18 oct 2016

A la mi-septembre 1937, la police mène une opération contre des dépôts d'armes dans tout le pays, mettant la main sur des centaines de fusils-mitrailleurs, des dizaines de mitrailleuses, ainsi que 10 000 grenades de provenance italienne et allemande. Fin janvier 1938, un de ces dépôts saute accidentellement, tuant 14 personnes ; il cachait 6 000 grenades et 200 kilos d'explosifs.

Telle était l'atmosphère lourdement pesante où l'extrême-droite s'organisait et s'armait. Dans ce cadre, le Parti Communiste, par l'intermédiaire de L'Humanité a très régulièrement parlé de François de La Rocque, des Croix de Feu et du P.S.F., tout à fait conscient de son importance dans le dispositif d'extrême-droite...

30 sep 2016

Dans l'optique d'un refus de l'opposition droite contre gauche et dans l'idée d'une renaissance-réconciliation, les Croix de Feu fondaient leur activité publique sur la mobilisation. Il ne s'agissait pas, comme l'extrême-droite liée au royalisme, de passer par la violence pour mener des coups d'éclat.

Il s'agit de diffuser un état d'esprit, une mentalité, ce qui correspond absolument aux démarches des S.A allemands et des chemises noires italiennes...

26 sep 2016

C'est un sujet qui n'existe pas à l'ultra-gauche, pour qui tout se vaut. Mais c'est la hantise des progressistes, ainsi que des gens d'« esprit Charlie » en général. Que faire au second tour des élections présidentielles si Marine Le Pen y est présente ?

Car, naturellement, nous savons toutes et tous qu'elle est bien partie pour accéder au second tour, tout en ayant une difficulté énorme à dépasser les 40 %. Elle le sait et modernise sa ligne, avec l'option nationale-républicaine. Peut-être même qu'elle espère perdre en 2017, pour être d'autant plus prête dans la foulée en cas de crise politique...

19 aoû 2016

Le décès de l'historien bourgeois Ernst Nolte

Submitted by Anonyme (non vérifié)

On a appris hier le décès de l'historien bourgeois allemand Ernst Nolte, une figure très célèbre pour son interprétation du national-socialisme. Ernst Nolte a, en effet, provoqué une polémique importante en affirmant que le national-socialisme n'était qu'une simple réaction au communisme.

Selon lui :

« Ce qu’il y a dans le national-socialisme de plus essentiel, c’est son rapport au marxisme, au communisme particulièrement, dans la forme qu’il a prise grâce à la victoire des bolcheviks. »
(La Guerre civile européenne)

8 aoû 2016

La ligne du PCI, depuis que le régime a vacillé avec le « coup » contre Benito Mussolini et l'intervention militaire des Alliés en Italie même, est très claire : il faut unifier les masses pour chasser l'envahisseur allemand.

Les Instructions pour tous les camarades et pour toutes les formations du parti, écrites par Palmiro Togliatti en 1944, affirment les points suivants :

1) ligne générale du Parti pour le moment présent : Insurrection nationale du peuple dans toutes les régions occupées pour la libération du pays et l’écrasement des envahisseurs allemands et des traîtres fascistes...

7 aoû 2016

Le paradoxe du gouvernement de Pietro Badoglio, c'est que lorsque l'armistice fut organisé avec les alliés et déclaré le 8 septembre au soir, il dut fuir Rome, ce qui fut également le cas pour le Roi. Le commandement militaire lui-même s'enfuit en pleine panique, sans prévenir aucun ministre, abandonnant des documents secrets, le sceau de l'état-major, etc.

C'est ce qui fut appelé la défense manquée de Rome, et cela alors que 80 000 soldats italiens étaient présents en périphérie. Le 9 septembre, dans la matinée, l'Armée allemande a déjà le contrôle de la capitale italienne...

4 aoû 2016

Le fascisme épuise sa crédibilité alors que la crise sociale s'approfondit et que la guerre impérialiste devient la seule orientation véritable du régime. Le PCI a quant à lui décider de lutter pour conquérir les masses ; en comprenant qu'il doit lutter y compris au sein de syndicats ou de la jeunesse fascistes, il a compris que le radicalisme verbal bordiguiste était une faille. Il assume le travail de fond et dans ce cadre, le PCI assume ainsi enfin la ligne du Front populaire, ce qui est d'autant plus facile que l'Italie fasciste s'allie totalement à l'Allemagne nazie...

31 juil 2016

L'annonce de la fin de la guerre d'Afrique a été saluée par vous avec joie, car dans vos coeurs s'est allumée l'espérance de voir finalement s'améliorer vos pénibles conditions de vie.

On nous a répeté que les sacrifices de la guerre étaient nécessaires pour assurer le bien-être au peuple italien, pour garantir le pain et le travail à tous nos ouvriers, pour réaliser - comme disait Mussolini - "la plus haute des justices sociales, qui, depuis la nuit des temps, est le plus grand désir des masses en lutte âpre et quotidienne avec les necessités de la vie les plus élémentaires", pour donner des terres à nos paysans, pour créer les conditions de la paix...

30 juil 2016

La mort d'Antonio Gramsci, le 27 avril 1937, apparaît comme le moment qui clôt toute une période. Antonio Gramsci, qui était bossu, avait une santé très faible en général et la détention a fait des dernières années de sa vie un enfer, alors qu'il souffrait de dépression cardiaque, de tuberculose pulmonaire, d'arthrite, d'hypertension, d'une hernie ombilicale, d'une pyorrhée alvéolaire qui lui a fait perdre plusieurs dents.

Les conditions infectes de son emprisonnement étaient supervisées directement par Benito Mussolini ; il s'agissait d'empêcher que le PCI puisse profiter, de quelque manière que ce soit, de son dirigeant emprisonné...

24 juil 2016

L'un des grands soucis posés par le fascisme italien est l'émigration des progressistes. Celle-ci touche 44 782 personnes en 1921, 100 000 en 1922, 167 000 en 1923, 201 000 en 1924, 45 528 en 1925, 111 252 en 1926.

Comment lutter contre le fascisme si les plus progressistes s'en vont, abandonnant le terrain ? Le PCI, lui, décide de rester fermement sur le terrain de la lutte de classes en Italie ; seule une centaine de cadres émigre pour des conditions de sécurité. Pratiquement 6 500 militants combattent de pied ferme, dans 47 organisations provinciales (23 provinces n'ayant pas de structure unifiée), affrontant une terrible répression les ciblant de manière prioritaire : 3000 communistes passent par la prison...

23 juil 2016

Toutefois, le fascisme ne compte pas ne pas profiter de sa situation de force, notamment après l'affaire Zaniboni. Le responsable du Parti Socialiste Unitaire, Tito Zaniboni, aidé du général fasciste mais franc-maçon Luigi Capello, tenta en effet de tuer Mussolini, le 4 novembre 1925.

L'opération échoua, mais tendit encore plus la situation ; le régime exigea que la presse soutienne désormais le régime, forçant la presse contestataire à capituler. En septembre 1925, la Stampa fut suspendue pour un mois, par la suite son responsable Luigi Salvatorelli fut obligé de quitter sa direction...

22 juil 2016

Le grand problème posé par le fascisme au gouvernement est de savoir comment l'en sortir. Le PCI considère que pour l'extirper, il faut nécessairement changer de régime. Le PSI, basculant toujours plus à droite, pense qu'il est possible justement de s'appuyer sur le régime pour le chasser.

Il y a toutefois pire comme problématique : personne ne pense que le fascisme puisse se maintenir. Tout le monde pense que Benito Mussolini pousse dans la brutalité des chemises noires justement afin de parvenir à un compromis et de s'institutionnaliser...

21 juil 2016

1923 a été un tournant pour le Parti Communiste d'Italie : il y a d'un côté la répression légale qui nuit, la répression para-légale qui tue, la question de la direction qui est posée avec Antonio Gramsci remplaçant Amadeo Bordiga.

Au final de la réorganisation, le PCI a 8619 activistes, principalement basés en Italie du Nord. Ils sont 1244 dans le Piémont, 350 en Ligurie, 1260 en Lombardie, 818 en Veneto, 866 en Vénétie Julienne, 1385 en Emilie-Romagne, 989 en Toscane, 280 dans les Marches, 123 en Ombrie, 585 dans le Latium, 150 dans les Abruzzes Molise, 394 en Campanie, 340 dans les Pouilles, 378 en Calabre, 338 en Sicile, 119 en Sardaigne.

18 juil 2016

Il y a 80 ans, les débuts de la guerre d'Espagne

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Il y a 80 ans, le général Franco prenait en Espagne la tête d'un coup d’État pour mettre à bas tant la République que le gouvernement de Front populaire. La réponse populaire fut immédiate et provoqua une longue et sanglante guerre civile : la guerre d'Espagne.

Il est bien connu que, pour nous communistes, cette guerre a eu une importance capitale dans la mesure où cela semblait le symbole par excellence de l'opposition entre fascisme et démocratie. Le slogan ¡No pasarán! (« Ils ne passeront pas ! ») reflète totalement la démarche communiste de front antifasciste...

10 juil 2016

Les avancées énormes du fascisme ont deux conséquences à gauche. La première est l'organisation militaire du PCI, la seconde la scission du Parti Socialiste italien.

A partir de 1921 et du tournant de 1922, le PCI dispose de structures clandestines qui sont progressivement efficaces, principalement dans les villes : Turin est son bastion, à quoi il faut ajouter Milan et Rome, ainsi que Novara, Trieste et Gênes...

6 juil 2016

Né en 1889, Amadeo Bordiga a été le premier dirigeant du Parti Communiste d'Italie, sa grande figure théorique. A ce titre, il a une responsabilité absolue dans la défaite du PCI.

Amadeo Bordiga était quelqu'un se plaçant directement dans la lignée du syndicalisme révolutionnaire, rejetant la politique : à ses yeux, le Parti Communiste jouait le rôle moteur, comme le syndicat pour les syndicalistes révolutionnaires, et c'était absolument suffisant pour le processus révolutionnaire...

5 juil 2016

Pendant que les forces du PCI sont harcelées et débordées sur tout le territoire, des antifascistes se regroupent spontanément, principalement des anciens combattants progressistes, des républicains du Parti Populaire Italien (catholique), des anarchistes, des socialistes...

En quelques mois, ce phénomène de cellules autonomes, les Arditi del Popolo, prend une ampleur telle que leur nombre atteint 20 000 hommes pour 144 sections. Le style des Arditi del Popolo était au moins en partie problématique, car il reprenait le principe de la brigade de choc de la première guerre mondiale, l'esthétique rebelle sans démilitations culturelles et politiques, etc. C'était une révolte populaire épidermique, née sur le terrain de la contre-violence face aux violences fascistes...

25 juin 2016

1. L'existence même du référendum en Grande-Bretagne pour la sortie de l’Union Européenne témoigne d'un phénomène très important caractérisant notre époque : la contradiction au sein même de la bourgeoisie entre différentes fractions.

2. Les forces ayant soutenu le « Brexit », c'est-à-dire que la Grande-Bretagne quitte l'Union Européenne, ont été les fonds spéculatifs (les « hedge funds »), les partisans nationalistes du « Commonwealth », les partisans de l'orientation unilatérale d'alliance avec l'impérialisme américain. Les forces s'étant opposées au « Brexit » ont consisté en la bourgeoisie moderniste et cosmopolite de Londres, les secteurs industriel et commercial...

28 mai 2016

Extrait du rapport lu par Walter Ulbricht, à Berlin le 19 avril 1946, lors du XVe congrès du Parti Communiste d'Allemagne.

La question essentielle qui se pose présentement en Allemagne est de se débarrasser des bases matérielles de l'impérialisme et du militarisme allemands, et la lutte contre les idéologies impérialistes et militaristes.

Il ne doit pas être de nouveau permis aux forces impérialistes réactionnaires, aux messieurs des monopoles et de la banque et aux grands propriétaires terriens d'utiliser la démocratie dans leur combat contre l'ordre démocratique et pour la reconstruction de leurs organisations réactionnaires...

10 mai 2016

La grève des 100 000 est un événement historique d'une très grande importance et en tant que communistes de France et de Belgique, nous tenons à honorer, 75 années après, la mémoire de ses combattants.

Il s'agit de se souvenir de comment les masses travailleuses de Belgique ont osé faire face à l'occupant nazi, afin de faire triompher leurs revendications et d'ébranler la machine de guerre impérialiste...

10 mai 2016

L'arrière-plan historique de la grève des 100 000

Submitted by Anonyme (non vérifié)

1.La situation de la Belgique

* La victoire militaire de l'Allemagne nazie sur la Belgique et la France a fait que la Belgique et le Nord de la France sont réunis et directement administrés par l’armée nazie, sous la direction du général von Falkenhausen.

* L'esprit de résistance nationale à l'occupant allemand s'est tout de suite développé en Belgique, avec la diffusion de nombreuses publications clandestines, notamment grâce au Front de l'Indépendance (FI) fondé en mars 1941 par le Parti Communiste de Belgique...

3 fév 2016

Le Front National est-il un parti fasciste ? Et au-delà de cette question, qu'est-ce qu'un parti fasciste ?

Selon nous, le Front National est bien un parti fasciste ; il représente les intérêts de la fraction la plus agressive de la bourgeoisie. C'est un point de vue dialectique, considérant qu'il existe des contradictions au sein de la bourgeoisie, notamment entre un secteur industriel et un secteur financier, ce dernier l'emportant toujours plus, ce qui s'exprime par le renforcement des monopoles. Selon l'ultra-gauche, avec notamment le trotskysme, le fascisme n'est rien d'autre que l'expression de gangsters carriéristes, de voyous de la politique, d'ultra-réactionnaires utilisant la démagogie sociale pour se faire une place dans les institutions...

24 Jan 2016

L'union UGT-CNT et le renforcement de l'unification des forces dans le régime républicain ne pouvaient pas aller sans contradictions, dont la première victime fut Francisco Largo Caballero. Son positionnement visant à placer le PSOE comme seul guide au-delà de la mêlée ne pouvait plus fonctionner après la crise de 1937, qui le voit être remplacé par Juan Negrín, également du PSOE.

Ce dernier était moins à gauche politiquement, mais il était un fervent partisan de l'unité républicaine, de l'unification des forces, de leur rationalisation...

19 Jan 2016

La guerre d'Espagne - 16e partie : l'unité CNT - UGT

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Ce qui caractérise l'Espagne républicaine, c'est la prédominance de l'esprit révolutionnaire, les masses s'engouffrant dans les organisations de gauche, mais aussi dans les deux syndicats : l'Union General de Trabajadores (UGT) fondé en 1888 et lié au PSOE, la Confederacion National del Trabajo (CNT), fondée en 1910 et ayant comme objectif le communisme libertaire.

La lutte contre le fascisme avait galvanisé les masses, renforçant leur détermination, mais aussi leur conscience de la situation. Deux dynamiques s'entrecroisaient alors, se soutenant et se confrontant...

18 Jan 2016

La guerre d'Espagne - 15e partie : la crise de 1937

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Au début de l'année 1937, l'Espagne républicaine est sur la défensive ; elle a su défendre Madrid, elle profitait de l'aide de l'U.R.S.S. et des Brigades Internationales, mais l'initiative restait dans le camp du putsch de Fancisco Franco. Le 8 février, l'armée putschiste prenait ainsi l'importante ville de Málaga, pratiquant meurtres et viols en masse, au point d'horrifier l'armée italienne.

Lors de cette bataille, les milices, la plupart anarchistes, n'étaient pas réorganisées dans l'Armée Populaire Républicaine, et n'appliquaient pas des méthodes modernes : on ne trouvait ni tranchées, ni barrages. C'était un exemple, parmi tant d'autres, de l'esprit anarchiste refusant le centralisme et les grades, au profit de l'esprit milicien...

17 Jan 2016

Deux forces principales existaient à gauche au moment du coup d’État militaire de Francisco Franco : le gouvernement, d'esprit libéral-démocratique et socialisant, ainsi que la CNT. Le premier entendait maintenir le régime, suivant une ligne de front antifasciste, sans armer les masses pour autant ; la seconde entendait armer les masses, mais sans se préoccuper du régime ni du front antifasciste.

Les deux furent obligés de composer, en raison de la situation : sans un régime centralisé, on ne pouvait faire face à l'armée de Franco et sans les masses, la lutte était impossible...

15 Jan 2016

L'U.R.S.S. ne se contenta pas de fournir des armes, ainsi que de très nombreux conseillers militaires afin de suppléer à l'absence de cadres dans l'armée, ceux-ci état en écrasante majorité passés au coup d’État. Elle lança également, par l'intermédiaire de l'Internationale Communiste, à la mise en place de Brigades Internationales.

Le 16 octobre 1936, Staline avait envoyé le télégramme suivant au secrétaire général du PCE, Jose Diaz, qui fut publié dans le Mundo Obrero (Monde ouvrier) et annonça l'esprit de l'initiative...

11 Jan 2016

La guerre d'Espagne fut une guerre défensive des progressistes ; il y eut bien entendu des avancées sociales et culturelles considérées comme nécessaires par tout le monde, mais les exigences étaient fort différentes et l'aspect principal était celui la dimension protectrice.

Il s'agissait de faire front, ce qui n'allait pas sans contradictions donc puisque les exigences des uns ou des autres pouvaient entrer en conflit avec le processus...

3 Jan 2016

Aujourd'hui, la vie quotidienne en France est marquée de manière régulière par le chaos. Chaos des migrants se déplaçant dans des conditions indignes, chaos de la construction urbaine qui s'étale toujours davantage, chaos du marché de l'emploi frappé toujours plus par la précarité, chaos des biens alimentaires de qualité toujours plus mauvaise et d'ailleurs sur le dos des animaux, chaos des services médicaux toujours plus chers et difficile d'accès, chaos du travail où les chefs se révèlent tyranniques et fainéants, vaniteux et arbitraires.

L'insécurité sociale, matérielle et culturelle de la vie traumatise les prolétaires et bouleverse d'inquiétudes les différentes couches de la petite-bourgeoisie ; le sentiment d'attente que quelque chose se passe est omniprésent...

23 déc 2015

Pour lutter contre le Front National, encore en faut-il en comprendre la nature et la stratégie. En ce sens, connaître l'histoire de la guerre d'Espagne est quelque chose de nécessaire.

Non pas que les conditions soient les mêmes historiquement : le coup d’État de Francisco Franco a été portée par des couches réactionnaires de type féodal, luttant contre l'avènement de la république. En France, nous n'avons plus de telles couches féodales, de par le succès de la révolution française, dans une période s'étalant de 1789 à 1870...

14 déc 2015

Nous avons bien interprété ce qui se passait dans les masses : le sursaut démocratique – ou plus exactement de l'esprit Charlie – a bien été considéré comme nécessaire, il a bien eu lieu.

Le Front National n'a heureusement pas réussi son pari. Malgré son tour de force du premier tour de ces élections régionales de 2015, les scores sont implacables au second tour, laminant le Front National, y compris Marine Le Pen elle-même...

12 déc 2015

On connaît la rencontre entre Œdipe et le sphinx, ce dernier posant la fameuse question :

« Quel être, pourvu d’une seule voix, a d’abord quatre jambes le matin, puis deux jambes le midi, et trois jambes le soir ? »

A quoi s'ensuit :

« Œdipe trouva la solution : il s’agissait de l’homme. De fait, lorsqu’il est enfant, il a quatre jambes, car il se déplace à quatre pattes ; adulte, il marche sur deux jambes ; quand il est vieux, il a trois jambes, lorsqu’il s’appuie sur son bâton. »...

11 déc 2015

Quelle position faut-il avoir face à la possibilité de victoire du Front National dans six régions, lors du second tour des régionales de décembre 2015 ? Cela reflète l'interprétation qu'on a eu du Front National, l'analyse qu'on a du fascisme.

Cela reflète aussi le rapport aux masses en général, au « peuple de gauche » en particulier. Il existe, en effet, parfois, une certaine pression qui fait qu'une organisation doit s'adapter, malgré ses propres conceptions.A cela s'ajoute un autre aspect : encore faut-il qu'une position soit exprimée. L'ampleur du succès du Front National a tétanisé beaucoup de monde, et certaines organisations n'ont pas pris position encore, ou pris position très tardivement..

10 déc 2015

Dans la seconde moitié des années 1930, le slogan « ¡No pasarán! » était utilisé en Espagne comme mot d'ordre contre le coup d’État de Franco : « Ils ne passeront pas ! ».

Le pronom personnel « Ils » désignait les fascistes, et l'unité antifasciste comprenait les communistes, les socialistes, les forces libérales de gauche, ainsi que les anarchistes...

7 déc 2015

Élections régionales 2015 : un dilemme cornélien

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Nous voici face à un dilemme cornélien et il y a bien lieu de consacrer son temps à une étude de la tragédie française et de Pierre Corneille en particulier. Les élections régionales nous montrent les deux choix affreux qu'il est possible de faire : voter contre le Front National, donc pour des gens l'alimentant, ou bien ne pas voter, ce qui revient à laisser le Front National placer librement ses pions.

Ce dernier cas ressemble à l'histoire de Gribouille qui saute dans l'eau pour ne pas être mouillé par la pluie. Cependant, on se doute que c'est un plan de François Hollande que d'avoir pratiquement fait exprès de perdre plus que normalement ; on sait que dans le Nord, la campagne des socialistes a été menée de manière très « lâche »...

26 oct 2015

Plusieurs sondages sont parus récemment à propos des élections régionales qui auront lieu en décembre 2015 : ils prévoient une victoire assez large de Marine Le Pen dans la nouvelle région « Nord-Pas-de-Calais-Picardie » et une probable victoire de Marion Maréchal Le Pen dans la région « Provence Alpes Côte d'Azur ».

Évidemment, les sondages sont à considérer avec précaution. Mais ces sondages traduisent deux dynamiques qui sont pour le coup bien réelles : celle de la progression continue et rapide du Front National dans les masses et celle du désarroi qui prend les progressistes....

3 oct 2015

Editorial du 03 octobre 2015

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie, en tant que bastions populaires, sont la cible prioritaire de Marine Le Pen. Elle sait que si le Front National triomphe là-bas, cela contribuera grandement à une vague en faveur de l'alliance de l'esprit communautaire « national » et « social ».

Si on ne croit pas que le Parti Socialiste soit un vrai « rempart » face à cela, que reste-t-il ? Nous disons que c'est l'esprit, la démarche du Front populaire...

7 aoû 2015

Dans la marche du fascisme au pouvoir, il y a en parallèle le développement du nationalisme réactionnaire appuyé de plus en plus ouvertement par des fractions des forces bourgeoises conservatrices, et celui du national-socialisme qui s'accompagne d'un nombre de plus en plus important de « transfuges » venant de la gauche et du mouvement ouvrier contrôlé par le révisionnisme et le trotskysme.

En France, les choses avancent lentement du fait des tampons retardant l'effondrement économique dû à la crise structurelle du capitalisme. Mais elles avancent sûrement. Ces dernières semaines, deux « événements » s'inscrivent dans cette dynamique de façon très parlante...

29 mai 2015

Editorial du 29 mai 2015

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La victoire du «non» au référendum sur la constitution européenne, il y a dix ans, a été un événement historique pour notre pays. Non pas, comme le pensait l'extrême-gauche alors, parce que cela aurait ouvert une nouvelle période d'affrontements de classe, avec un élan combatif de la classe ouvrière.

Bien au contraire, comme nous l'avions analysé, cela a donné un boulevard au Front National alors pourtant affaibli ; cela a amené le passage de l'alter-mondialisme dans le camp de l'extrême-droite, en tant que «révolte contre le monde moderne».

Seulement, en politique, il ne suffit pas d'avoir raison : encore faut-il en faire quelque chose. Sur ce plan, nous n'avons pas réussi à impulser une action antifasciste. Les forces progressistes étaient trop faibles, les anarcho-trotskystes trop forts. Quel gâchis énorme ! Un vrai mouvement antifasciste sur la ligne du Front populaire aurait présenté une base progressiste sans commune mesure aujourd'hui !...

9 mai 2015

Les 70 ans du 9 mai 1945

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Il y a 70 ans l'Allemagne nazie signait sa reddition, à une heure tardive permettant une modification de date pour l'URSS en raison du décalage horaire. Les représentants allemands signent la reddition sans conditions à 23h16, au soir du 8 mai, ce qui fait que pour l'URSS la date est celle du 9 mai à minuit et seize minutes.

Ce décalage doit être compris dans le cadre de la magouille précédente des forces américaines, qui avaient accepté que la reddition de l'armée allemande soit signée dès le 7 mai à Reims en France, alors que l'URSS exigeait, avec raison, qu'elle soit signée à Berlin même, ce qui fut le cas lors du 8-9 mai.

Que l'armée allemande signe la capitulation dans sa capitale était pourtant un signe fort. Cela fermait toute une période, cela indiquait un chemin nouveau...

9 avr 2015

Terriblement brillant, car dénué de toute perte de temps cosmopolite : tel est le sens du dramatique interview donné par Jean-Marie Le Pen à l'hebdomadaire Rivarol. C'est pas moins que le testament politique de Jean-Marie Le Pen, dont la moindre phrase, le moindre mot est soupesé, posé avec une précision extrême.

L'interview de Jean-Marie Le Pen précise bien :

« L’interview a été relue et validée avant publication par le président d’honneur du Front national. »...

5 avr 2015

Editorial du 5 avril 2015

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Auparavant, nous disions : « nous sommes à l'aube des années 1930 » ; cette fois, nous y sommes dans ces « années 1930 », car le capitalisme n'a nullement changé : c'est juste un nouveau cycle, de même nature, qui se répète suite à une vaste période d'accumulation.

Par conséquent, il faut voir les choses en face. Si le Front National continue à faire boule de neige, ce qui se passera est très simple : les activistes progressistes seront pendus à des crocs de boucher, les progressistes en général seront emprisonnés ou rendus silencieux ; les masses verront leurs révoltes noyées dans le sang et les ouvriers en particulier seront soumis au terrorisme patronal...

30 mar 2015

Ce second tour des élections départementales a confirmé ce qui avait été vu lors du premier tour. Le Front National continue sa progression en progressant encore en nombre de voix et en pourcentage. A l'issue de ces élections, il obtient 62 conseillers départements (contre 1 seul en 2011), c'est-à-dire que dans 31 cantons (dont 6 dès le premier tour), le Front National a remporté plus de 50% des voix.

A cela, il faut s'ajouter le très grand nombre de cantons où le Front National ne l'emporte pas, mais de seulement quelques dizaines de voix (que ce soit dans le Nord, l'Est, le Sud-Est ou même certaines régions de l'Ouest de la France)...

27 mar 2015

A propos du principe des consignes de vote

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Durant cette semaine d'entre-deux-tours électoraux, on a beaucoup entendu parler des « consignes de votes ». Or tous les partis politiques donnent ce genre de consignes, y compris ceux ne participant pas aux élections. Ainsi, par exemple, le PCMLM donne toujours des consignes lors des élections (boycott, vote barrage au fascisme, etc.).

Mais, à l’occasion de ces élections départementales de 2015, s'est développé un phénomène assez récent, relayé par certaines personnalités politiques ou par certains commentateurs ou journalistes : il s'agit de critiquer l'importance et la valeur de ces traditionnelles consignes de vote, voire d'en critiquer le principe même...

23 mar 2015

Ce soir, le choc est dur pour les progressistes, même s'il était attendu. A ces élections départementales de mars 2015, ce sont des centaines, si ce n'est des milliers de « 21 avril » qui ont eu lieu (en référence à l'élection du 21 avril 2002 où la gauche était éliminée du second tour des élections présidentielles). Et ce, y compris dans un grand nombre d'anciens bastions de le gauche démocratique ou du mouvement ouvrier.

Comme on peut le voir à Fréjus, où le Front National l'a emporté dès le premier tour, ou à Hénin-Beaumont, où le Front National fait plus de 60 % sur le territoire de la ville, lorsque le fascisme s'ancre localement il asphyxie petit à petit la société civile et la culture, tuant ainsi toute vie politique authentiquement démocratique...

27 Jan 2015

Le 17 janvier 1945, l'armée rouge libérait Varsovie, capitale de la Pologne ; le 27 janvier 1945, elle libérait le camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau installé par les occupants nazis près de la petite ville d'Oświęcim en Pologne.

C'est une date historique ; 70 ans après, il est nécessaire d'affirmer en toute clarté : Gloire à l'Armée Rouge qui a défait la barbarie nazie, gloire à son dirigeant Staline !

13 Jan 2015

Que veulent les masses ? Les masses veulent progresser ensemble, elles exigent la culture, l’élévation du niveau de vie, une plus grande harmonie sociale, un lien avec la nature plus fort, la paix.

Qu'es-ce que la révolution ? La révolution est l'unification des masses pour passer à une étape sociale supérieure, c'est-dire répondant aux attentes des masses.

De manière indubitable, les manifestations du 11 janvier 2015 portaient, de manière non développée et parfois contradictoire, les exigences des masses pour une vie meilleure.

15 oct 2014

Bien entendu, l'analyse de Trotsky étant totalement fausse, l'entrisme trotskyste dans la SFIO échoua. L'unité du Front Populaire s'élevant comme inéluctable suite aux événements de février 1934, la ligne « ultra » des trotskystes apparaissait comme totalement décalée et ceux-ci furent exclus de la SFIO en 1935.

Trotsky modifia alors totalement sa ligne, de manière historiquement inverse du communisme. Lorsque les communistes tentaient d'arracher la base de la social-démocratie, Trotsky soutenait celle-ci en prônant l'entrisme en son sein. Inversement lorsque les communistes étaient parvenus à obliger la social-démocratie à assumer l'antifascisme, Trotsky soutint de quitter la social-démocratie...

13 oct 2014

Eric Zemmour est à la source d'une nouvelle grande polémique, cette fois d'un intérêt très particulier, puisque portant sur la France du Maréchal Philippe Pétain. Il faut ici voir les tenants et aboutissants, car il y a quelque chose de très important à comprendre : Eric Zemmour a raison de dire que la France de Maréchal Philippe Pétain, c'est la France – c'est d'ailleurs là le coeur de son argumentation.

Et c'est un point de vue qui est ceux et celles qui ont parfaitement compris que la France de Charles De Gaulle est un « mythe » politique, les cadres du gaullisme ne tombant d'ailleurs pas du ciel mais précisément de cette France pétainiste, comme les gens de la fameuse « école d'Uriage »...

22 sep 2014

Editorial du 22 septembre 2014

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Comment se fait-il que nous soyons en 2014 et qu'absolument personne en France n'ait jamais parlé de Rudolf Jung, pourtant à la base de l'idéologie national-socialiste ? Et cela, malgré de très nombreuses recherches de la part des « historiens » ? La raison en est simple et elle est idéologique. En l'absence de matérialisme dialectique, on ne peut pas comprendre la réalité du monde, on ne peut pas comprendre comment la matière se transforme, comment les idées reflètent de manière plus ou moins correcte cette transformation.
Seul le matérialisme dialectique permet de comprendre les modes de production, leur infrastructure et leur superstructure, l'évolution de celles-ci, leurs tendances inévitables et les transformations historiques nécessaires. C'est pourquoi Lénine avait synthétisé le point de vue historique de la social-démocratie en disant, de manière absolument juste, que : « Sans théorie révolutionnaire, pas de mouvement révolutionnaire ».

17 sep 2014

Le rassemblement organisé des communistes marxistes-léninistes – roc-ml – est une structure issue du courant « pro-albanais », c'est-à-dire des marxistes-léninistes des années 1960-1970 ayant considéré que l'Albanie d'Enver Hoxha, et non la Chine de Mao Zedong, était un véritable pays construisant le socialisme.

Le courant « pro-albanais » est peu connu en France, car culturellement et idéologiquement il est indigent, mais beaucoup de monde y est passé, justement par esprit minimaliste français, dans une sorte de René Descartes version marxiste-léniniste...

9 sep 2014

Inqualifiable, intolérable, inacceptable : voilà ce qu'il faut dire au sujet de la propagande effectuée par des gens d'ultra-gauche – ici le groupe « Futur rouge » - au sujet d'un viol.

Un viol est en effet un crime odieux, et dans le socialisme, la sanction sera exemplaire et définitive, aussi simplement que cela. Telle est la conception, saine, normale, face à une société malade et ses crimes intolérables, qui doivent être éradiqués socialement, tout comme les criminels en vivant doivent être éradiqués, leurs attitudes éliminées.

Le projet communiste de Lénine, Staline, Mao Zedong, passe par la dictature du prolétariat, et ici, la dictature est on ne peut plus claire...

21 juil 2014

Esprit pogromiste à Sarcelles

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La vague antisémite s'impose donc ; à la suite du triomphe de Dieudonné, la haine des personnes juives se propage sans limites, avec une situation toujours plus tendue, où il est évident que bientôt les premiers morts arriveront. Les fait sont là, impitoyables. Le PCMLM avait averti plus d'une fois à ce sujet, et les faits sont là, et ce n'est que le début.

Car c'est un acte éminemment provocateur, dans le contexte actuel, d'organiser une manifestation soi-disant pour la Palestine en plein Sarcelles, que même le journal bourgeois Le Monde appelle « la petite Jérusalem ». L'on voudrait pousser au pogrom qu'on ne s'y prendrait pas autrement, mais telle est en pratique clairement la ligne des islamistes ( de la mouvance des Frères Musulmans surtout) et de leurs alliés objectifs du Nouveau Parti Anticapitaliste...

9 juil 2014

C'est un coup très dur que l'extrême-droite vient de porter à la scène anarchiste. « Egalité et réconciliation », la structure d'Alain Soral, a en effet mis en ligne une vidéo d'interview de 30 minutes présentée de la manière suivante :

Antifa : mise au point
Entretien avec Kim et Mhedy, ex-chasseurs de skins
Kim et Mhedy, deux chasseurs de skins durant les années quatre-vingts, reviennent sur leurs parcours et développent un regard critique sur la mouvance « antifa ».

Cette vidéo est une catastrophe pour le mouvement anarchiste...

24 juin 2014

L'une des pires erreurs qu'il est possible de faire au sujet du fascisme est de penser que celui-ci s'accompagne forcément, dans sa marche au pouvoir, de très larges mobilisations systématiques de masses encadrées par des milices particulièrement brutales, pratiquant les agressions systématiques.

Le fascisme, pour triompher et se maintenir, a besoin de mettre à mort la société civile, les opinions démocratiques. Celles-ci sont déjà en fait pratiquement inexistantes dans le capitalisme, puisque toutes les opinions s'exprimant correspondent aux classes soutenant le régime.

Cependant, même ce semblant d'expression disparaît avec le fascisme. Et surtout, et c'est là l'aspect principal de cette question de la société civile, la culture est anéantie, totalement effacée afin que tout ne serve plus que l'impérialisme le plus agressif...

7 juin 2014

L'ultra-gauche contre le débarquement de juin 1944

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Les pays impérialistes ont célébré hier les 70 ans du débarquement allié en Normandie, afin de se présenter comme des forces positives historiquement. Elles n'ont cependant pas pu masquer les contradictions inter-impérialistes, avec tout un jeu pathétique entre Barack Obama et Vladimir Poutine, obligeant d'ailleurs François Hollande à dîner avec le premier pour aller ensuite « souper » avec le second.

Cependant, le débarquement allié reste un événement foncièrement positif de l'histoire du monde, au-delà de la récupération faite hier, en présence du président français François Hollande, de la chancelière allemande Angela Merkel, des présidents américain et russe Barack Obama et Vladimir Poutine, ou encore de la reine d'Angleterre...

4 juin 2014

Les exécutions sommaires pratiquées au musée juif de Bruxelles, en Belgique, le 24 mai 2014 sont un écho de celles effectuées devant une école juive à Toulouse, en France, le 19 mars 2012.

On y trouve la même démarche individualiste d'un aventurier tuant froidement des gens au hasard, y compris des enfants, filmant l'ensemble avec une caméra portative. On a la même idéologie comme vecteur : l'antisémitisme comme anticapitalisme romantique. On a la même dimension nihiliste, où l'on n'hésite pas à choisir tant un musée qu'une école, lieux de culture...

23 mar 2014

Editorial du 23 Mars 2014

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Les élections municipales reflètent que la société française implose sous la pression de la crise générale du capitalisme. D'un côté, il y a la forme populiste voire fasciste du plébiscite, comme le montre le Front National dans certaines villes comme Hénin-Beaumont, Béziers, Perpignan, Avignon, et bien sûr les notables dans d'autres (Meaux, Provins, Epinal, etc.).

10 Jan 2014

Interdiction de Dieudonné à Nantes ? Hourra !

Submitted by Anonyme (non vérifié)

C'est un sentiment de soulagement qui a gagné toutes les personnes progressistes de France, ainsi que l'ensemble des masses juives, à l'annonce de l'interdiction du spectacle nantais de Dieudonné.

Enfin ! Enfin la pression démocratique authentique, refusant catégoriquement l'antisémitisme, permet de l'emporter face à Dieudonné, qui s'appuyait sur l'humour sordide et le libéralisme bourgeois pour diffuser un antisémitisme véhément et négationniste.

8 Jan 2014

Dans l'affaire Dieudonné, on retrouve aujourd'hui les mêmes lignes que dans l'affaire Dreyfus.

Regardons en arrière, cette fameuse affaire Dreyfus. A l'époque, il y avait trois tendances : les dreyfusards qui refusaient catégoriquement l'antisémitisme. En face d'eux, les anti-dreyfusards ne voulant pas que l'on remette l'armée française en cause, voire le plus souvent étant franchement antisémites. Et à côté, toute une extrême-gauche refusant de défendre Alfred Dreyfus, car c'est un soldat et un bougreois, rejetant la lutte contre l'antisémitisme qui dévierait des luttes économiques, syndicales...

7 Jan 2014

Editorial du 7 janvier 2014

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Chaque situation a son aspect principal ; en ce moment, c'est Dieudonné et l'antisémitisme, comme anti-capitalisme romantique véhément, pogromiste, rendant de nouveau vivant le hideux masque du fascisme et de l'extermination.

Tout l'odieux esprit relativiste français dégouline évidemment ici d'horreur, mettant dos à dos Dieudonné et ses critiques, ou bien le soutenant au nom de la « liberté d'opinion ».

11 nov 2013

L'agitation menée par le mouvement des bonnets rouges reflète et fait écho à une dynamique identitaire qui s'appuie en Bretagne autour des mythes : l'indépendance, l'autonomie, etc.

Il s'agit d'outils régionalistes pour faire pression d'un côté, et de l'autre d'une tentative idéaliste ouvertement fasciste. Dans tous les cas, le mouvement identitaire breton met en avant un « pays réel » qu'il faudrait défendre à la place de la lutte des classes au niveau de la France entière.

On trouve ainsi d'un côté la gauche indépendantiste, voire autonomiste, qui veut plus ou moins séparer la Bretagne de la France, mais qui n'est pas en mesure de s'exprimer clairement sur la question nationale bretonne, qui est pour elle simplement un argument, un mythe, afin de masquer des intérêts bourgeois et petit-bourgeois derrière une critique de « Paris »...

17 sep 2013

Le soutien massif dans les institutions militaires au mouvement de la « quenelle » lancée par Dieudonné montre que c'est par là que passe la mobilisation populaire fasciste.

Il fallait en effet au fascisme, en plus des structures fascistes militantes de manière agressive et du Front National électoraliste, une mobilisation de masse large et irrationnelle, touchant aussi largement que les SA ou les chemises noires aient pu le faire.

24 juil 2013

Un « blanc » peut-il comprendre le racisme ?

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Un « blanc » peut-il comprendre le racisme ? Telle est la question, à laquelle est répondue non, posée par tout un courant « antiraciste » petit-bourgeois niant la lutte des classes et refusant le métissage.

En tant que matérialistes, nous sommes universalistes. Il n'y a pas pour nous des « individus », mais une société humaine en transformation, en rapport avec la biosphère...

 

26 juin 2013

Le gouvernement PS révèle une vidéo de la bagarre où Clément Méric a été assassiné, interdisant des organisations d'extrême-droite en même temps. Un jeu habile de la part de la social-démocratie...

7 juin 2013

Le meurtre de Clément Méric

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Cela fait plusieurs mois que la violence fasciste frappe dans de multiples villes, et il était inévitable qu'à un moment donné, cela aille très loin dans la brutalité. Ce n'est pas une question de « climat délétère » ou bien de la « manif pour tous » en arrière-plan. C'est une question historique...

27 mai 2013

293 interpellations, 231 placements en garde à vue, suite en grande majorité aux affrontements avec la police. Les « identitaires » ont également occupé le siège du Parti Socialiste à Paris. La réalité est très claire : il y a une grande mobilisation réactionnaire, formant des cadres...

21 mai 2013

Dans les années 1980, le symbole de l'Action Antifasciste est réapparu en Allemagne, cette fois avec un drapeau noir au lieu du second drapeau rouge. Cela fit partie d'une relance de l'antifascisme en Allemagne, aboutissant dans les années 1990 à la reformation d'une Action Antifasciste par des « antifascistes autonomes. »

13 mai 2013

Les manifestations fascistes à Paris, ainsi que d'autres villes, ont été la fois une nouveauté, car bien plus ordonnées qu'avant, mais finalement relativement hors contexte. Seulement la France est à l'aube des années 1930, et si la France a l'air encore d'être dans sorte d'étrange ouate, demain tout va changer...

20 avr 2013

« Nous sommes à l'aube des années 1930 » : c'est un de nos slogans depuis plusieurs années. Bon, maintenant, nous y sommes, les faits parlent d'eux-mêmes. Le capitalisme est en crise, la morale et la culture sombrent dans la décadence, les fascistes s'agitent, la bourgeoisie se lance dans des grandes opérations culturelles et idéologiques...

4 avr 2013

Jesus Franco, qui vient de mourir, était un cinéaste de série B produisant des oeuvres entre expressionnisme et existentialisme. Il représente à lui seul un exemple d'expressionnisme tourné finalement vers l'individualisme, voire le fascisme, tout en cherchant tout de même à trouver une voie vers quelque chose de créatif.

29 mar 2013

Le discours - forcément insipide - de François Hollande hier a bien moins d'importance que les lettres de menace envoyées au juge Jean-Michel Gentil, mais également à trois personnalités des médias, qui sont par ailleurs également juives, ce qu'évidemment n'a jamais été précisé par les comptes-rendus médiatiques.

2 mar 2013

La fondation d'une Coordination Nationale contre l’Extrême-droite serait une bonne chose si la démarche n'était pas une tentative anarcho-trotskyste de maintenir une existence faussement révolutionnaire à l'ombre de la social-démocratie.

27 fév 2013

Le mouvement d'extrême-droite italien Casa Pound a connu une débâcle électorale, révélatrice sur sa vision profonde de la société italienne, uniquement comprise à travers le prisme cosmopolite de l'esprit bohème et nihiliste futuriste. Pour preuve, le scandale le plus important d'Italie est que les monuments historiques tombent en ruine...

17 fév 2013

Hier une manifestation antifasciste a eu lieu à Lyon, ce qui est un événement d'importance. Au sens strict, cette manifestation a effectivement un sens éminemment antifasciste, puisqu'elle visait à faire pression pour la fermeture d'un local fasciste, « la Traboule », dans une ville où l'extrême-droite dispose de commandos violents particulièrement virulents.

De par la situation à Lyon, l'antifascisme dans cette ville a une importance particulière, pratiquement aux avant-postes...

27 Jan 2013

L'Institut Civitas est une structure national-catholique ultra-réactionnaire. Il prend de plus en plus d'ampleur à la faveur de la mobilisation contre le droit au mariage pour les personnes homosexuelles. Mais c'est une structure de combat, un instrument qui visent à la conquête de l'hégémonie culturelle et prépare la prise du pouvoir...

14 Jan 2013

Nous espérons que la manifestation homophobe, portée par la bourgeoisie ce 13 janvier 2013, servira d'électrochoc aux éléments avancés de la révolution socialiste en France. Le matérialisme dialectique exprime ici la vérité : pour que les valeurs progressistes triomphent, un ennemi très puissant devra être écrasé...

19 nov 2012

Ce week-end ont eu lieu des manifestations dans toute la France contre le projet de loi ouvrant le droit au mariage et à l'adoption pour les personnes gays et lesbiennes. Ces manifestations ont été l'occasion d'une mobilisation réactionnaire massive en regroupant plus de 100 000 personnes...

22 oct 2012

Aux yeux des anarcho-trotskystes, l'action « identitaire » à Poitiers est un  « pauvre petit plan comm' ». ce qui serait risible si ce n'était absolument dramatique. En réalité, c'est un coup de plus contre les valeurs progressistes et une annonce de plus du danger qui vient...

21 oct 2012

éditorial du 21 octobre 2012

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'opération des identitaires dans une mosquée en construction à Poitiers rappelle une chose importante. L'identité est-elle régionale ? Française monarchique ? Française républicaine ? Européenne ? L'extrême-droite française n'y arrive vraiment pas ; elle n'arrive pas à savoir quel est son drapeau, et pour cause.

Il faut, en effet, toute la sagacité matérialiste dialectique pour comprendre le processus en cours : la fusion de l'humanité, à travers une foule de contradictions.

24 juil 2012

La France est un pays formaliste, qui a étouffé le véritable romantisme, le besoin de sensibilité absolue, culminant dans la bataille pour les arts et la civilisation.

 

Conséquence : l'importation de théories fort étranges, comme le bricolage agro-romantique allemand des « artamans » ou encore les « fraternités » suprémacistes blancs des États-Unis (nous parlions récemment du « cercle aryen »)...

17 juil 2012

Nous parlions récemment de deux antifas condamnés pour avoir agressé une personne portant des symboles nazis, et qui s'est avéré être un policier. En fait d'agression, la personne portant des symboles nazis avait reçu... une claque, et pour cette claque, les deux jeunes antifas ont reçu chacun une peine d’un mois de prison avec sursis et 600 € à payer solidairement à la victime... La présidente refusant le travail d'intérêt général, et ne critiquant pas les symboles nazis...

11 juil 2012

Deux jeunes antifascistes limougeauds sont poursuivis pour des « violences » contre un individu (qui s’avère par la suite être un policier qui n’était pas en service) qui arborait le jour de « l’altercation » un tee-shirt avec des symboles nazis : la « wolfangel » (le crochet des loups présent sur les uniformes des SS et de la Das Reich qui a perpétré le massacre d’Oradour) et la « totenkopf » (tête de mort emblème des gardes des camps de concentration et d’extermination de Dachau, Buchenwald, Mauthausen et Oranienbourg).

20 juin 2012

La non-élection de Marine Le Pen au Parlement ne doit pas masquer le grand tournant que connaît l'extrême-droite française. Elle a pris l'initiative, elle connaît sa mutation ; elle développe son style, son économie politique. A côté de cela, l'Etat comprime et réprime ce qui tente de s'opposer à cela. Pour illustrer cela, voici trois exemples...

18 juin 2012

éditorial du 18 juin 2012

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Beaucoup de choses se sont jouées à Hénin-Beaumont ces deux dernières semaines. Il y a eu, avant le premier tour, les fascistes de 3ème voie venant distribuer des tracts pour leur candidate Sylvie Langlois (qui fera par la suite 0,75% mais dans une autre circonscription, à Roubaix).

Il y a eu l'échec de Mélenchon dès le premier tour. Et il y a eu hier l'échec, à 118 voix près, de Marine Le Pen au second. A ceci près que 55,14% de suffrages exprimés vont en sa faveur à Hénin-Beaumont même, et que les municipales s'annoncent déjà très positivement pour le FN...

16 juin 2012

Nous expliquions dans l'article sur le premier tour des législatives que l'abandon de la stratégie du « front républicain » par l'UMP était un fait important, un marqueur historique. Cette stratégie qui préconisait le désistement du candidat de droite ou de gauche le moins bien placé en cas de triangulaire avec le Front National.

Il est évident qu'une part non négligeable, comme nous l'avons montré, de l'UMP assume tout à fait l'abandon de cette tactique et plaide pour un rapprochement avec le Front National. Mais pour d'autres, dont une grosse partie de la direction de l'UMP, cela ne va pas de soi et il s'agit plus de tactique politicienne. L'UMP comporte en son sein et à sa direction une forte tendance centriste humaniste chrétienne-démocrate et un certain nombre de personnalités politiques lié historiquement à la Résistance contre le fascisme et se réferrant à la figure politique du Général De Gaulle...

3 juin 2012

Impossible de ne pas voir l'inexorable progression du Front National en ce moment, sous couvert de « vague bleu marine. » De nombreuses personnes soucieuses de faire « carrière » auront rejoint le mouvement d'un côté, alors que de l'autre l'idéologie nationaliste se diffuse massivement dans toute la société.

21 mai 2012

"C'est l'histoire d'un mec" fait un buzz. Cet article d'extrême-droite conte le désenchantement d'une personne qui a pris au sérieux la social-démocratie, qui est déçue et qui ainsi se donne le droit de faire carrière "seule", en s'appuyant sur le racisme... 

19 mai 2012

éditorial du 19 mai 2012

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Ainsi donc, les fascistes ont réussi leur coup : imposer une manifestation annuelle à la mi-mai à Paris (voir notre article ici, et deux autres compte-rendus existant ici ainsi que là). Et non seulement ils ont réussi d'organiser un rassemblement en « bloc » structuré, mais qui plus il n'y a pas eu d'opposition, la scène anarchiste parisienne ayant abandonné le terrain, jetant à la poubelle leur propre tradition, et cela au moment où il ne fallait vraiment, mais alors vraiment pas du tout.

16 mai 2012

Ce 13 Mai avait lieu la désormais traditionnelle manifestation fasciste parisienne dite du "9 mai". Habituellement s'y opposait une contre-manifestation antifasciste "radicale" organisée par les anarchistes.
Cependant, cette année, la mobilisation fasciste a été plus grande que jamais. Plus de 1000 fascistes y ont participé. Et ... il n'y a pas eu de contre-manifestation. Cela signe l'échec historique et la mort de l'extrême-gauche anarcho-trotskyste à la française.

16 mai 2012

Nous avions critiqué la revue "Réflexes" en 2007 déjà, pour son manque de conséquence concernant l'antifascisme. Dans une interview donnée au NPA, cette revue persiste et révèle son agonie complète, en niant le nazisme en Grèce mais surtout en ne comprenant rien au fascisme en France.

24 avr 2012

Lorsqu'il s'est exprimé hier soir place Stalingrad à Paris, Jean-Luc Mélenchon ne pouvait que constater l'importance du score de Marine Le Pen.

Dans sa brève intervention, il a prétendu avoir mené une bataille contre l’extrême-droite ; c'est que le Front de Gauche est obligé de sauver les apparences après s'être fait terrasser par Marine Le Pen sur le chemin du populisme nationaliste...

24 Jan 2012

François Hollande "contre le monde de la finance"

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Ce Dimanche 22 Janvier, François Hollande a tenu son premier grand meeting de campagne, sur fond de couleur bleue, devant un drapeau français. Comme nous l'annoncions au soir du premier tour des primaires socialistes, le candidat du Parti Socialiste court après la démagogie fascisante d'Arnaud Montebourg et Jean-Luc Mélenchon. S'il fait cela c'est pour masquer qu'il ne veut rien changer, qu'il n'a rien à proposer. 

Nous avions raison quand nous disons que « le Parti Socialiste a définitivement rompu les derniers liens qu'il gardait avec le mouvement ouvrier, ses traditions et ses pratiques. »

Car au final qu'a à proposer le candidat du Parti Socialiste ?...

20 Jan 2012

édito du 20 janvier 2012

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Il y a 70 ans, la conférence de Wannsee en Allemagne nazie scellait la stratégie d'extermination des personnes juives en Europe. Un événement d'une dimension extrême et unique, alors que la planète a connu et connaît nombre de massacres et de génocide.

 

20 Jan 2012

Il y a 70 ans : la conférence de Wannsee

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Il y a 70 ans, le 20 janvier 1942, se tenait la conférence de Wannsee, dans la banlieue de Berlin, en Allemagne nazie. Alors que l'extermination massive, par balles, des Juifs et Juives d'URSS avait déjà commencé, la conférence devait établir l'organisation industrielle de la destruction de la population juive d'Europe.
Cet événement, cette planification, cette organisation méthodique et systématique, est unique dans l'histoire : si les forces impérialistes et réactionnaires en général ont déjà mené des génocides, jamais ils n'ont organisé celui-ci à cette échelle, organisant l'ensemble du système politico-militaire et économique en ce sens.

16 déc 2011

Les manifestations du fascisme ne peuvent que se multiplier à notre époque, celle de la crise générale du capitalisme. Par exemple, les médias bourgeois martèlent des "faits-divers", dénués de toute analyse politique, qui produisent à la longue l'impression que la société ne peut s'en sortir que par une régénération en profondeur, ce qui correspond au programme fasciste. Mais le fascisme s'infiltre d'autant plus facilement qu'il n'est pas bien compris, profitant ainsi d'une attitude dilettante très largement répandue en France. Sur Internet, la référence à la fausse "loi" Godwin vise souvent à discréditer toute analyse du fascisme et incite encore plus au dilettantisme.

15 déc 2011

Ce mardi 13 décembre ont eu lieu deux tueries, l'une perpétrée en Belgique, à Liège, par Nordine Amrani, l'autre à Florence par Gianluca Casseri, activiste fasciste. Dans les deux cas, le tireur s'est suicidé après avoir tué quatre personnes à Liège, dont un bébé d'un an et demi (le bilan pourrait encore s'alourdir) et deux à Florence. 125 personnes ont été blessées à Liège, deux à Florence.

1 nov 2011

Les « trois flèches » sont un vieux symbole social-démocrate, voilà un fait historique bien établi.

Et il n'est nullement étonnant que les « marxistes libertaires » le reprennent, puisqu'ils sont « contre » les fascistes et les capitalistes, mais également « contre » les communistes. Les « marxistes libertaires » et autres « redskins » sont des sociaux-démocrates à l'ancienne, ils se disent révolutionnaires mais s'opposent totalement au « stalinisme. » Les « trois flèches » correspondent à leur identité politique : trotskyste, et donc social-démocrate !..

8 oct 2011

Les sondages sont certainement un mode d'enquête peu scientifique propre à la vision du monde bourgeoise. Cependant, ils sont révélateurs de tendances et leurs résultats peuvent être intéressants.

C'est ici le cas d'un sondage publié récemment par l'institut Opinion way qui annonce que, quelques soient les classes sociales et les générations, la grande majorité des personnes vivant en France donnent la priorité aux produits « Made in France » lorsqu'elles ont le choix dans leur achats. Ce résultat est révélateur de contradictions, de tensions qui agitent l'infrastructure capitaliste de la société française.
6 oct 2011

Samedi 8 Octobre, les fascistes de la mouvance auto-dénommée « solidariste » organisent une manifestation nationale à Lille.

Cette manifestation est un signe important. En effet, si les fascistes manifestaient tous les ans de manière centralisée à Paris le 9 Mai et organisaient des défilés locaux, ils n'avaient pas encore créé de nouvelle initiative d'envergure nationale. Le défilé fasciste du 9 Mai existe depuis 1994, est lié historiquement à toute l'extrême-droite et ne représente pas d'enjeu autre que symbolique.

25 juil 2011

Suite aux propos de Marine Le Pen, en la veille de la fête nationale belge, comme quoi « La France doit tendre la main à la Wallonie », le PCMLM s’affirme contre cette pression impérialiste exercée sur la Belgique.

Les peuples veulent s’unir, et c’est un sentiment progressiste que celui d’une unité entre la France et la Wallonie, sauf que ce sentiment ne saurait se réaliser aux dépens d’un pays, avec une scission nationaliste entre la Flandre et la Wallonie.

Le PCMLM rappelle ici les deux enseignements de Lénine : le rejet de tout nationalisme même « le plus raffiné » et ce qu’est l’objectif communiste : la constitution des « États-Unis du monde »...

7 avr 2011

La forte progression de l’extrême-droite, nous l’avions prévue, et seulement nous l’avions prévue. Mais désormais, il est courant à l’extrême-gauche de prétendre comprendre la situation. Sauf que c’est absolument n’importe quoi, et ce sans commune mesure. L’extrême-gauche ne comprend en effet pas que le fascisme n’est pas qu’un « sous produit » de la crise.

Le fascisme est un saut qualitatif dans le capitalisme, le passage à la dictature des monopoles. Encore faut-il voir ici que la bourgeoisie a des contradictions en son sein, et cela seul le PCMLM le voit, seul le PCMLM constate l’existence de différentes fractions dans la bourgeoisie. Et le PCMLM a souligné que l’aspect principal dans la bourgeoisie est la contradiction entre la bourgeoisie industrielle traditionnelle (tournée plutôt vers les USA) et la bourgeoisie impérialiste (qui est « néo-gaulliste »). Contre-Informations a payé un certain prix pour avoir expliqué cela, puisque la petite-bourgeoisie hystérique s’est empressée de qualifier Contre-Informations de pro-Sarkozy, de pro-USA, de sioniste, etc. La petite-bourgeoisie, notamment celle qui infeste l’extrême-gauche, est en effet anti-dialectique et unilatérale. Elle ne voit pas le mouvement de fond dans la société...

5 Jan 2011

PCMLM - Déclaration 1 - Des objectifs du PCMLM

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Il est inévitable que, le capitalisme étant tiraillé comme il l’est par ses contradictions internes, et devant le renouveau du mouvement prolétarien de ces derniers mois, le panorama politique, idéologique et culturel se modifie en conséquence.

Nous avions prévu ce mouvement bien en amont, constatant les manoeuvres de la fraction la plus agressive de la bourgeoisie. Alors que la petite-bourgeoisie se focalisait sur Sarkozy, nous avons élaboré une critique de l’évolution devant nécessairement se dérouler.

Voilà pourquoi nous considérons que l’élection de Marine Le Pen à la présidence du Front National est l’un de ces moments dans la superstructure de la société française qui a une importance particulière. La base de la société française, l’infrastructure capitaliste, est en effet marquée par de profonds déséquilibres dont le fondement est la crise générale du mode de production capitaliste...

17 aoû 2010

Paul-Eric Blanrue a lancé vendredi une pétition, largement diffusée sur le net, pour l’abrogation de la loi Gayssot et la libération du négationniste Vincent Reynouard. Cette pétition intervient une semaine exactement après la publication d’un billet de Blanrue en faveur de ce même Vincent Reynouard.

18 juin 2010

L’interdiction de l’apéritif fasciste « saucisson et pinard » qui devait se tenir rue Myrha, dans le 18ème arrondissement de Paris, où des musulmans font leur prière du vendredi, profite bien sûr aux fascistes qui jouent à fond la carte pétainiste du terroir.

28 avr 2010

Alors que l’extrême-droite rassemblait 600 personnes (plus 1.200 catholiques traditionalistes) la matinée du 9 mai, les milieux libertaires et le NPA organisaient une manifestation dans l’après-midi, partant du quartier populaire de Belleville pour rejoindre la place du Châtelet.

21 avr 2010

« C'est aussi en France que l'on constate dans toute son ampleur ce phénomène-clef du fascisme : le passage de gauche à droite d'éléments socialement avancés, mais violemment opposés à l'ordre libéral. Car le fascisme est allé puiser tant dans la gauche que dans la droite et, parfois, dans certains pays, beaucoup plus dans la gauche que dans la droite.

Il ne s'agit point ici d'un phénomène spécifique à la France : le comportement du ministre travailliste Oswald Mosley, la pléiade de syndicalistes italiens autour de Mussolini ou l'accueil réservé au nazisme par Henri de Man recoupent les réactions des militants du Parti populaire français ou du Rassemblement national populaire. »

18 avr 2010

« Lire Sternhell est un devoir ! »: en mettant en avant ce mot d’ordre, nous rappelons le cadre de la lutte révolutionnaire: la France et son idéologie national-bourgeoise.

10 aoû 2009

Encore une fois au sujet des débats qui traversent une bonne partie de l’extrême-gauche au sujet de la librairie Résistance, il est fort opportun de rappeler un point essentiel, à savoir la considération comme quoi, dans un phénomène, il y a une contradiction principale et une contradiction secondaire.

5 juil 2009

« Au nom de la Liberté d’expression et du droit absolu à la défense, je décide d’accepter de représenter les intérêts de celui pour qui l’absurde Loi Fabius Gayssot a été créée sur mesure, celui qu’aucun ténor contacté n’a accepté de défendre, celui que l’on surnomme « le condamné d’avance »: Le Professeur ROBERT FAURISSON, lors du procès qui l’opposera à la LICRA le 22 septembre prochain à Paris. »

18 juin 2009

Gerin, Ramadan et le social-fascisme

Submitted by Anonyme (non vérifié)

A l’initiative d’André Gerin, député-maire P «C» F de Vénissieux (Rhône), 58 parlementaires ont demandé la création d’une commission d’enquête parlementaire visant à interdire le port de la burqa ou du niqab, vêtement porté par certaines femmes musulmanes leur recouvrant entièrement le corps (sauf les yeux pour le niqab).

20 avr 2009

Pour nous communistes, non seulement la pensée de tout individu porte des empreintes de classe, mais tout son déploiement possède les caractéristiques typiques d'une classe. Ainsi, si nous nous intéressons à Clausewitz, non seulement il n'est pas possible de séparer l'individu de son origine aristocratique, mais il faut également comprendre en quoi sa pensée correspond à l'expression idéologique de la classe aristocratique prussienne.

17 mar 2007

Nous vivons aujourd'hui une période historique : celle de la décadence du capitalisme après la période d'accumulation commencée en 1945, qui est également celle de la seconde grande vague de la révolution mondiale. Dans ce contexte, l'idéologie fasciste renaît de ses cendres dans les métropoles impérialistes, et donc la France.

18 fév 2007

Le racisme est-il l'expression du monde présent, où une poignée de pays impérialistes domine l'ensemble des pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine? Ou bien le racisme est-il le produit du vieux « colonialisme », commençant avec Christophe Colomb, au 16ème-17ème siècle?

L'histoire est-elle l'histoire de la lutte des classes? Ou bien chaque peuple présente une "nature" particulière, l'amenant à se développer de manière "particulière"?...

15 fév 2007

L'expression « rouges-bruns » est de plus en plus utilisée dans cette période de décadence du capitalisme, période où les idéologies bourgeoises s'effondrent.

Être révolutionnaire signifie IMPERATIVEMENT comprendre pourquoi ce terme est employé, quelle est sa fonction - car les libéraux mais également les fascistes ont tout intérêt à diffuser la conception comme quoi « les extrêmes se rejoignent », les premiers pour renforcer l'idée que le changement c'est le chaos, les seconds pour s'approprier la sympathie des masses pour les révolutionnaires...

1 fév 2007

Brochure ANTIFASCISME - Otto Rühle

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L’Allemand Otto Rühle (1874-1943) est une figure du mouvement appelé par Lénine le « gauchisme ». Militant socialiste proche de Rosa Luxembourg et Karl Liebknecht, opposé pareillement à la première guerre mondiale, il fait partie du Parti Communiste d’Allemagne à sa fondation. Il en est exclu en 1919 pour « gauchisme » et participe à la naissance du Parti Communiste des Ouvriers d’Allemagne (KAPD), puis à l’Union générale des travailleurs d’Allemagne - Organisation unitaire, petite scission de l’Union Générale des Travailleurs d’Allemagne, elle-même scission du KAPD, puis n’est plus organisé à partir de 1924, se rapprochant de l’anarchisme et écrit de nombreuses oeuvres sur l’éducation et la psychologie individuelle. Il meurt en exil au Mexique...

31 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - Ibrahim Kaypakkaya

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Au sortir de la première guerre mondiale, la Turquie a vécu une « révolution », guidée par Mustafa Kémal et ayant amené une modernisation du pays, qui devint une république, défendant notamment la laïcité. Ibrahim Kaypakkaya a été le premier théoricien à considérer que cette révolution était en fait une révolution par en haut, instaurant un régime fasciste.

Si aujourd’hui l’extrême-gauche en Turquie considère ce pays comme fasciste, les avis divergent concernant le moment où le fascisme est apparu. Certains considèrent que le kémalisme a été trahi, d’autres que le kémalisme a modifié sa nature après avoir libéré le pays pour lui donner son indépendance. Kaypakkaya affirme au contraire que le kémalisme est une révolution par en haut pour empêcher celle par en bas...

31 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - George Jackson

Submitted by Anonyme (non vérifié)

George Jackson (1941-1971) est un révolutionnaire afro-américain. Condamné à l’âge de 18 ans à 10 ans de prison pour avoir volé 70 dollars lors d’un braquage, il se politise en prison et devient l’un des principaux dirigeants historiques du Black Panther Party. Il fondera également l’organisation militante de prisonniers appelée « Black Guerilla Family. »

Emprisonné, Jackson s’est politisé et a fait une relecture de sa vie et de l’existence de la communauté afro-américaine aux USA. Il constate que dominent aux USA des règles et des principes équivalant au fascisme. La fin de l’esclavage n’a fait que marquer un saut qualitatif dans l’oppression...

31 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - Mao Zedong

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Mao Zedong a été le premier grand théoricien de la notion de fascisme dans les pays contrôlés par le colonialisme. Selon lui, les colonisateurs font en sorte qu’émergent de nouvelles classes sociales qui lui soient liées. Dans les villes existe ainsi la bourgeoisie compradore, terme venant du portugais ; il s’agit d’une bourgeoisie bureaucratique, servant d’intermédiaire au service des colonisateurs. Dans les campagnes, les colonisateurs soutiennent la mise en place de grands propriétaires terriens.

La colonisation installe donc des régimes fascistes, où la dictature prévaut. Les communistes ont donc considéré la Chine comme un régime de type fasciste, où « la terreur ouverte prévaut » (Zhou Enlai, A propos du fascisme chinois)...

31 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - Antonio Gramsci

Submitted by Anonyme (non vérifié)

En tant que dirigeant du mouvement communiste en Italie exactement au moment où le fascisme de développe et finit par triompher, Antonio Gramsci a été en première ligne dans la tentative d’analyse de ce phénomène « nouveau ». Gramsci a ainsi pu voir comment le fascisme a mis en place le corporatisme, découpage de la société en strates totalement compartimentées et soumises à l’Etat fasciste. Il interprète cette forme d’organisation sociale comme correspondant à l’idéologie de la petite-bourgeoisie...

31 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - Kurt Gossweiler

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Kurt Gossweiler, né en 1917 en Allemagne, il déserte en 1943 l’armée nazie pour rejoindre l’armée rouge. Il devient alors un responsable de l’agitation antifasciste auprès des anciens membres de l’armée nazie, puis l’une des principales figures universitaires d’Allemagne de l’est ; de 1970 à 1983 il est collaborateur scientifique de l’Institut central d’histoire de l’Académie des Sciences en RDA. Auteur en 1972 d’une thèse sur Les monopoles industriels et l’Etat, il a publié de très nombreux travaux sur le mouvement nazi et le nazisme au pouvoir.

Aux élections du 6 novembre 1932, le NSDAP perd deux millions de voix et tombe à 11,7 millions de voix, cela malgré l’énorme démagogie sociale et la violence des centaines de milliers de SA. Les communistes sont à 5,2 millions de voix, gagnant 700,000 voix, alors que l’action antifasciste, front uni de lutte, se développe...

31 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - Georgi Dimitrov

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Selon Dimitrov, la très haute bourgeoisie a dès le départ soutenu le mouvement fasciste; le fascisme exprime même très exactement ses besoins. La raison de cela réside dans la « chute tendancielle du taux de profit », qui est un constat fait par Karl Marx dans son analyse du Capital. Selon lui, la bourgeoisie augmente la productivité du travail et licencie en raison de la concurrence, mais le problème est que la bourgeoisie vit en réalité de l’exploitation des travailleurs : remplacer les travailleurs par des machines c’est pour le capitalisme se couper les ailes. Une contradiction insoluble amenant un capitalisme ultra agressif, que Lénine a défini comme l’impérialisme (« L’impérialisme, stade suprême du capitalisme »).

Le fascisme est alors l’expression de la bourgeoisie la plus agressive, la plus impérialiste...

30 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - Daniel Guérin

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Publié en 1936, Fascisme et grand capital n’a eu aucun écho à sa publication. Ce n’est qu’à partir des années 1970-1980 que cette oeuvre sera mise en avant par les courants politiques trotskyste et anarchiste.

Fascisme et grand capital s’oppose en effet à l’antifascisme tel qu’il a été conçu par les communistes. Daniel Guérin reprend la conception développée par Léon Trotsky du fascisme comme bonapartisme et la développe longuement. Les fascistes sont selon lui des «plébéiens » (du terme de l’antiquité romaine pour nommer les membres de la « plèbe », de la « populace » par opposition aux aristocrates), qui ont un discours anticapitaliste de façade qui amène les masses à les soutenir, ce qui plaît au grand capital qui empêche ainsi la révolution d’arriver.

30 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - Léon Trotsky

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Présentation

Léon Trotsky (1879-1940) est un intellectuel et un révolutionnaire russe, qui en 1917 rejoint les bolcheviks. Refusant toutefois la politique de « socialisme dans un seul pays », il est exclu et exilé. Il forme alors la « Quatrième Internationale », mettant en avant une autre interprétation du léninisme que celle existante en Union soviétique.

Si Zetkine est restée fidèle à l’Internationale Communiste, Léon Trotsky a rompu avec elle en raison de ses considérations sur ce que devait (ou pouvait) être le socialisme en Union Soviétique. Sa rupture ouverte et revendiquée date de la fin des années 1920, et ses considérations sur le fascisme, datant des années suivantes, reprennent les premières analyses du fascisme en y apportant des explications plus approfondies.

29 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - Clara Zetkin

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Si Zetkin est la première à analyser le fascisme, c’est parce que ce dernier est un mouvement nouveau. Mussolini prend le pouvoir en Italie en 1922 ; quelques années auparavant on trouve la dictature de Horthy en Hongrie, instaurée en 1920, ou encore la terrible répression des « rouges » par les « blancs » en Finlande en 1918. La révolution de 1917 en Russie a été suivie d’une vague révolutionnaire, qui a amené une vague contre-révolutionnaire. Il a donc été logique de mettre a priori tous les mouvements de répression anticommuniste sur le même plan, et de considérer que les dictatures se valent toutes.

Zetkin fût la première à expliquer que cette analyse est fondamentalement erronée. Elle oppose la terreur blanche comme conséquence de l’existence d’un fort mouvement révolutionnaire, et le fascisme qui apparaît comme un châtiment parce qu’il n’y a pas de mouvement révolutionnaire. La terreur blanche « classique » est le produit de la tentative de faire de la révolution, le fascisme est le produit de l’absence de cette tentative...

29 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - Charles Patterson

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Patterson n’est pas un spécialiste du fascisme, et tout comme Mosse il ne s’intéresse qu’à un aspect précis du fascisme allemand: le nazisme et le génocide. C’est à cette occasion qu’il a entrevu ce qui est selon lui un lien essentiel entre le meurtre de masse des êtres humains et le meurtre de masse des animaux. Le nazisme n’aurait pas pu exister sous cette forme destructrice si les abattoirs n’avaient pas eux-mêmes généralisé le meurtre de masse «anonyme » avec les abattoirs industriels. Et ces abattoirs eux-mêmes sont le fruit de la colonisation de l’Amérique, de la gestion des animaux pour les colons arrivant toujours plus massivement.

Dans son étude, Patterson explique ainsi que c’est l’organisation du travail dans les abattoirs qui a inspiré Henry Ford, et que ce n’est pas un hasard si Henry Ford était un antisémite forcené, qui plus est en lien avec l’Allemagne nazie. Hitler avait un portrait de Ford dans son bureau et le considérait comme un grand chef; Ford luimême publiait des pamphlets antisémites à grande échelle et avait aidé à financer les nazis en Allemagne. Il eut pour toutes ces raisons le « privilège » de recevoir en 1938 la grande croix de l’Ordre suprême de l’Aigle allemand, soit la plus grande décoration nazie pour un étranger.

29 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - Présentation

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Rien ne pose un défi  plus grand à la culture que le fascisme. Le fascisme est l’expression la plus ultime de la barbarie moderne, mais il ne se présente jamais comme destructeur: il se veut enthousiaste, rebelle, anti-conformiste, il se met en avant comme une « révolte contre le monde moderne ». Mussolini lui-même disait que « Le fascisme c’est l’horreur de la vie commode ».

15 mai 2005

Pour une lutte conséquente contre l'antisémitisme !

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'antisémitisme en France possède une caractéristique toute française: il est hypocrite.

Les antisémites n'en ont pas fait une brique pour cimenter une politique, ils l'ont au contraire « dépolitisé », pour que l'antisémitisme puisse s'infiltrer partout. L'antisémitisme peut ainsi suinter de tous les pores de la société, comme un préjugé accepté – et acceptable...

15 avr 2003

Il est des camarades qui, au lieu de saisir l'histoire en tant que lutte des classes, sont tombés dans le travers du déterminisme économique. Cela aboutit à une conception marxiste mécaniste, dont les thèse principale est la négation du caractère qualitatif de la progression de la conscience de classe.

1 sep 1973

André Roustan, 1973

Il y a 34 ans, le Parti Communiste Français était dissous par la bourgeoisie qui se préparait à collaborer avec Hitler. Il entrait dans l'illégalité, des milliers de militants étaient arrêtés, emprisonnés dans les camps en France.

31 aoû 1944

Jacques Duclos, août 1944

Au début de cette réunion de notre C.C. Que nous sommes heureux de voir présidée par notre vénéré Marcel Cachin, je veux rendre hommage à la mémoire de nos morts, membres du C.C., Pierre Sémart, fusillé ; Gabriel Péri, fusillé ; Félix Cadras, fusillé ; Pierre Rebière, fusillé ; Georges Wodli, pendu ; Jean Catelas, guillotiné ; Nédelec, mort de maladie dans la clandestinité.

1 fév 1942

Le témoin des martyrs - Louis Aragon (février 1942)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Louis Aragon, février 1942

Nous reproduisons ci-après, le texte paru dans L’Homme communiste (édité chez Gallimard en 1946) ainsi que les notes de bas de pages ajoutés par Aragon. Ce texte a été écrit en février 1942, à l’aide des lettres des internés de Châteaubriant et des renseignements recueillis sur place – le tout transmis à Aragon par la direction clandestine du Parti.

17 Jan 1941

1941

Au fur et à mesure que la guerre impérialiste se prolonge et s'amplifie, en même temps que s'aggravent partout les contradictions de classe et la sourde colère des masses populaires contre l'oppression nationale et contre l'esclavage colonial, la peur du communisme devient de plus en plus grande chez les ploutocrates des divers pays capitalistes.

31 aoû 1940

Appel à la lutte - Georges Guingouin (août 1940)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Georges Guingouinv, août 1940

[appel a la lutte adressé aux militants par Georges Guingouin, Secrétaire du rayon communiste clandestin d'Eymoutiers, Haute-Vienne]

Pour comprendre les événements actuels il est bon de revenir en arrière.

27 sep 1939

André Marty, septembre 1939

Monsieur le Conseiller d'Etat,

Vous voici donc satisfait :

Après l'interdiction de l'Humanité et de la presse communiste, le Parti Communiste Français est dissous et ses membres traqués.

15 nov 1938

Il est très difficile de prononcer des mots d'adieu adressés aux héros des Brigades Internationales, par ce qu'ils sont et par ce qu'ils représentent.

Un sentiment d'angoisse, d'infinie douleur vous monte à la gorge vous la serrant comme des tenailles...

Angoisse pour ceux qui s'en vont, soldats de l'idéal le plus élevé de la Rédemption humaine, déracinés de leur patrie, poursuivis par la tyrannie de tous les peuples...

29 sep 1938

Gabriel Péri, septembre 1938

[Paru le 29 septembre 1938 dans L'Humanité]

Les coups de théâtre se succèdent. Hier, au début de l'après-midi, l'Europe a appris la grande nouvelle : MM. Daladier et Chamberlain rencontreront, aujourd'hui, à 15 heures, à Munich, Mussolini et Adolf Hitler.

18 mar 1938

Programme d'unité d'action de l'U.G.T. et de la C.N.T.

publié par le journal Frente Rojo le 18 mars 1938, rédigé à Barcelone

La C.N.T. et l'U.G.T., pénétrées du souci constant de remporter la victoire, d'assurer la défense des conquêtes politiques et économiques obtenues par le prolétariat pendant la révolution, et de tendre de toute manière à leur extension, créent un Comité national de liaison, dont elles définissent les fonctions sur les bases suivante...

9 nov 1937

C'est avec une joie et un enthousiasme sans bornes que les millions de travailleurs du monde entier, tous ceux qui luttent contre le brigandage capitaliste, la barbarie fasciste et les guerres impérialistes, fêtent le XXe anniversaire de la grande Révolution socialiste d'Octobre.

Dans tous les pays, les partisans honnêtes de la démocratie, du progrès et de la paix, l'élite de la science, de la culture et de l'art, saluent les vingt années d'existence du premier Etat socialiste du monde, comme un événement d'une portée historique universelle....

27 avr 1937

 

Jacques Duclos, avril 1937

Les événements tragiques de Clichy dont les ligues factieuses reconstituées en Partis portent la lourde responsabilité, ont servi de prétexte à de nouvelles attaques de la réaction contre le Parti communiste et contre le Front populaire.

9 avr 1936

Jamais encore depuis 1914, la menace d'une guerre mondiale n'a été aussi grande qu'aujourd'hui.

Et jamais encore la nécessité n'a été aussi urgente de mobiliser toutes les forces pour détourner cette catastrophe, qui menace toute l'humanité. Mais, pour cela, il est nécessaire avant tout de comprendre clairement d'où vient le danger, quels en sont les agents, quels sont les pays qu'ils s'apprêtent à assaillir.

Il serait faux de croire que la guerre qui vient, menace seulement l'Union soviétique, ou du moins la menace en premier lieu. N'est-ce pas un fait que l'occupation de la zone rhénane, par l'armée de Hitler crée une menace directe pour la France, la Belgique et d'autres pays européens ?...

20 aoû 1935

Le VIIe congrès mondial de l'Internationale communiste, le congrès des communistes de tous les pays et de tous les continents du monde, termine ses travaux.

Quel en est le bilan, qu'est-ce que le congrès représente pour notre mouvement, pour la classe ouvrière mondiale, pour les travailleurs de tous les pays ?

Ce congrès a été le congrès du triomphe complet de l'unité entre le prolétariat de l'Union soviétique, le pays où le socialisme a vaincu, et le prolétariat du monde capitaliste en lutte pour son affranchissement. La victoire du socialisme dans l'Union soviétique, victoire qui intéresse l'histoire mondiale, provoque dans tous les pays capitalistes un puissant mouvement vers le socialisme...

1 déc 1934

La jeunesse participe activement au grand mouvement popu laire qui pousse les masses laborieuses de notre pays à s'unir contre l'offensive de la bourgeoisie, contre le fascisme et la guerre.

Tandis que les hitlériens français s'efforcent d'opposer les jeunes générations à leurs aînés, la partie la plus active de la jeunesse travailleuse a rejoint le front antifasciste et combattu, coude à coude, avec les travailleurs adultes.

Cette union s'est créée et élargie au cours de l'action menée en commun, depuis février, pour repousser l'offensive fasciste. Dans chaque meeting et manifestation antifasciste apparaissent, et quelquefois dominent, les visages jeunes...

12 nov 1934

Quels sont les premiers enseignements de la grande bataille d'octobre en Espagne et plus particulièrement de l'insurrection armée des Asturies ?

1. La classe ouvrière peut battre une armée moderne

II est possible dans des circonstances économiques et politiques bien déterminées, circonstances qui sont nettement précisées par notre Internationale, par l'énorme expérience du Parti bolchévik, par la tactique léniniste, il est possible – et les Asturies l'ont prouvé – que les ouvriers remportent la victoire sur une armée moderne...

9 juin 1934

La force du fascisme (1934)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Nous devons revenir sur la liste des mouvements, manifestations, protestations de masse contre les patrons et contre le fascisme que nous avons publié au cours des numéros de la présente revue. Elle contient une grande quantité d'éléments intéressants la situation italienne, que nous entendons mettre en lumière ici.

Le premier fait notable est l'abondance de mouvements, de manifestations et de protestations de masse dans les provinces habitées par les minorités slovènes et croates opprimées par l'impérialisme italien. L'indignation et la disposition à la lutte des masses laborieuses son dans cette province est plus grande qu'ailleurs, parce que le mécontentement de la misère, du chômage et des bas salaires s'unit au mécontentement dû aux provocations de l'oppression nationale de la politique de dénationalisation violente conduite par l'Etat italien, sous l'autorité fasciste...

15 avr 1934

Les événements qui se sont déroulés en France au cours de ces dernières semaines, et particulièrement pendant la période du 5 au 12 février sont, à tous les points de vue, une confirmation éclatante des thèses du 13è Exécutif de l'I.C. Et en particulier, ils illustrent de façon saisissante la conclusion du Comité exécutif de l'Internationale qui fait un devoir à toutes les sections de l'internationale d'être prêtes à chaque tournant des événements et sans perdre un instant de tendre toutes leurs forces pour la préparation révolutionnaire du prolétariat en vue des prochaines batailles décisives pour le pouvoir.

L'énergie et l'ampleur de la riposte faite dans tout le pays par le prolétariat aux menées fascistes, la combativité admirable des ouvriers parisiens luttant pendant des heures contre la police, élevant des barricades pour résister aux charges ; les multiples exemples d'initiative donnés par les organisations du Parti au cours de ces journées pour mobiliser les masses et les entraîner à l'action, montrent éloquemment les énormes possibilités qui nous sont actuellement données pour développer l'action de masse contre la bourgeoisie et ses bandes policières ou fascistes...

9 avr 1934

Georgi Dimitrov – Les premiers enseignements (1934)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

– Une pareille campagne, née d'une cause internationale, est presque sans précèdent : quelle en est, selon vous, l'explication ?

– Cette solidarité démontre, je le pense, qu'on ne s'est pas seulement intéressé à la personne des accusés.

Cet intérêt considérable qu'ont manifesté les ouvriers, et aussi d'autres couches sociales, exprimait leur satisfaction devant notre combat contre le fascisme allemand et la volonté d'y prendre une part active...

15 mar 1934

Les événements de ces dernières semaines vérifient dans les faits la justesse des résolutions adoptées par la XIIIe assemblée plénière du Comité exécutif de l'I.C. Et par le Comité central dans sa session de janvier.

Les événements de cette dernière période soulignent l'accentua tion de l'essor révolutionnaire dans les pays capitalistes (Au triche-Espagne, etc.).

En face du monde capitaliste en pleine crise, l'Union soviétique obtient de nouvelles victoires dans l'édification du socialisme. « Le mouvement des masses ouvrières et paysannes et des sol dats est en développement et passe à un niveau plus élevé », comme l'ont montré les combats de classe de février en France. L'activité du Parti communiste a largement contribué à déclen cher l'action des masses travailleuses qui, jeunes en tête, ont ri posté magnifiquement aux attaques du fascisme, notamment dans la grande manifestation du 9 février ; elles ont réalisé leur front unique d'action auquel s'est toujours opposé le Parti socialiste...

27 fév 1934

Ce que nous devons dire d'abord, c'est la reconnaissance sans bornes que nous éprouvons pour le prolétariat international, pour les couches les plus larges de travailleurs de tous les pays, pour les intellectuels loyaux qui ont lutté en faveur de notre libération.

Et nos chaleureux remerciements, avant tout, aux ouvriers et aux kolkhoziens du pays soviétique, de notre pays...

9 mai 1932

Jusqu'ici le fascisme a réussi à faire prévaloir son influence au sein des masses laborieuses italiennes et au sein même du prolétariat industriel. Ce problème s'est posé un certain nombre de fois à notre Parti, mais nous n'avons pas toujours été en mesure de lui apporter une réponse appropriée.

C'est une erreur que d'exclure que le fascisme puisse influencer une partie des masses laborieuses. Cette erreur est due au sectarisme et dénote d'une séparation avec les masses. Celle ci provient du fait que nous attribuons aux larges masses les positions, les convictions, les mouvements et les tendances qui existent uniquement dans la partie la plus avancée des masses...

4 Jan 1926

XIV. La défaite du prolétariat révolutionnaire dans cette période décisive est due aux déficiences politiques, organisationnelles, tactiques et stratégiques du parti des travailleurs. En raison de ces déficiences, le prolétariat ne parvient pas à prendre la tête de l'insurrection de la majorité de la population, et à la faire déboucher sur la création d'un État ouvrier ; bien au contraire, il subit lui-même l'influence des autres classes sociales qui paralysent son action.

La victoire du fascisme en 1926 doit donc être considérée non comme une victoire remportée sur la révolution mais comme la conséquence de la défaite subie par les forces révolutionnaires en raison de leurs faiblesses intrinsèques...

30 Jan 1922

Les présentes thèses ont pour objet le problème général des critères auxquels le Parti communiste doit obéir dans son action pour réaliser son programme et atteindre son but, de la méthode qu'il doit suivre pour déterminer les initiatives à prendre et la direction à donner à ses mouvements.

Dans les différentes sphères de l'action du Parti (question parlementaire, syndicale, agraire, militaire, nationale et coloniale, etc.), ce problème revêt des aspects particuliers, qui ne seront pas traités ici séparément car ils font l'objet d'autres discussions et résolutions des congrès internationaux et nationaux...

29 nov 1921

Amadeo Bordiga – Le programme fasciste (1921)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

En même temps que le manifeste du parti, le quotidien fasciste a publié un article destiné (ainsi qu'une série d'autres) à défendre le mouvement contre l'accusation de n'avoir ni programme ni idéologie ni doctrine qui a été portée de toutes parts contre lui.

Le leader fasciste répond à ce chœur de reproches avec une certaine irritation: Vous réclamez de nous un programme ? Vous le réclamez de moi ? Il ne vous semble pas que j'ai réussi à le formuler dans mon discours de Rome ? et il trouve une parade non dépourvue de valeur polémique : les mouvements politiques qui disent avoir été déçus dans leur attente auraient-ils donc eux-mêmes un programme ?...

17 nov 1921

Amadeo Bordiga – Le Fascisme (1921)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le mouvement fasciste a apporté à son congrès [de trois jours à Rome, en 1921, marqué par une grève générale antifasciste d'une semaine] durant  le bagage d'une puissante organisation, et tout en se proposant de déployer spectaculairement ses forces dans la capitale, il a également voulu jeter les bases de son idéologie et de son programme sous les yeux du public, ses dirigeants s'étant imaginés qu'ils avaient le devoir de donner à une organisation aussi développée la justification d'une doctrine et d'une politique "nouvelles".

L'échec que le fascisme a essuyé avec la grève romaine n'est encore rien à côté de la faillite qui ressort des résultats du congrès en ce qui concerne cette dernière prétention. Il est évident que l'explication et, si l'on veut, la justification du fascisme ne se trouvent pas dans ces constructions programmatiques qui se veulent nouvelles, mais qui se réduisent à zéro aussi bien en tant qu'œuvre collective qu'en tant que tentative personnelle d'un chef: infailliblement destiné à la carrière d'"un homme politique" au sens le plus traditionnel du mot, celui-ci ne sera jamais un "maître"...

25 aoû 1921

Antonio Gramsci : Les deux fascismes (1921)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La crise du fascisme, dont les origines et les causes font couler tant d'encre ces jours-ci, est facilement explicable par un sérieux examen du développement du mouvement fasciste.

Les Fasci de combat, nés au lendemain de la guerre, étaient marqués de ce caractère petit-bourgeois propre aux diverses associations d'anciens combattants qui se sont créées à l'époque. Par leur caractère d'opposition radicale au mouvement socialiste, opposition en partie héritée des luttes du temps de guerre entre le Parti socialiste et les associations interventionnistes, les Fasci obtinrent l'appui des capitalistes et celui des autorités...

S'abonner à De l'antifascisme