Des pays semi-coloniaux et semi-féodaux

27 nov 2016

C'est l'ironie de l'histoire : le jour de la mort de Fidel Castro, les membres du Parti « Communiste » français ont choisi de soutenir Jean-Luc Mélenchon aux élections présidentielles de 2017.

Si le Parti « Communiste » français s'y était présenté seul, comme l'ont voulu les cadres s'opposant tout récemment à la direction, les scores auraient été tellement bas, l'isolement si grand, que les élus auraient par la suite étaient perdus aux législatives...

12 oct 2016

Le concept indien de «possession»

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'Inde est un pays culturellement plein de richesses, et comment est-il possible de ne pas tomber dans la confusion devant une telle profusion ?

Voilà pourquoi il y a besoin d'une clef pour avoir accès à l'âme nationale indienne, pour comprendre l'Inde au-delà de la multitude des expressions dans la littérature, la danse, la musique, l'architecture, etc...

17 juil 2016

La tentative de coup d’État en Turquie est un épisode de plus dans le déroulement tourmenté de l'histoire de la Turquie moderne. Le pays est, rappelons le, né d'une « révolution » par en haut guidé par Mustafa Kemal, sur les ruines de l'Empire ottoman.

Toute la structure de l’État est particulièrement autoritaire, de fait comme dans tous les pays n'ayant pas connu de révolution démocratique et dont une partie de la base reste rigoureusement féodale. Car c'est de cela dont il s'agit surtout et qui explique pourquoi la Turquie « laïque » de Mustafa Kemal est devenue aussi aisément farouchement religieuse...

24 nov 2015

Comme on le sait, le matérialisme dialectique enseigne qu'il existe le schéma historique suivant : féodalisme => capitalisme => socialisme. A chaque fois, un mode de production en remplace un autre. Ce développement en étapes historiques est historiquement été présenté par Karl Marx et Friedrich Engels.

Toutefois, conformément à la loi matérialiste dialectique du développement inégal, ce processus de développement apparaît comme particulièrement tourmenté dans certains cas...

20 nov 2015

Les attentats à Paris vus par «Dabiq»

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Dabiq, la revue anglophone de l’État Islamique, qui reprend le nom de l'endroit qui sera le lieu de la bataille finale de la fin des temps, a sorti un numéro exprès à l'occasion des attentats à Paris. C'est une preuve de la capacité logistique de l’État Islamique, et du fait que cela a été bien préparé. 

Le magazine, publié en anglais, a un titre éloquent : « Just terror », qui peut signifier « terreur juste » ou bien « simplement la terreur » (dans le premier cas il aurait été plus correct de dire « a just terror », l’ambiguïté est bien présente). Le ton est donné, il est guerrier, dans l'esprit de la revue qui n'hésite pas à montrer scènes de décapitations, personnes crucifiées, cadavres empilés...

19 nov 2015

C'est l'un des aspects les plus importants pour l’État Islamique, et l'un des plus difficiles : l'immigration. L’État Islamique se présente comme le « califat », et partant de là le seul pays réellement musulman, le « Dâr ul-islam ».

Quand un homme émigre vers le « califat », il prête allégeance à un chef de guerre, il vit dans l'acceptation de toutes les exigences juridiques de la Charia. C'est à ce titre qu'il est un « bon musulman », inséré dans son clan...

17 nov 2015

Le risque pour les masses est ainsi de croire qu'il n'y aurait comme alternatives que des fanatismes religieux romantiques, le nationalisme ou le post-modernisme. En fait, toutes ces formes ne sont que l'expression de l'effondrement de la bourgeoisie et du capitalisme.

C'est pourquoi les communistes appellent aux révolutions démocratiques dans les pays semi-coloniaux semi-féodaux et aux révolutions socialistes dans les pays impérialistes. Cela ne va pas sans analyse matérialiste de l'histoire, de la culture, de l'économie, de la politique. Cela ne va pas sans programme, avec des revendications positives, des indications sur la voie révolutionnaire...

16 nov 2015

« On intervient au nom de Daech, on fait ça pour tout ce que vous faites en Syrie et en Irak. »
« Vous bombardez la Syrie, vous allez comprendre. »

Voilà des propos rapportés par des personnes ayant échappé au massacre dans la salle de concert du Bataclan. Faut-il prendre au sérieux ces informations ? Absolument pas...

6 nov 2015

Au Bangladesh ces derniers jours, un policier a été assassiné par un groupe affilié à l'État islamique, groupe ayant déjà tué un coopérant italien et un agriculteur japonais, ainsi que deux autres personnes dans une attaque à la bombe contre le principal mausolée chiite du pays.

Mais c'était un groupe relié à Al-Qaïda qui a attaqué samedi dernier deux bureaux de maison d'édition à Dhaka, tuant Faisal Arefin Dipan, chef des éditions Jagriti Prokashoni, blessant grièvement le responsable des éditions Suddhaswar, Ahmedur Rashid Tutul, considérés comme « athées et blasphémateurs », alors que quelques heures auparavant le blogueur américano-bangladeshi Avijit Roy avait été assassiné...

2 sep 2015

Historiquement, les progrès techniques dans la production de biens manufacturés, ce qu'on appelle la « révolution industrielle », ont provoqué un déplacement massif de la population paysanne, ce qu'on appelle « l'exode rural ».

Cependant, cela est vrai dès le début de la croissance des bourgs, où vivent les bourgeois, c'est-à-dire les commerçants, artisans, marchands et négociants...

24 juil 2015

Le mois musulman du Ramadan s'est terminé il y a quelques jours, et c'est par conséquent un événement important pour « l’État Islamique », au-delà de sa fin par la fête de l'Aïd al-Fitr. Celui-ci s'est en effet constitué de manière officielle en tant que « califat » le 29 juin 2014, Abu Bakr al-Baghdadi l'annonçant à la grande mosquée al-Nuri à Mossoul, et en devenant le calife.

Cela signifie que l’État islamique se présente comme le seul endroit authentiquement islamique, conformément à l'idéologie fondamentaliste islamique développée de manière spécifique dans la mouvance « wahabite », du nom du courant qui a commencé au XVIIIe siècle par Mohammed ben Abdelwahhab en Arabie Saoudite...

8 juil 2015

L'un des grands apports de Mao Zedong est le concept de « social-impérialisme », c'est-à-dire la considération qu'un mouvement apparemment réformiste au sein du peuple se transforme en vecteur du fascisme.

C'est une contribution extrêmement grande au matérialisme historique, à la juste compréhension des phénomènes sociaux. Il fallait toute la vaste maîtrise du matérialisme dialectique par Mao Zedong pour saisir comment une chose peut se retourner en son contraire...

10 mai 2015

L’État turc ne peut pas reconnaître le génocide arménien, parce qu'à la base même de son existence en tant que régime, il s'est construit sur un mythe politique, forgé par Mustapha Kemal dit Atatürk, le « père des Turcs ».

La nature du kémalisme en tant qu'idéologie à la base de l’État turc forcément fasciste a été analysé par Ibrahim Kaypakkaya. Né en 1949 et mort sous la torture en 1973, il n'a pas eu le temps d'aborder directement la question du génocide arménien. Cependant, il en explique l'arrière-plan dans les textes fondamentaux qu'il a écrit...

20 avr 2015

Le contexte du génocide arménien

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Il y a 100 ans, en avril 1915, débutait le génocide des Arméniens par le gouvernement nationaliste turc de l'empire ottoman. Connaître cet épisode dramatique de l'histoire et faire vivre sa mémoire est une tâche importante pour toute personne progressiste.

Le génocide arménien fut le premier grand génocide du XXe siècle, organisé de manière méthodique, répondant à des objectifs précis. Tout comme l'Holocauste juif de la Seconde Guerre mondiale par le fascisme, le génocide arménien est le produit du nationalisme réalisant ses perspectives politiques dans le cadre moderne du capitalisme développé...

24 Jan 2015

Dans le monde il y a les pays semi-coloniaux semi-féodaux et les pays capitalistes-impérialistes. La profondeur du semi-féodalisme de la première catégorie de pays est très variable : il est ainsi bien plus faible en Corée (du Sud) qu'au Mali.

L'exemple de l'Arabie Saoudite, dont le roi Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud vient de mourir, est exemplaire de ces pays semi-coloniaux semi-féodaux qui sont à la fois profondément féodaux, et en même temps ultra-modernes dans leur gestion du semi-colonialisme...

5 oct 2014

La thèse selon laquelle il y a deux catégories de pays – impérialistes, ainsi que semi-féodaux semi-coloniaux – est propre au maoïsme.

Cette thèse a été totalement inconnue en Europe de l'Ouest, ce qui montre la faiblesse du maoïsme qui a existé dans les années 1960-1970. Mais c'est une thèse absolument classique des maoïstes de la même époque agissant en Afrique, en Asie, en Amérique latine.

Ce fut même une ligne de démarcation essentielle avec les autres idéologies. Si l'on regarde les écrits de Gonzalo, Charu Mazumdar, Siraj Sikder, Akram Yari, Ibrahim Kaypakkaya... on voit que la thèse du caractère semi-féodal semi-colonial de leur propre pays est fondamentale à leurs yeux...

29 sep 2014

Lorsque nous pensons au féodalisme, nous pensons aux châteaux des chevaliers entourés des serfs. Cela est vrai pour le féodalisme du début, mais cela ne serait pas voir que le féodalisme s'est développé par la suite, pour atteindre la monarchie absolue.

Entre la phase initiale des châtelains isolés et celle finale du monarque absolu, il existe une longue phase où l'aristocratie est divisée en couches plus ou moins riches, plus ou moins propriétaires...

25 juil 2014

Ce qui se passe en Ukraine, en Palestine, en Syrie, en Irak... impose de rappeler les enseignements fondamentaux du matérialisme dialectique sur la nature des pays dans le monde.

Selon le matérialisme dialectique, le monde est divisé en deux types de pays. La première catégorie consiste en les pays capitalistes, qui sont devenus impérialistes. Dans ces pays, l'aspect principal est la contradiction entre le prolétariat et la bourgeoisie, la tâche est la révolution socialiste...

21 juin 2014

Le semi-féodalisme montre son visage en Irak

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La série de succès militaires islamistes en Irak témoignent de l'importance capitale de l'analyse matérialiste dialectique des pays non capitalistes – impérialistes. Ces pays sont, en effet, nécessairement semi-coloniaux semi-féodaux. Même si le capitalisme bureaucratique a pu largement se développer en certains cas, la domination semi-coloniale y est toujours présente, et la base de la société est semi-féodale.

C'est précisément cette base semi-féodale qui fait que les tentatives de « libération », si elles ne passent pas par une révolution démocratique, sont nécessairement inféodées à des puissances impérialistes...

25 fév 2014

Sur le capitalisme bureaucratique

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Article d'Akrami Yari, fondateur du mouvement maoïste en Afghanistan.

Qu'est-ce que le capitalisme bureaucratique ? La compréhension de cette forme sociale est au plus profond du noyau du maoïsme. Selon le maoïsme, il y a deux types de pays : les pays impérialistes d'un côté, et les pays opprimés de l'autre. Ces pays opprimés sont semi-coloniaux, semi-féodaux.

9 fév 2014

La question de la révolution démocratique est d'une grande importance pour les communistes en France.

Non pas parce que cette révolution serait à l'ordre du jour – la révolution française a en effet été le modèle du genre à l'époque où la bourgeoisie jouait un rôle révolutionnaire dans l'histoire de la lutte des classes.

Mais parce que la révolution démocratique est une question actuelle pour l'écrasante majorité des masses mondiales, qui vivent une oppression caractérisée par la domination des pays impérialistes, en alliance avec les forces féodales ou néo-féodales locales...

15 Jan 2011

Comme l'a formulé peu élégamment Talleyrand, on peut tout faire avec des baïonnettes, sauf s'asseoir dessus. Les armes donnent le pouvoir, mais pour le garder il faut avoir l'hégémonie.

Le régime de Ben Ali n'avait aucune légitimité. Alors il en a cherché deux : tout d'abord, celle de l'État policier, jetant une chape de plomb sur le peuple arabe tunisien. Puis, celle du développement économique, qui a marché un temps notamment avec le tourisme.

13 sep 2009

Aujourd'hui en Inde le capitalisme impérialiste est en passe d'établir ce qu'il appelle des « mega food parks », c'est-à-dire tout comme au Brésil ou en Colombie, des sortes de bases de production gigantesque, où travaille un prolétariat moderne.

25 aoû 2009

Aujourd’hui, la vie quotidienne dans les pays capitalistes est façonnée par le mode de production capitaliste (MPC). Cela est logique : les capitalistes décident de la production, et imposent ainsi un certain type de consommation, un style de vie qui va avec, etc.

Voilà pourquoi à côté des grandes structures capitalistes existent des structures culturelles visant à asseoir la domination idéologique en rapport avec la consommation souhaitée par les capitalistes...

4 mar 2009

La révolte populaire, depuis le début de l'année dans les Antilles, démontre que l'analyse marxiste-léniniste-maoïste, selon laquelle la Guadeloupe et la Martinique sont de nature semi-coloniale semi-féodale, est indispensable pour comprendre la situation.

31 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - Ibrahim Kaypakkaya

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Au sortir de la première guerre mondiale, la Turquie a vécu une « révolution », guidée par Mustafa Kémal et ayant amené une modernisation du pays, qui devint une république, défendant notamment la laïcité. Ibrahim Kaypakkaya a été le premier théoricien à considérer que cette révolution était en fait une révolution par en haut, instaurant un régime fasciste.

Si aujourd’hui l’extrême-gauche en Turquie considère ce pays comme fasciste, les avis divergent concernant le moment où le fascisme est apparu. Certains considèrent que le kémalisme a été trahi, d’autres que le kémalisme a modifié sa nature après avoir libéré le pays pour lui donner son indépendance. Kaypakkaya affirme au contraire que le kémalisme est une révolution par en haut pour empêcher celle par en bas...

31 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - Mao Zedong

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Mao Zedong a été le premier grand théoricien de la notion de fascisme dans les pays contrôlés par le colonialisme. Selon lui, les colonisateurs font en sorte qu’émergent de nouvelles classes sociales qui lui soient liées. Dans les villes existe ainsi la bourgeoisie compradore, terme venant du portugais ; il s’agit d’une bourgeoisie bureaucratique, servant d’intermédiaire au service des colonisateurs. Dans les campagnes, les colonisateurs soutiennent la mise en place de grands propriétaires terriens.

La colonisation installe donc des régimes fascistes, où la dictature prévaut. Les communistes ont donc considéré la Chine comme un régime de type fasciste, où « la terreur ouverte prévaut » (Zhou Enlai, A propos du fascisme chinois)...

S'abonner à Des pays semi-coloniaux et semi-féodaux