mathématiques

25 juil 2017

Ce qui est frappant dans l'approche de Jamblique, c'est qu'il s'agit de sauver son âme. C'est tout à fait la même approche que celle du christianisme et en cela, c'est une rupture avec l'extase individuelle de Plotin qui, naturellement, se rapproche bien plus des expériences des premiers chrétiens, des ermites.

Ce qui est fascinant, c'est que se révèle ici l'importance capitale pour le christianisme de la trinité, avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Car ce que dit Jamblique au sujet du Démiurge, c'est que celui-ci façonne la réalité, en reprenant les éléments donnés par le Père...

3 juil 2017

Le « Timée » n'aurait pas eu l'effet idéologique qu'il a eu s'il ne consistait qu'en un simple dualisme opposant le matériel et l'immatériel. On y trouve une « explication » particulièrement développée des niveaux d'interaction entre l'immatériel et le spirituel.

Cette explication est la seule qui « tienne debout » sur le plan intellectuel, à défaut d'être juste ; elle sera reprise par toutes les religions. Le néo-platonisme consiste précisément en l'approfondissement de cette explication...

14 déc 2016

Parmi les faits marquant accompagnant l'instauration de l'idéologie de la cybernétique à la place du matérialisme dialectique, il y a l'utilisation en 1962 d'un supercalculateur basé à Kiev pour gérer la fabrication de l'acier dans une usine à plusieurs centaines de kilomètres de là, dans la région de Dnipropetrovsk.

Voici comment le journal Radianska Ukraina salua cela, avec un lyrisme propre à l'idéologie du révisionnisme soviétique :

« En Grèce antique, l'homme qui dirigeant les bateaux était appelé Kybernetes. Ce timonier, dont le nom a été donné à l'une des plus audacieuses sciences de notre temps – la cybernétique -, vit à notre époque.»...

11 déc 2016

L'irruption de la cybernétique en URSS suivit immédiatement la prise du pouvoir par le révisionnisme.

Dès 1954, Stanislaw Boguslawski, Henryk Greniewski et Jerzy Szapiro publient à Varsovie Six dialogues sur la cybernétique. À la fin de la même année, le tchécoslovaque Arnošt Kolman tint une conférence sur le sujet en URSS.

C'était un moment capital : spécialiste des sciences en URSS dans les années 1930, Arnošt Kolman passa dans le camp révisionniste et fut trois années de prison, étant libéré à la mort de Staline. Il devint alors responsable des sciences en Tchécoslovaquie, avant de retourner en URSS et de « passer à l'ouest » à 84 ans...

26 aoû 2016

Enfin, il faut noter un point capital. Il va de soi que Lénine a parfaitement compris qu'il existe une fuite dans les mathématiques. C'est le paradoxe qu'il note, de manière parfaitement dialectique : il y a deux aspects dans le développement.

Lénine note ainsi : « Telle est la cause première de l'idéalisme « physique ». Les velléités réactionnaires naissent du progrès même de la science. Les grands progrès des sciences de la nature, la découverte d'éléments homogènes et simples de la matière dont les lois du mouvement sont susceptibles d'une expression mathématique, font oublier la matière aux mathématiciens »...

25 mai 2016

A la fin du mois d'octobre 2015, le mathématicien Cédric Villani a participé à une conférence à l'Université Savoie Mont Blanc (Chambéry) au titre ouvertement capitaliste : « Capital immatériel : la révolution est en marche », pour disserter sur « la vraie richesse des entreprises : leur capital immatériel ».

A côté de ce partisan de l'idéalisme mathématiques, présenté comme le « très médiatique jeune mathématicien prodige », on y trouvait Daniel Kawka qui est un chef d’orchestre directeur de l’Ensemble Orchestral Contemporain, la présidente de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, le directeur du média capitaliste local Acteurs de l’économie, et toute une flopée de managers...

25 mar 2016

Le matérialisme dialectique et l'espace-temps

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le matérialisme dialectique a une position concernant l'espace-temps qui, bien entendu, est l'opposé de la conception idéaliste. Cela a des conséquences très importantes, faisant que le matérialisme dialectique se tourne, comme Aristote, vers la physique, alors que la conception idéaliste se tourne, comme Platon, vers les mathématiques.

Pourquoi cela ?...

 

17 juil 2015

Récapitulons ce point essentiel de la philosophie d'Emmanuel Kant, qui est au coeur de l'approche bourgeoise où la science fragmente la réalité selon ses besoins pratiques.

Pour Emmanuel Kant, on ne peut connaître les choses qui existent que dans la mesure où l'on a un rapport avec elles. Ce n'est que dans cette mesure qu'on les découvre ; on ne connaît donc pas ces objets entièrement, il y a d'inconnu ce que Emmanuel Kant appelle la « chose en soi » et qu'il abandonne à la métaphysique, à la religion...

16 juil 2015

Si Emmanuel Kant fait l'éloge de la science laïcisée, il est obligé de maintenir la fiction d'un Dieu omnipotent afin de justifier l'existence du monde. Mais ce n'est pas l'aspect principal du problème ici posé, car en séparant l'être humain du reste de la matière au moyen de l'entendement « indépendant », il façonne une logique totalement anthropocentrique. Dieu n'est plus qu'un très lointain prétexte.

Ainsi, Emmanuel Kant termine la démarche de Galilée et Isaac Newton consistant à remplacer Dieu par les mathématiques comme « explication » du monde. En fait, on pourrait pratiquement qualifier le matérialisme bourgeois de matérialisme mathématique, par opposition au matérialisme dialectique...

24 juin 2015

Il faut bien faire attention à ne pas inverser les faits. Ce n'est pas parce qu'ils pensaient que Dieu avait fondé le monde mathématiquement que les scientifiques ont avancé aux XVIe-XVIIe siècles. S'ils ont pensé cela, c'est justement parce qu'ils ont fait des progrès techniques et pratiques.

Leur vision du monde est le reflet de leur activité pratique au service d'une classe poussant à la transformation de la production : la bourgeoisie...

16 juin 2015

La féodalité possédait une conception précise de ce qu'elle appelait la « création » : le monde était statique, fourni tel quel par Dieu, et la société devait se reproduire fidèlement, tout comme la nature se reproduisait à chaque cycle.

Au départ, cette conception n'était pas élaborée véritablement ; ce n'est qu'avec l'irruption du matérialisme en Europe, sous la forme de l'averroïsme, au XIIIe siècle, que la panique devint générale dans la féodalité et qu'une véritable théorie fut construite à ce sujet, notamment par Thomas d'Aquin...

20 mai 2015

Depuis quelques semaines se tient une polémique importante autour de la question de l'éducation. Cette polémique agite non seulement les médias et les politiques français, mais aussi la plupart des intellectuels et des enseignants ainsi qu'une part importante des masses.

L'ampleur de cette polémique tient d'un côté à la structure de la société bourgeoise française dans laquelle l'école a une place importante comme moyen d'unification des masses, et d'un autre côté à l'importance qu'accorde les masses à la connaissance et aux progrès intellectuels de leurs enfants.

Au point qu'hier, le 19 mai, entre 30 et 50 % des enseignants étaient en grève contre le projet de réforme du Collège, à l'appel de la plupart des syndicats qu'ils soient « de gauche » ou « de droite » et soutenus par les forces politiques de la gauche de la gauche et d'une partie du Parti Socialiste comme de la droite.

Encore une fois, les progressistes se retrouvent coincés entre Charybde et Scylla...

9 fév 2015

Spirale et non ligne droite anthropocentrique

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'un des soucis évidents que présente le mouvement dialectique de la matière est qu'il faut arriver, à travers les phénomènes, à distinguer ce qui est important de ce qui l'est moins, comprendre quel aspect joue un rôle moteur, quel phénomène il faut privilégier, etc.

Si l'on raisonne en termes mathématiques « classiques », on additionne, on considère de manière « logique » que « 1+1=2 ». Or, le principe même de la dialectique rejette cela, en raison de l'existence de « sauts », les contradictions se résolvant dans une « crise » et donnant naissance à quelque chose de nouveau...

19 aoû 2014

L'une des caractéristiques de l'anticapitalisme romantique est son subjectivisme. On n'y retrouve pas la notion matérialiste d'étude, mais seulement la dimension « rebelle », une perspective subjectiviste.

C'est le principe selon lequel l'individu « pense », disposant du « libre-arbitre », au-delà de la réalité matérielle. Voici comment Friedrich Engels précise quel est le point de vue correct à ce sujet...

3 nov 1910

Jean Bodin - La justice harmonique (1583)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La justice Harmonique. Mais il ne suffit pas d'avoir ainsi disposé ces quatre points en proportion Géométrique, et en partie Arithmétique, si on ne les couple ensemble par proportion Harmonique, qui unit et conjoint les deux nombres du milieu, 6 et 8 et le second au quart, et le premier au tiers, dont il résulte une harmonie mélodieuse, composée de la quarte, de la quinte et des octaves.

Autrement, si vous ôtez le lien Harmonique de la quarte, qui est entre 6 et 8, la proportion Géométrique demeurera disjointe ; et si vous disposez les quantités en proportion Géométrique continue, l'Harmonie périra, comme on peut voir en ces quatre nombres 2, 4, 8, 16 où les raisons se trouvent bien conjointes en quelque sorte qu'on les prenne...

S'abonner à mathématiques