Du Parti

31 Jan 2017

La question de la grève de masses révéla tout ce que le kautskysme contenait de problématique. En 1893, Karl Kautsky abordait ainsi la question du parlementarisme, dans un long document cherchant à définir la position de la social-démocratie. Ce qui y est frappant, c'est que dès le début, il insiste sur une de ses anciennes positions : à ses yeux, même lorsque le peuple donnera directement le pouvoir, le parlementarisme est absolument nécessaire.

C'est très exactement la critique que fera Rosa Luxembourg à Lénine à la suite de la révolution russe de 1917. La principale erreur de la social-démocratie historique a été, en effet, une conception de la démocratie qu'elle opposait, non pas à la bourgeoisie comme le fit Lénine, mais à l'absolutisme...

25 oct 2016

PCF(mlm) / Pour une démocratie populaire ! (3)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Nous affirmons – en tant qu'organisation structurée sur le type de la formation de cadres présents au cœur des masses populaires, dans leur existence quotidienne et leurs luttes autonomes par rapport aux syndicats et aux institutions – que la cohérence du projet révolutionnaire aujourd'hui en France, sa substance et sa dynamique interne, consiste en la démocratie populaire.

Le concept de démocratie populaire est, dans sa définition, sa genèse pratique et ses réalisations concrètes, né sur le terrain des luttes de classes sous la bannière du matérialisme dialectique, dans le cadre de la défaite de l'Allemagne nazie dans l'Est européen. Il est le prolongement et le dépassement du concept de Front populaire qui, de par son calibrage purement défensif, n'a pas été en mesure de poser de manière adéquate les rapports au vieil État et à la formation de nouvelles institutions...

20 sep 2016

Le gauchisme – 10e partie : la «gauche italienne»

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le KAPD a été le centre historique de la « gauche germano-hollandaise », avec un important centre intellectuel aux Pays-Bas. L'Italie, la Belgique et la France ont été par contre les pays touchés par la « gauche italienne ».

Initialement, la gauche italienne s'appuie sur la position d'Amadeo Bordiga, qui sera l'opposant historique à Antonio Gramsci dans la bataille pour la direction du Parti Communiste d'Italie...

18 sep 2016

Anton Pannekoek, avec sa critique du Parti social-démocrate, ne pouvait que revenir à l'anarchisme né justement de l'opposition à un tel parti. Par conséquent, Anton Pannekoek va faire toute une théorie comme quoi le principe de parti n'est là que pour permettre à une couche sociale composée d'intellectuels de former une bureaucratie dirigeante.

Cette théorie sort totalement de l'analyse matérialiste des classes, pour rejoindre la théorie anarchiste sur l'État.

28 aoû 2016

Le gauchisme – 1re partie : la nature du gauchisme

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Historiquement, la social-démocratie a été le mouvement ouvrier s'appuyant sur un Parti de cadres autour d'une idéologie bien précise : le socialisme scientifique.

Ce Parti dirige les luttes de classe, dans l'intégralité du processus ; la spontanéité est rejetée. Cette forme de Parti a été accepté par Lénine, lui-même un social-démocrate initialement ; dans Que faire?, il souligne son accord avec Karl Kautsky sur ce point.

Ce qu'on appelle le gauchisme est la réfutation de ce type de Parti...

10 aoû 2016

Depuis le développement du socialisme scientifique par Karl Marx et Friedrich Engels, un thème très important a été la question de la nature de la dictature du prolétariat. Rappelons ici ce qui est dit dans la lettre à Joseph Weydemeyer du 5 mars 1852, où Karl Marx explique de la manière suivante quelle a été sa contribution :

« Maintenant, en ce qui me concerne, ce n’est pas à moi que revient le mérite d’avoir découvert l’existence des classes dans la société moderne, pas plus que la lutte qu’elles s’y livrent. Des historiens bourgeois avaient exposé bien avant moi l’évolution historique de cette lutte des classes et des économistes bourgeois en avaient décrit l’anatomie économique. Mon originalité à consisté :

  1. à démontrer que l’existence des classes n’est liée qu’à des phases historiques déterminées du développement de la production...

27 juil 2016

Cette fois, les fondamentalistes islamiques ont choisi d'accélérer leur processus de provocations meurtrières.

Ils se sont aperçus que, finalement, les attentats visant des personnes juives ou bien des gens vivant à Paris laissaient la « France profonde » dans une certaine perplexité, dans une certaine incrédulité.

En frappant dans la partie ancien « village » d'une banlieue populaire de Rouen et en égorgeant un prêtre de 84 ans pendant une messe, on a un choix stratégique, celui de polariser dans le sens d'une guerre de religions ouverte...

13 juil 2016

L'Internationale Communiste, depuis le début, a un problème avec la direction du PCI, qui n'hésite pas à faire comme bon lui semble, au nom de la révolution qui serait imminente dans toutes les situations, ce qui nécessiterait une position ultra-gauchiste afin d'apparaître comme la seule option aux yeux des masses.

Lorsque l'Internationale Communiste exige que le Parti Communiste d'Italie fusionne avec le Parti Socialiste italien, Amadeo Bordiga qui est emprisonné parvient à exposer sa ligne dans ses messages : il faut dire non et rejeter l'Internationale Communiste. La rupture est alors complète et l'Internationale Communiste peut enfin remplacer la direction du PCI, ce qui se réalise à la mi-1924, avec enfin un poste de secrétaire général qui est formé, Antonio Gramsci assumant cette fonction...

11 juil 2016

Les mots ont un sens, car l'histoire a un sens et seule une classe décadente comme la bourgeoisie peut s'imaginer se libérer de cela comme elle l'entend.

La nature bourgeoise du mode d'organisation de l'OCML Voie Prolétarienne saute ainsi aux yeux à la lumière de son dernier communiqué...

5 juil 2016

Pendant que les forces du PCI sont harcelées et débordées sur tout le territoire, des antifascistes se regroupent spontanément, principalement des anciens combattants progressistes, des républicains du Parti Populaire Italien (catholique), des anarchistes, des socialistes...

En quelques mois, ce phénomène de cellules autonomes, les Arditi del Popolo, prend une ampleur telle que leur nombre atteint 20 000 hommes pour 144 sections. Le style des Arditi del Popolo était au moins en partie problématique, car il reprenait le principe de la brigade de choc de la première guerre mondiale, l'esthétique rebelle sans démilitations culturelles et politiques, etc. C'était une révolte populaire épidermique, née sur le terrain de la contre-violence face aux violences fascistes...

11 mar 2016

Comprendre ce qu'est le révisionnisme et l'opportunisme est impératif pour qui veut changer la société française. De par les contradictions qui lui sont propres, la révolution socialiste est toujours plus mûre dans notre pays : pourquoi alors n'y a-t-il pas un processus toujours plus puissant renversant l'ordre ancien ?

Pourquoi un nouvel ordre ne s'instaure-il pas, à la place du chaos capitaliste ? Pourquoi les masses restent-elles désorganisées, avec un faible niveau de conscience de classe ?...

14 Jan 2016

Sur lesmaterialistes.com, on trouve de très nombreuses archives de la Gauche Prolétarienne et de son organe de presse La cause du peuple.

La « GP » a joué après mai 1968 un rôle historiquement très important dans la réaffirmation de la confrontation prolétariat-bourgeoisie, et le PCF(mlm) en est le prolongement à travers un vaste détour historique. Connaître les grandes lignes de l'histoire du PCF (1920-1953) et de la GP est le bagage minimum de toute personne authentiquement révolutionnaire en France...

3 Jan 2016

Aujourd'hui, la vie quotidienne en France est marquée de manière régulière par le chaos. Chaos des migrants se déplaçant dans des conditions indignes, chaos de la construction urbaine qui s'étale toujours davantage, chaos du marché de l'emploi frappé toujours plus par la précarité, chaos des biens alimentaires de qualité toujours plus mauvaise et d'ailleurs sur le dos des animaux, chaos des services médicaux toujours plus chers et difficile d'accès, chaos du travail où les chefs se révèlent tyranniques et fainéants, vaniteux et arbitraires.

L'insécurité sociale, matérielle et culturelle de la vie traumatise les prolétaires et bouleverse d'inquiétudes les différentes couches de la petite-bourgeoisie ; le sentiment d'attente que quelque chose se passe est omniprésent...

14 avr 2015

Le matérialisme dialectique est une doctrine concise, un système idéologique complet. Ce n'est pas une méthode, pas une source d'inspiration. Ce n'est pas quelque chose qui devrait être « appliqué » sur autre chose ; c'est le monde lui-même synthétisé dans une théorie guidant l'esprit et la pratique.

C'est la thèse principale de tout Parti communiste authentique, qui ne peut exister qu'avec une Pensée-guide indiquant le chemin de la révolution dans un pays donné, avec une interprétation correcte de son économie, de sa culture, de son histoire, de sa société, de sa réalité matérielle...

 

10 avr 2015

Les cotisations des membres dans le Parti Communiste

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Traditionnellement dans l'histoire du Mouvement Communiste International, les statuts d'un Parti Communiste expliquent que pour être membre, il faut deux choses : être actif dans un comité du Parti et être à jour de ses cotisations.

Il n'y a pas de documents présentant cette question des cotisations et c'est un tort, aussi un petit aperçu est-il nécessaire.

Il y a lieu en effet de distinguer les différentes facettes de cette question des « cotisations »...

27 mar 2015

A propos du principe des consignes de vote

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Durant cette semaine d'entre-deux-tours électoraux, on a beaucoup entendu parler des « consignes de votes ». Or tous les partis politiques donnent ce genre de consignes, y compris ceux ne participant pas aux élections. Ainsi, par exemple, le PCMLM donne toujours des consignes lors des élections (boycott, vote barrage au fascisme, etc.).

Mais, à l’occasion de ces élections départementales de 2015, s'est développé un phénomène assez récent, relayé par certaines personnalités politiques ou par certains commentateurs ou journalistes : il s'agit de critiquer l'importance et la valeur de ces traditionnelles consignes de vote, voire d'en critiquer le principe même...

26 fév 2015

Programme de la Démocratie Populaire

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La France n'est pas un pays d'outre-tombe, c'est un cadre national où vit une population avec une culture, des activités économiques, sociales et culturelles. Cependant, toute chose obéissant à la loi de la contradiction, il existe une contradiction fondamentale en son sein, aboutissant au triomphe d'une tendance toujours plus anti-démocratique, consistant en le pouvoir des grandes entreprises, des monopoles.

Notre programme correspond aux exigences démocratiques et par conséquent aux tâches à exécuter face à ce qui est anti-démocratique, face aux monopoles.

Il s'établit autour de nombreuses valeurs, dont les principales sont « personne ne doit être délaissé », « un haut niveau de culture doit être attendu de la part de chaque personne », « le peuple décide », « les moyens de servir le peuple », « il faut redonner sa place à la nature », « la vie doit devenir meilleure, elle doit devenir plus joyeuse »...

18 déc 2014

De la question de l'auteur dans un organe de presse

Submitted by Anonyme (non vérifié)

En France, en raison de la tradition universitaire et intellectuelle bourgeoise, il y a une grande personnalisation. C'est tellement vrai que le proudhonisme n'est nullement un système de pensée, mais uniquement des réflexions propres à Pierre-Joseph Proudhon, et c'est pareil pour Jean Jaurès, Jean-Paul Sartre, Albert Camus, etc.

De là la fascination également en France pour Friedrich Nietzsche, qui mélangeait de la même manière littérature, esprit d'essais, philosophie et politique, ou encore pour Trotsky...

23 nov 2014

PCMLM - Statuts du Parti

Submitted by Anonyme (non vérifié)

1.1 Le Parti est l'organisation d'avant-garde de la classe ouvrière, de type léniniste, composé d'activistes faisant de la lutte pour le communisme leur identité et leur activité principales.

1.2 Le Parti a comme but le communisme, société sans classes ni État, avec comme étape intermédiaire le socialisme, c'est-à-dire la dictature du prolétariat.

1.3 Le Parti a comme idéologie le matérialisme dialectique, formulé par Marx, Engels, Lénine, Staline, Mao Zedong...

28 sep 2014

Le mot « épistémologie » n'est pas commun, mais il est important. Il vient du grec et signifie parler au sujet de la connaissance (« episteme »), c'est-à-dire l'étude des fondements de la science.

Par exemple, le fondement de la « science » chrétienne est la figure du Christ, et celui du matérialisme dialectique est la matière considérée comme éternelle et en mouvement.

Le grand révolutionnaire bangladeshi Siraj Sikder exprime ici un point de vue très intéressant, très profond, très intense, très dense. Voici ce qu'il dit...

21 sep 2014

Y a-t-il une pensée Charu Mazumdar ?

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Y a-t-il une pensée Charu Mazumdar ?

C'est l'une des questions les plus importantes dans le monde aujourd’hui. Y a-t-il une pensée Charu Mazumdar ? La révolution indienne, dans les années 1960, a-t-elle produit une pensée guide, par un dirigeant révolutionnaire ayant compris la nature de la société indienne ?

De nos jours, les révolutionnaires indiens disent que non, étant donné qu'ils rejettent le principe lui-même de pensée guide. Est-ce correct ? Regardons cela, comme c'est, ce 21 septembre, le dixième anniversaire de la fondation du Parti Communiste d'Inde (Maoïste)...

15 aoû 2014

Le triomphe des forces centrifuges

Submitted by Anonyme (non vérifié)

C'est une vérité qui s'est étalée au grand jour ces dernières semaines avec les manifestations de « soutien » à Gaza : les forces centrifuges ont triomphé des organisations. Le phénomène était déjà lisible au début des années 1990 : l'apparition du semi-syndicat CNT en a été l'expression la plus nette.

La CNT a été un syndicat, mais a agi comme une organisation politique, sans les exigences de celle-ci. C'était une organisation « décentralisée », à la carte. Elle a réussi à agglomérer des milliers de personnes justement de par son mode de fonctionnement. Le prix à payer en a été bien entendu la division multiple de ces dernières années, accompagné d'un effondrement profond...

11 aoû 2014

PCMLM - Déclaration 60 - La fin du cycle 2005-2014

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'anticapitalisme romantique suinte, dans les faits, de tous les pores de la société française. La situation est extrêmement grave, un saut qualitatif s'est déroulé. Une chape de plomb s'est abattue sur la France.

L'idéalisme « révolutionnaire » se diffuse à grande vitesse : « l'esclavage » et le « colonialisme », la « finance » et l'axe « américano-sioniste » sont présentés par de nombreux courants politiques et culturels comme les « ennemis » de notre époque...

17 juil 2014

Selon le matérialisme dialectique, l'histoire est l'histoire de la lutte des classes et désormais, c'est la classe ouvrière qui est la classe la plus révolutionnaire de l'histoire. Tout dépend, en effet, du mode de production, et la classe ouvrière est au cœur du capitalisme, car elle est exploitée, c'est à elle qu'on extorque la plus-value, au cœur même du système.

Par conséquent, c'est la classe ouvrière qui décide de l'histoire, c'est elle qui détermine ce qui est progressiste. S'il n'y a pas la classe ouvrière, alors il n'y a rien de positif, et quand on parle de classe ouvrière, on parle de classe ouvrière au poste de commandement...

3 mai 2014

PCF(mlm) / Pour une démocratie populaire ! (1)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La démocratie populaire, c'est le but des progressistes qui recherchent la mobilisation des masses afin de remettre en cause les traditions erronées, l'urbanisation en guerre contre la nature, l'individualisme et l'égocentrisme. C'est la démarche qui vise à briser les monopoles - ce qui est le cœur de l'antifascisme - et à convaincre les larges masses que les possibilités immenses fournies par le pouvoir arraché aux monopoles permettront efficacement d'améliorer la réalité sociale et culturelle, et même d'aller encore au-delà, dans le socialisme, dans l'unité de l'humanité sur la planète reconnue comme biosphère...

7 avr 2014

La conséquence directe de l'interprétation léniniste de la Russie tsariste est la reconnaissance idéologique et politique de la classe ouvrière. Dès sa fondation, l'union à laquelle appartient Lénine mène une grande grève de 30.000 ouvriers du textile, des groupes essaimant en prenant l'union comme modèle.

Un grand pas est alors fait avec la formation du Parti Ouvrier Social-Démocrate de Russie (P.O.S.D.R.), regroupant les « Unions » de Saint-Pétersbourg, Moscou, Kiev, Iekaterinoslav, ainsi que le « Bund », structure regroupant des socialistes d’origine juive. Lénine est alors exilé et ne participe pas à cette fondation, mais son document de 1898 - « Les tâches des sociaux-démocrates russes » – montre son importance théorique et pratique...

23 mar 2014

Le marxisme nous enseigne qu' « en découvrant la loi de la matière, on peut transformer en conséquence ».

De même, en découvrant la loi des cliques, on peut combattre les cliques, les briser et empêcher qu'il ne s'en forme de nouvelles.

En conséquence, nous pouvons utiliser la connaissances des cliques dans notre propre intérêt. Alors, de matière en soi, elles se transforment en matière pour soi.

 

1 Jan 2014

PCF(mlm) - Déclaration 50 - Résolution stratégique

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Résolution stratégique, janvier 2014.

Le PCMLM est né en tant que noyau révolutionnaire affirmant la validité complète des thèses du matérialisme dialectique. L'une de ces thèses affirme l'inéluctabilité de la crise générale du capitalisme.

La dimension de cette thèse ne doit pas être sous-estimée. Elle signifie qu'il n'y aura pas des hauts et des bas pour le capitalisme, qui s'en « sortirait » toujours d'une manière ou d'une autre, et que donc les révolutionnaires devraient tracer un chemin à coups de lutte syndicale...

1 mai 2013

éditorial du 1er mai 2013: vive le maoïsme !

Submitted by Anonyme (non vérifié)

A l'occasion de ce premier mai, nous mettons à la disposition un document en PDF intitulé : « La pensée-guide de la révolution : le cœur du maoïsme. »

C'est le fruit d'une collaboration entre le PCMLM de France, le PCMLM du Bangladesh et l'Organisation des Ouvriers d'Afghanistan (MLM, pM), avec le soutien du Centre MLM de Belgique...

22 fév 2012

« Si pour le social-démocrate l'idée de “lutte économique contre le patronat et le gouvernement “, l’emporte sur celle de la lutte politique, il est naturel de s’attendre à ce que l’idée d’”organisation des ouvriers” l’emporte plus ou moins chez lui sur l’idée d’”organisation des révolutionnaires”. » (Lénine, Que faire?)

8 fév 2012

Nous vivons une période où grandissent les forces de la seconde vague de la révolution mondiale ; les choix faits aujourd'hui sont donc d'importance pour demain. Lorsqu'il y aura une poussée révolutionnaire, il faut avoir une base, et la nature de la base est notamment ce qui sépare les maoïstes authentiques des révisionnistes.
Les révisionnistes nient l'idéologie, ils nient sa toute puissance. Les révisionnistes veulent « tout de suite » passer dans le « feu » de l'action ; ils considèrent que le maoïsme est une sorte de drapeau à assumer, et que cela suffit, le reste venant par la suite, « spontanément », au cours du mouvement naissant.

12 nov 2011

éditorial du 12 novembre 2011

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Grèce et Italie : voilà donc un « gouvernement d'union nationale » qui se forme à chaque fois.

En l'espace de quelques heures lors de la matinée du 10 novembre 2011, deux responsables d'État ont été nommé, avec un même profil. Cela ne relève bien entendu pas du hasard. En Grèce, Lucas Papademos a été nommé premier ministre. Il a été le vice-président de la Banque Centrale de l'Union Européenne...

20 sep 2011

Ce qui se passe au Népal montre de triste manière comment les conceptions trotskystes ont pu réussir à se voir adoptées dans le Mouvement Communiste International et même par des organisations et partis se prétendant assumer le marxisme-léninisme-maoïsme.

C'est vraiment évident lorsqu'on voit que les gens parlant de « ligne rouge » dans le Parti Communiste du Népal Unifié (maoïste) utilisent ces termes dans le sens trotskyste de « tendance » et de « fraction ».

1. Qu'est-ce qu'une ligne rouge ?

Pour le marxisme-léninisme-maoïsme, un phénomène obéit aux lois de la dialectique de la nature. Le phénomène a un développement suivant sa propre nature, qui est sa matière et l’environnement dont c'est une partie...

5 sep 2011

1. Les enseignements des événements politiques dans les pays arabes

« Pour faire la révolution, il faut qu’il y ait un parti révolutionnaire.

Sans un parti révolutionnaire, sans un parti fondé sur la théorie révolutionnaire marxiste-léniniste et le style révolutionnaire marxiste-léniniste, il est impossible de conduire la classe ouvrière et les grandes masses populaires à la victoire dans leur lutte contre l’impérialisme et ses valets. » (Mao Zedong)

« Cinquièmement, il assure une forme d’organisation de l’avant-garde, c’est-à-dire la plus consciente, la plus énergique, la plus avancée des classes opprimées, paysans et ouvriers ; c’est donc un appareil au moyen duquel l’avant-garde des classes opprimées peut élever, éduquer, instruire et entraîner derrière soi toute la masse énorme de ces classes, qui a été jusqu’à présent en dehors de la vie politique, de l’histoire. » (Lénine)...

16 déc 2010

L'Angleterre la semaine dernière, l'Italie il y a quelques jours, la Grèce hier. A chaque fois il y a eu un mouvement de grève de masse, et des initiatives de la part des éléments avancés de la révolution, amenant des affrontements avec les « forces de l'ordre. »

A voir les photos (dans l'ordre: de Grèce, d'Italie, d'Angleterre), on devine quelle culture revient : celle de l'activiste « casqué - barré », celle qui a été écrasée en France ces trente dernières années par les trotskystes et l'anarcho-syndicalisme !

30 juin 2010

Au fur et à mesure de l’approfondissement de la crise générale, le PCMLM se construit, tout comme le mode de production capitaliste s’enfonce dans la décadence – c’est là la compréhension scientifique du phénomène en cours.

1 mai 2009

Le Parti de la science MLM

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le Parti Communiste Marxiste Léniniste Maoïste [PCMLM] considère qu'il est possible et nécessaire d'avoir un point de vue scientifique en France aujourd'hui.

A notre époque, la science s'effondre : d'un côté, le libéralisme nie la possibilité de comprendre la société et de la changer. Et de l'autre, comme « science sans conscience n'est que ruine de l'âme », les recherches scientifiques s'orientent de plus en plus vers la destruction et la domination...

27 avr 2007

Il y a 70 ans Gramsci mourrait, quelques jours après avoir été "libéré" de prison, le 27 avril 1937. Lors du procès suivant son arrestation en 1926, le juge représentant l'Italie fasciste avait affirmé qu'il fallait "empêcher ce cerveau de penser pendant vingt ans."

30 avr 2003

Vive le Léninisme !

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Vive le Léninisme !

"La nécessité d'inculquer systématiquement aux masses cette idée - et précisément celle-là - de la révolution violente est à la base de toute la doctrine de Marx et Engels.

La trahison de leurs doctrines par les tendances sociales-chauvines et kautskystes aujourd'hui préodominantes, s'exprime avec un relief singulier dans l'oubli par les partisans des unes comme des autres de cette propagande, de cette agitation" (Lénine).

12 mai 1988

PCP: La ligne de masses (1988)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le Président Gonzalo réaffirme ce puissant principe marxiste: "Les masses font l'histoire" et il nous enseigne à nous forger dans notre conception communiste qui lutte contre la conception bourgeoise de prendre l'individu comme axe de l'histoire. Il dit: "Les masses sont la lumière même du monde... elles sont la fibre, la palpitation inépuisable de l'histoire... Quand elles parlent tout tremble, l'ordre chancelle, les cimes les plus hautes s'abaissent, les étoiles prennent une autre direction, parce que les masses font et peuvent tout".

12 mai 1988

Le Président Gonzalo a établi la ligne de la construction des trois instruments de la révolution en arborant, défendant et appliquant le marxisme-léninisme-maoïsme, principalement le maoïsme. Il nous enseigne que Marx disait que la classe ouvrière crée des organisations à son image, c'est-à-dire, ses propres organisations.

Au XIXème siècle Marx et Engels nous donnèrent une conception scientifique avec sa propre doctrine, son propre objectif et un but commun: comment prendre le Pouvoir et les moyens pour le faire, la violence révolutionnaire.

12 mai 1988

PCP : Sur le marxisme-léninisme-maoïsme (1988)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

C'est dans le creuset de la lutte de classes que l'idéologie du prolétariat international surgit comme marxisme, devenant marxisme-léninisme et, postérieurement, marxisme-léninisme-maoïsme. Ils représentent une même unité qui, à partir du "Manifeste", au cours de la plus héroïque des épopées de la lutte de classes, d'acharnées et fructueuses luttes entre deux lignes au sein des partis communistes même et grâce à l'oeuvre des titans de la pensée et de l'action que seule pouvait engendrer la classe et dans laquelle resplendissent trois lumières : Marx, Lénine et Mao Zedong...

28 mar 1980

Les dirigeants doivent écouter la plus légère rumeur de la masse, écouter ses fluctuations, scruter le futur dans ses loitains, tout en posant au sol un pied ferme pour enregistrer le plus léger frémissement de la masse. Un dirigeant qui ne ferait pas cela n'en serait pas un.

Nous sommes communistes, Marx nous apprenait que les révolutionnaires doivent par obligation professionnelle organiser la misère pour démolir le vieil ordre, et notre obligation est de le faire scientifiquement, nous qui savons la loi de la lutte des classes et qui savons le but vers lequel marche la classe et le peuple.

Telle est notre obligation, c'est pour cela que nous sommes venus, pour organiser la clameur de la masse, pour la mobiliser, pour l'armer, c'est pour cela que nous sommes venus.

28 Jan 1965

Charu Mazumdar, Nos Tâches Dans La Situation Actuelle

28 janvier 1965

Le gouvernement du Congrès a arrêté un millier de communistes ce dernier mois.

La majorité de la direction centrale et provinciale est aujourd'hui en prison.

Gulzarilal Nanda a annoncé qu'il n'accepterait pas le verdict des urnes (et il ne l'a pas fait), et a commencé à débiter des absurdités à propos de la guérilla.

23 fév 1939

Le Parti Communiste déclare que ce serait une erreur gravissime que de chercher à cacher l’extrême gravité de la situation. La perte de la Catalogne, de l’Armée et du matériel de guerre qui s’y trouvait, constitue un coup très dur porté à la République, qui change   profondément,   en  les  aggravant,  les   conditions  de  notre lutte pour l’indépendance et la liberté de l’Espagne. 

Mais   la   situation   passerait   de   grave   à   catastrophique   si   les dirigeants des organisations et des partis, si le gouvernement, si les chefs  de l’Armée perdaient leur sérénité et leur confiance en la capacité   combative   et   en   l’esprit   de   sacrifice   des   soldats   et  du peuple, et s’ils s’orientaient non pas vers la résistance, mais vers l’abandon de la lutte, vers la capitulation...

17 juin 1936

Pierre Donnier, juin 1936

Question -

Il paraît que la région normande vient de faire une expérience intéressante pour le Parti. Toi qui en reviens, voudrais-tu nous dire quelle était la situation là-bas au point de vue de nos directions et de nos cadres ?

Réponse -

14 fév 1934

Le camarade Havez, dans son article sur le problème du renforcement idéologique du Parti traite une question qui tourmente maintes cellules et plus d'un rayon : Les moyens de retenir les nouveaux membres du Parti.

Mais il n'est pas douteux que le souci de retenir les nouveaux adhérents n'est qu'un aspect particulier du problème de parer aux flottements des effectifs de notre parti, problème qui lui-même est étroitement lié à la question de la formation des cadres. Il ne peut y avoir de solution sérieuse à la question posée par le camarade Havez, sans une solution du problème de l'arrêt de la fluctuation...

1 sep 1928

Statuts de l'Internationale communiste (1928)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

§ 1. L'Internationale communiste, association internationale des travailleurs, est l'organisation des Partis communistes des différents pays en un Parti communiste unique mondial. Guide et organisateur du mouvement révolutionnaire mondial du prolétariat, champion des principes et des buts du communisme, l'Internationale communiste lutte pour la conquête de la majorité de la classe ouvrière et des grandes couches de paysans pauvres, pour les principes et les buts du communisme, pour l'instauration de la dictature mondiale du prolétariat, por la création d'une Fédération mondiale des Républiques socialistes soviétiques, pour l'abolition complète des classes et la réalisation du socialisme, première étape de la société communiste.

§ 2. Les Partis adhérant à l'Internationale communiste portent le nom de : 'Parti communiste de ... (Section de l'Internationale communiste'.) Dans chaque pays, il ne peut exister qu'u seul Parti adhérant comme section à l'Internationale communiste.

24 fév 1926

Notre Parti est né en janvier 1921, au moment le plus critique de la crise générale de la bourgeoisie italienne et de la crise du mouvement ouvrier. Si la scission était historiquement nécessaire et inévitable, les grandes masses, hésitantes, n'y étaient pas préparées. Dans cette situation, l'organisation matérielle du nouveau Parti a dû se faire dans des conditions extrêmement difficiles.

Le travail organisationnel a ainsi absorbé, à lui seul, la quasi-totalité des énergies créatrices...

4 Jan 1926

XIV. La défaite du prolétariat révolutionnaire dans cette période décisive est due aux déficiences politiques, organisationnelles, tactiques et stratégiques du parti des travailleurs. En raison de ces déficiences, le prolétariat ne parvient pas à prendre la tête de l'insurrection de la majorité de la population, et à la faire déboucher sur la création d'un État ouvrier ; bien au contraire, il subit lui-même l'influence des autres classes sociales qui paralysent son action.

La victoire du fascisme en 1926 doit donc être considérée non comme une victoire remportée sur la révolution mais comme la conséquence de la défaite subie par les forces révolutionnaires en raison de leurs faiblesses intrinsèques...

26 avr 1920

Pendant les premiers mois qui suivirent la conquête du pouvoir politique par le prolétariat en Russie (25 octobre - 7 novembre 1917), il pouvait sembler que les différences très marquées entre ce pays arriéré et les pays avancés d'Europe occidentale y rendraient la révolution du prolétariat très différentes de la nôtre.

Aujourd'hui nous avons par devers nous une expérience internationale fort appréciable, qui atteste de toute évidence que certains traits essentiels de notre révolution n'ont pas une portée locale, ni particulièrement nationale, ni uniquement russe, mais bien internationale...

7 avr 1917

Lénine - Thèses d'Avril (avril 1917)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

 

 

Les tâches du prolétariat dans la présente révolution

Thèses d’avril

N’étant arrivé à Petrograd que dans la nuit du 3 au 4 avril, je ne pouvais naturellement, à la réunion du 4, présenter un rapport sur les tâches du prolétariat révolutionnaire qu'en mon nom propre et en faisant les réserves motivées par mon manque de préparation.

10 mai 1905

La social-démocratie, c'est l'union du mouvement ouvrier et du socialisme. Karl Kautsky.

Ils sont vraiment par trop importuns, nos "menchéviks" ! Je parle des "menchéviks" de Tiflis. Ayant eu vent des divergences dans le parti, les voilà qui vont répétant : qu'on le veuille ou non, partout et toujours nous parlerons de ces divergences ; qu'on le veuille ou non, nous nous en prendrons en toutes circonstances aux "bolchéviks" ! Et ils s'en prennent à nous comme des possédés. A tous les carrefours, entre eux ou devant des étrangers, bref, n'importe où, ils clament la même chose : méfiez-vous de la "majorité", ces gens ne sont pas des nôtres, ils ne sont pas sûrs ! Non contents de leur champ d'action "habituel", ils ont porté "l'affaire" dans les publications légales et par là, ils ont porté "l'affaire" une fois de plus, montré au monde leur... importunité...

S'abonner à Du Parti