antisémitisme

11 oct 2016

Les Croix de Feu étaient nés comme structure d'anciens combattants, mais le glissement vers une ligne ouverte à tous avait donc été impulsée par François de La Rocque. En 1935, on lit d'ailleurs dans le Programme du Mouvement Social Français des Croix-de-Feu que :

« Nous ne pratiquerons jamais la religion de l’État, mais nous voulons un État tuteur, un État qui serve, contrôle, sanctionne.

Le Mouvement Croix-de-Feu est aussi loin de la conception totalitaire, à la mode italienne, allemande, où l’enfant dès sa naissance est voué à l’État, que de la conception marxiste où l’individu devient un numéro anonyme, écrasé sous la tyrannie collective d’une poignée de dictateurs. L’épithète fasciste convient à d’autres. Pas à nous. »...

3 aoû 2016

L'« esprit Charlie » a été une lame de fond qui, au-delà de ses limites, a bousculé violemment l'extrême-droite et les religions. Celles-ci avaient gardé le silence pour tenter de se maintenir à travers une vague d'indignation ciblant directement l'intolérance et le fanatisme.

Car toute religion se fonde, obligatoirement, sur la croyance particulariste, le rejet formel des autres théologies. Il en va du paradis et de l'enfer, pas moins. L'« esprit Charlie » était donc un ennemi pour les religions, dans une tradition propre à la France...

13 fév 2016

13 février 2006, 13 février 2016 : «Je suis Ilan»

Submitted by Anonyme (non vérifié)

lesmaterialistes.com a toujours accordé une place très importante à la lutte contre l'antisémitisme et à la défense de l'apport démocratique populaire juif. Nous savons que le matérialisme dialectique passe par l'apport historique essentiel de Spinoza ; nous avons tout à fait conscience que l'antisémitisme est une pièce essentielle du dispositif anti-capitaliste romantique du fascisme.

Nombreuses sont les attaques antisémites que nous avons dû subir également : l'antisémitisme et l'anti-communisme ont le même fondement, à savoir la peur du nouveau, la peur de la réflexion intellectuelle, la peur de la rectitude juridique, la peur de la pensée unifiée comme système...

21 nov 2015

Si le matérialisme dialectique raisonne en terme de mode de production – la manière avec laquelle la vie se reproduit dans la réalité – ce n'est bien entendu pas le cas des autres idéologies.

Le fondamentalisme islamique étant un romantisme, il réfute bien entendu tout rapport à la matière ; c'est un idéalisme. Les personnes rejoignant le « califat » s'attendent à avoir de manière « automatique » un appartement, des biens alimentaires, une vie insérée socialement, un mariage...

18 fév 2015

Hier matin à la radio France Inter, Dominique Reynié, le directeur général de la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), a tenu des propos très brutaux sur le Front de Gauche.

Brutaux, mais pas moins vrais :

« La société française comprend trois foyers d’expression de l’antisémitisme très forts. Le premier, ce sont les proches du Front national et les électeurs de Marine Le Pen en 2012, qui occupent une espèce de sommet en la matière. »...

27 Jan 2015

Le 17 janvier 1945, l'armée rouge libérait Varsovie, capitale de la Pologne ; le 27 janvier 1945, elle libérait le camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau installé par les occupants nazis près de la petite ville d'Oświęcim en Pologne.

C'est une date historique ; 70 ans après, il est nécessaire d'affirmer en toute clarté : Gloire à l'Armée Rouge qui a défait la barbarie nazie, gloire à son dirigeant Staline !

13 Jan 2015

Voie Prolétarienne, nous en reparlions récemment pour en parler du gauchisme. Etant donné que nous avons dénoncé le fait que l'attaque contre l'épicerie casher ait été « oubliée » par tout le monde, ces petits malins se sont imaginés se rattraper en publiant un texte intitulé : Après le choc des massacres de Charlie Hebdo et de l’épicerie cacher, mettons-nous au clair

Quand on lit cela, on se dit : enfin ! Mais ce qui est formidable dans ce texte, c'est qu'on n'y trouve rien sur l'antisémitisme. Il est parlé des « meurtres antisémites des otages de l’épicerie cacher », mais cela s'arrête là. On ne retrouve pas une seule autre fois le mot antisémitisme...

11 Jan 2015

Les choses ont, au moins, le mérite d'être clair et les médias d'extrême-gauche ne font même pas semblant : aucun ne parle des personnes assassinées dans le magasin Hyper Cacher. C'est terriblement malsain que cet antisémitisme qui s'assume aussi tranquillement, car évidemment un tel « oubli » apparaît désormais très clairement pour ce qu'il est.

Déjà lors de l'affaire Merah, strictement aucune position n'avait été prise, mais encore pouvait-on prétexter un certain gêne et une certaine stupeur. Il va de soi que là ce n'est pas possible : quand on écrit de multiples propos pour saluer Charlie Hebdo ou bien pour en critiquer le populisme de « l'union nationale », on peut bien écrire un message de solidarité avec les personnes juives en France…

10 Jan 2015

La prise d'otage meurtrière dans un magasin casher de la porte de Vincennes à Paris appartient entièrement à la logique anticapitaliste romantique du fondamentalisme islamique. L'antisémitisme est dans le noyau dur de cette idéologie. La preuve en est que les quatres personnes mortes dans le magasin Hyper Cacher ont été liquidées dès le début par le militant islamiste Amédy Coulibaly.

Pourtant, il n'y a pas eu de mouvement « je suis Hyper Cacher » comme il y a eu des « je suis Charlie », et dans une moindre mesure des « je suis Police » ou autres similaires, la mort de quatre personnes (plusieurs autres étant gravement blessées) n'étant considérée que comme un épilogue sanglant de l'opération contre Charlie Hebdo pour un nombre important de personnes, pratiquement une anecdote en quelque sorte...

3 Jan 2015

Hier matin, le vendredi 2 janvier, des traces d'un début d'incendie avec inscrits dans la suie une croix gammée et l'incription « ANTIJUIFS » ont été découverts dans le hall d'un immeuble à Garges-les-Gonnesse, une ville limitrophe de Sarcelles, dans le Val-d'Oise. Quatre familles juives vivent dans cet immeuble situé à quelques dizaines de mètres de la synagogue et dans un des quartiers visé par le pogrom de cet été.

Le nazi Dieudonné a lui lancé ce 27 décembre à Nantes devant 5000 personnes sa nouvelle « tournée », après avoir annoncé la création de son parti politique il y a quelques semaines...

8 déc 2014

La semaine dernière, le lundi 2 décembre, à Créteil, un jeune couple de juifs français a été agressé de manière barbare au domicile des parents du jeune homme. Après avoir « repéré » l'appartement quelques jours plus tôt, quatre jeunes hommes du même âge que les victimes (entre 18 et 20 ans) s'y sont introduits, armés de pistolets automatiques pour « détrousser » les habitants de l'appartement au prétexte que, ceux-ci étant juifs, « ils doivent avoir de l'argent ».

Le jeune homme a été attaché à une chaise et torturé, forcé d'indiquer où se trouvaient tous les objets d'une quelconque valeur dans l'appartement, le code de sa carte bleue, etc. pendant que sa jeune compagne était amenée dans une chambre pour y être violée...

20 oct 2014

Yves Coleman est un ultra-gauchiste traumatisé par le terrible développement actuel de l'antisémitisme. Il y a de quoi ! Cependant, il reste un ultra-gauchiste et ainsi, il est d'un anticommunisme viscéral.

Ce faitan, en étudiant l'antisémitisme, il accorde une crédibilité complète aux auteurs bourgeois et trotskystes, et cela l'amène à se lancer dans une attaque odieuse contre le Parti Communiste d'Allemagne, dans un article intitulé « Pourquoi le SPD et le KPD furent-ils autant désarmés face à l’antisémitisme nazi (1918-1933) ? »

C'est une démarche exemplaire de notre époque : anarchistes et trotskystes ont tellement menti et trafiqué l'histoire que cela part dans tous les sens de manière irrationnelle, et même les gens sincères se perdent en route...

4 oct 2014

Lors de la destruction de la population juive d'Europe par les nazis, seulement la moitié environ des personnes assassinées le furent de manière industrielle, au moyen des camps d'extermination, les sinistres Auschwitz, Treblinka, Bełżec, Sobibor, Chełmno, Majdanek.

Les nazis procédèrent à la « Shoah par balles », sur le tas, parallèlement à leurs conquêtes militaires. Cet aspect est totalement négligé et incompris en France, ce qui fut largement employé par les négationnistes niant qu'il y ait eu un « plan » d'extermination et niant les chambres à gaz, sans jamais parler et pour cause de la « Shoah par balles ».

Ce qu'il s'agit de comprendre, c'est que les S.A. avaient comme base idéologique un « socialisme national » prônant l'unité de l'Allemagne sur une base pangermaniste et sa « purification » du pouvoir de « l'argent ». Les choses s'arrêtaient là en termes de dynamique idéologique ; il s'agissait d'un anticapitalisme romantique, d'une sorte de « repli sur soi » absolu...

27 sep 2014

Gottfried Feder a « découvert » une « clef » pour que le national-socialisme ne soit pas simplement un nationalisme allemand opposé aux autres pays, mais également une force capable de mobiliser à l'intérieur du pays même, dans un sens de « réconciliation » des classes sociales.

L'ajout de Gottfried Feder, essentiel pour le national-socialisme, est le proudhonisme, c'est-à-dire l'affirmation qu'il existe un capital, même petit, dont l'activité est purement parasitaire. Que le capitalisme, en soi, n'est pas mauvais, s'il est relié au travail, alors que s'il existe de manière « autonome », alors il relève de l'usure...

23 sep 2014

Les thèses de Rudolf Jung dans « Le socialisme national. Ses fondements, son devenir et ses buts » posent les bases de l'idéologie national-socialiste telle qu'elle a existé au départ.

Tout le début de l'oeuvre consiste en une histoire idéalisée du moyen-âge depuis Charlemagne. Rudolf Jung utilise ici en fait de manière démagogique le très haut niveau culturel des pays allemands et de la Bohème qui leur sont reliés durant la fin du moyen-âge, avec le formidable développement des villes et le grand élan humaniste...

18 sep 2014

Sur une affiche réactionnaire d'André Fougeron

Submitted by Anonyme (non vérifié)

André Fougeron a été un artiste au service du communisme, mais le problème est qu'en France, le communisme a été bien surtout un jauressisme « dur », sans base matérialiste dialectique. Tel a été le prix à payer pour l'absence historique de social-démocratie.

L'affiche d'André Fougeron employée par des « marxistes-léninistes » est ainsi une véritable honte, elle rappelle à quel point la base idéologique du communisme en France est faible. Il ne faut pas s'étonner que le « Parti Populaire français » de Jacques Doriot a pu se construire à partir de renégats du Parti Communiste, quand justement on voit la faiblesse idéologique à la base...

7 sep 2014

Les « Cahiers » du « Cercle Proudhon » ne sont pas parvenus à une synthèse fasciste à laquelle sont parvenus en Italie le fascisme et en Allemagne le national-socialisme. Ces synthèses fascistes possédaient par ailleurs un tiraillement profond entre des tendances conservatrices et plébéiennes.

C'est précisément cet aspect qui a posé problème au fascisme français. Ce dernier a été incapable de dépasser la dynamique anti-démocratique pour arriver à proposer un projet de société. Le nationalisme a été proposé comme seul horizon, sans que soit proposé l'idéologie conséquente d'une société organique...

3 sep 2014

Pierre-Joseph Proudhon entend réformer le capitalisme, par en quelque sorte le principe de la coopération des petits propriétaires. Personne ne doit en quelque sorte « arnaquer » personne et tout le monde doit payer une sorte de « juste prix ». C'est là une vision idéalisée des échanges directs, du troc.

Cette idéologie est de fait extrêmement puissante en France (Notre-Dame-des-Landes, la décroissance, etc.).

Ce « mutuellisme » dispose de forces permettant de réguler en quelque sorte le système. Il faut ainsi des mutuelles fournissant des crédits pour les investissements. Dans la logique de Proudhon, ces prêts se font sans intérêt, ou bien minime pour les frais d'administration. Il faut par contre fournir une caution, une hypothèque, etc. pour obtenir ce prêt. Pour les plus pauvres, il y a ainsi une « banque du peuple », échangeant des outils, des crédits, contre des heures de travail.

22 aoû 2014

Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865) est le Eugen Dühring français ; il est un socialiste qui ne considère pas le capitalisme comme un mode de production, avec une contradiction interne, mais comme un phénomène « isolé » dans l'histoire du monde.

Par conséquent, Pierre-Joseph Proudhon a formulé toute une vision du monde pour expliquer les sources de « l'oppression », et cela sur des bases idéalistes faisant lui un ennemi juré de Karl Marx et de Friedrich Engels...

15 aoû 2014

Le triomphe des forces centrifuges

Submitted by Anonyme (non vérifié)

C'est une vérité qui s'est étalée au grand jour ces dernières semaines avec les manifestations de « soutien » à Gaza : les forces centrifuges ont triomphé des organisations. Le phénomène était déjà lisible au début des années 1990 : l'apparition du semi-syndicat CNT en a été l'expression la plus nette.

La CNT a été un syndicat, mais a agi comme une organisation politique, sans les exigences de celle-ci. C'était une organisation « décentralisée », à la carte. Elle a réussi à agglomérer des milliers de personnes justement de par son mode de fonctionnement. Le prix à payer en a été bien entendu la division multiple de ces dernières années, accompagné d'un effondrement profond...

12 aoû 2014

Si Eugen Dühring est obligé d'introduire la notion d'esclavagisme comme concept fondamental, c'est parce qu'il refuse d'accepter le principe d'exploitation expliqué par Karl Marx, notamment dans Le Capital. L'exploitation des travailleurs se fait par l'intermédiaire de la plus-value, arrachée aux travailleurs ; le capitaliste profite du travail volé, c'est-à-dire de la partie de travail non rémunérée.

Eugen Dühring n'est pas d'accord avec cela. Il a la même vision que Jean-Jacques Rousseau, avec quelqu'un ayant instauré la propriété par la force, et donc arrachant du travail par la force. Dans le capitalisme, selon Eugen Dühring, l'exploitation n'a pas lieu lors de la production elle-même, avec des marchandises ensuite vendues: elle aurait lieu après, en-dehors de la production, dans la répartition...

11 aoû 2014

PCMLM - Déclaration 60 - La fin du cycle 2005-2014

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'anticapitalisme romantique suinte, dans les faits, de tous les pores de la société française. La situation est extrêmement grave, un saut qualitatif s'est déroulé. Une chape de plomb s'est abattue sur la France.

L'idéalisme « révolutionnaire » se diffuse à grande vitesse : « l'esclavage » et le « colonialisme », la « finance » et l'axe « américano-sioniste » sont présentés par de nombreux courants politiques et culturels comme les « ennemis » de notre époque...

9 aoû 2014

La raison pour laquelle Eugen Dühring en arrive à l'antisémitisme racial est facile à comprendre. Eugen Dühring refuse de reconnaître la dialectique de la nature. Par conséquent, il est obligé de trouver une raison aux problèmes sociaux. Au lieu de les voir dans le mode de production, il les cherche dans élément extérieur qui viendrait perturber l'ensemble.

C'est le principe de la communauté nationale qui serait « parasitée », empêchant un vivre-ensemble adéquat. Et l'antisémitisme fait ici figure d'anticapitalisme romantique, avec toute une construction idéalisée d'un peuple « aryen » honnête depuis le début des temps, mais confronté à un ennemi perfide et pervers le parasitant, le corrompant...

8 aoû 2014

L'anti-Dühring est dirigé contre les thèses d'Eugen Dühring (1833-1921), même si c'est secondaire par rapport à la mise en valeur de l'idéologie communiste. En fait, on peut voir qu'il s'agit d'une critique de l'idéalisme qui est la base à l'exposition du matérialisme dialectique.

On doit noter d'ailleurs ici que Eugen Dühring appartient au courant du « positivisme », et que ses positions sont les mêmes que ses contemporains Ernst Mach et Richard Avenarius. Or, il y a une critique très connue de Mach et d'Avenarius : celle faite par Lénine dans « Matérialisme et empirio-criticisme ». Lénine a en fait défendu ce qu'enseigne l'anti-Dühring, en profitant des nouveaux acquis scientifiques de son époque...

21 juil 2014

Esprit pogromiste à Sarcelles

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La vague antisémite s'impose donc ; à la suite du triomphe de Dieudonné, la haine des personnes juives se propage sans limites, avec une situation toujours plus tendue, où il est évident que bientôt les premiers morts arriveront. Les fait sont là, impitoyables. Le PCMLM avait averti plus d'une fois à ce sujet, et les faits sont là, et ce n'est que le début.

Car c'est un acte éminemment provocateur, dans le contexte actuel, d'organiser une manifestation soi-disant pour la Palestine en plein Sarcelles, que même le journal bourgeois Le Monde appelle « la petite Jérusalem ». L'on voudrait pousser au pogrom qu'on ne s'y prendrait pas autrement, mais telle est en pratique clairement la ligne des islamistes ( de la mouvance des Frères Musulmans surtout) et de leurs alliés objectifs du Nouveau Parti Anticapitaliste...

15 juil 2014

Le 13 juillet marque un inévitable suicide politique. Pas pour les islamistes, qui eux sont parfaitement dans leur rôle, mais pour les post-modernes d'extrême-gauche qui amalgament de manière anticommuniste tiers-mondisme, théorie du genre, populisme et « antisionisme ».

Car faire culminer une manifestation de soutien à la Palestine en tentative par plus d'une centaine de personnes – des hommes pour leur quasi totalité, bien entendu, patriarcat oblige - de rentrer en force dans deux synagogues, cela s'appelle de l'antisémitisme, ni plus ni moins...

4 juin 2014

Les exécutions sommaires pratiquées au musée juif de Bruxelles, en Belgique, le 24 mai 2014 sont un écho de celles effectuées devant une école juive à Toulouse, en France, le 19 mars 2012.

On y trouve la même démarche individualiste d'un aventurier tuant froidement des gens au hasard, y compris des enfants, filmant l'ensemble avec une caméra portative. On a la même idéologie comme vecteur : l'antisémitisme comme anticapitalisme romantique. On a la même dimension nihiliste, où l'on n'hésite pas à choisir tant un musée qu'une école, lieux de culture...

26 mar 2014

L'argent est une réalité frappante dans le capitalisme. Il frappe l'imagination de par sa puissance ; la conscience est impressionnée par sa présence en tous les endroits.

L'argent est un moyen d'échange se présentant comme universel et en apparence, c'est lui qui ferait le capital et permettrait la richesse.

Voir les choses de cette manière est bien entendu incorrect ; ce n'est là qu'illusion. C'est le travail qui permet la richesse, l'argent n'est qu'un outil dans les mains du capital, il n'est pas toujours capital, et d'ailleurs il existait historiquement avant le capital...

10 Jan 2014

Interdiction de Dieudonné à Nantes ? Hourra !

Submitted by Anonyme (non vérifié)

C'est un sentiment de soulagement qui a gagné toutes les personnes progressistes de France, ainsi que l'ensemble des masses juives, à l'annonce de l'interdiction du spectacle nantais de Dieudonné.

Enfin ! Enfin la pression démocratique authentique, refusant catégoriquement l'antisémitisme, permet de l'emporter face à Dieudonné, qui s'appuyait sur l'humour sordide et le libéralisme bourgeois pour diffuser un antisémitisme véhément et négationniste.

8 Jan 2014

Dans l'affaire Dieudonné, on retrouve aujourd'hui les mêmes lignes que dans l'affaire Dreyfus.

Regardons en arrière, cette fameuse affaire Dreyfus. A l'époque, il y avait trois tendances : les dreyfusards qui refusaient catégoriquement l'antisémitisme. En face d'eux, les anti-dreyfusards ne voulant pas que l'on remette l'armée française en cause, voire le plus souvent étant franchement antisémites. Et à côté, toute une extrême-gauche refusant de défendre Alfred Dreyfus, car c'est un soldat et un bougreois, rejetant la lutte contre l'antisémitisme qui dévierait des luttes économiques, syndicales...

7 Jan 2014

Editorial du 7 janvier 2014

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Chaque situation a son aspect principal ; en ce moment, c'est Dieudonné et l'antisémitisme, comme anti-capitalisme romantique véhément, pogromiste, rendant de nouveau vivant le hideux masque du fascisme et de l'extermination.

Tout l'odieux esprit relativiste français dégouline évidemment ici d'horreur, mettant dos à dos Dieudonné et ses critiques, ou bien le soutenant au nom de la « liberté d'opinion ».

31 déc 2013

Y aura-t-il un exode sioniste des juifs français ?

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Depuis le succès du « non » à la constitution européenne lors du référendum de 2005, la voie est ouverte pour la fraction impérialiste de la bourgeoisie. Le PCMLM a magistralement analysé ce processus, à un moment où de manière idéaliste le « non » était présenté comme « de gauche ».

La grande vague d'antisémitisme qui s'est lancée depuis est le fruit de cette tendance au nationalisme et à la guerre impérialiste, portée par une bourgeoisie entendant sauver son taux de profit et utiliser le mécontentement des masses dans le sens d'une mobilisation en sa faveur...

16 aoû 2013

Disparition du fasciste Jacques Vergès

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'avocat Jacques Vergès est mort hier à 88 ans : il représente toute une culture, celle des avocats qui sont totalement liés à l'Etat bourgeois mais prétendent être des « révolutionnaires », celle des gens qui jouent les clowns médiatiques au service d'une fraction de la bourgeoisie contre une autre.

Pendant des années, Jacques Vergès a été l'avocat non pas simplement d'individus au tribunal, mais de la fraction impérialiste de la bourgeoisie française, celle qui veut l'affrontement ouvert avec l'impérialisme US.

Les gens comme Jacques Vergès maquillent cela en anti-colonialisme, mais on ne doit pas être dupe derrière ce discours gaulliste, néo-gaulliste, national-révolutionnaire...

12 mai 2013

Avec l'affaire Dreyfus, le nationalisme a compris que la république bourgeoise avait réussi à s'affirmer, à atteindre un certain niveau de modernité. Il y a alors eu la tentative de dépasser clivage monarchie / république, en appelant à une république aristocratique.

Trois appels vont avoir un succès très important. Si le premier, formulé par le Cercle Proudhon, n'aura jamais qu'un succès intellectuel, les manifestes surréaliste et futuriste vont avoir des succès fulgurants.

Dans les trois cas, la bourgeoisie va soutenir la genèse et le développement de ces fausses avant-gardes, devant happer les forces vives intellectuelles de la révolution pour les conduire dans la rébellion esthétique...

12 mai 2013

Face au matérialisme dialectique, la bourgeoisie a produit des thèses racialistes, puis elle a tenté de formuler une idéologie de mobilisation nationaliste, butant toutefois sur l'épineux problème du modèle: Royauté idéalisée à la manière romantique ou bien République élitiste?

12 mai 2013

Karl Marx a compris que la révolution de 1848, qui met un terme à la phase de domination de l'aristocratie financière, était progressiste et donnait libre cours à l'aspect populaire de la révolution. Cependant, il n'a pas vu un aspect secondaire : la naissance d'un « anticapitalisme » antisémite représentant les intérêts de la petite bourgeoisie face au grand capital...

2 Jan 2013

On sait qu'en France tout est possible, mais quand même, ce qu'a fait le délégué CFDT de Florange, Edouard Martin, pour la nouvelle année est très fort: appeler les travailleurs à la lutte sur un blog payant, en pourfendant la "finance internationale"...

9 oct 2012

Nous sommes six mois après « l'affaire Merah »  (voir ici notre dossier sur l'affaire Merah), un événement d'une portée historique en France. En six mois pourtant, l'extrême-gauche n'a toujours pas analysé cette « affaire » ni produit un seul document d'analyse de l'antisémitisme.

23 juil 2012

François Hollande a ainsi parlé pas moins de pendant 18 minutes lors de la commémoration de la Rafle du Vel d'Hiv à Paris. Et il a vigoureusement été soutenu par un appel à la répression de la part du ministre de l'intérieur. Disons le tout de suite justement : nous n'y croyons pas ; nous savons trop bien justement que la social-démocratie prétend attaquer le fascisme, mais ne fait rien derrière, ce qui désarme les antifascistes en leur enlevant la base populaire pour l'action, alors que derrière en plus les fascistes profitent d'une aura de « rebelles. »

10 juil 2012

 

Le 6 Juillet, deux jeunes de 22 et 21 ans ont été condamné à 6 mois de prison, fermes pour le premier et de sursis pour le second, pour des tags néo-nazis faits le Dimanche d'avant dans la petite ville de Renaison dans la Loire.
Cette affaire est symptomatique du développement rapide du fascisme dans les masses françaises – et particulièrement la jeunesse populaire - d'une part, et de l'incapacité et l'absurdité de la social-démocratie face à cela.
16 juin 2012

Nous expliquions dans l'article sur le premier tour des législatives que l'abandon de la stratégie du « front républicain » par l'UMP était un fait important, un marqueur historique. Cette stratégie qui préconisait le désistement du candidat de droite ou de gauche le moins bien placé en cas de triangulaire avec le Front National.

Il est évident qu'une part non négligeable, comme nous l'avons montré, de l'UMP assume tout à fait l'abandon de cette tactique et plaide pour un rapprochement avec le Front National. Mais pour d'autres, dont une grosse partie de la direction de l'UMP, cela ne va pas de soi et il s'agit plus de tactique politicienne. L'UMP comporte en son sein et à sa direction une forte tendance centriste humaniste chrétienne-démocrate et un certain nombre de personnalités politiques lié historiquement à la Résistance contre le fascisme et se réferrant à la figure politique du Général De Gaulle...

8 juin 2012

René Balme, maire de la ville de Grigny dans la banlieue lyonnaise, sera donc bien le candidat du Front de Gauche pour les élections législatives. Mardi 5 Juin, les autorités du Parti de Gauche dont il est un des membres historiques, ont confirmé son investiture.

René Balme a été mis en cause par les sites sociaux-démocrates StreetPress et Rue89 (articles que nous reproduisons à la fin) pour sa participation au site conspirationniste et antisémite Oulala.net. A la suite de la divulgation de ces informations, les responsables du Parti de Gauche avaient annoncé qu'ils « se pencheraient sur son cas » et prendraient une décision rapide. Ils ont donc choisi de cautionner René Balme en lui demandant juste de « suspendre sa participation » à Oulala.net...

5 juin 2012

Samedi 2 Juin vers 18h00, 3 jeunes personnes juives portant la kippa ont été violemment agressées à Villeurbanne. Non, tout n'a pas été « enterré » avec la campagne présidentielle. Non, il n'y a pas eu de passage « à autre chose » comme le rêvaient les sociaux-démocrates et l'extrême-gauche petite-bourgeoise. Les faits parlent et ils sont têtus. L'affaire Merah a été une étape dans la spirale ascendante de la montée de l'antisémitisme. Un coup d'accélérateur...

15 avr 2012

Nathalie Arthaud a contribué d'une manière particulièrement « remarquable » au négationnisme, en réussissant à faire en sorte que vacille la définition de « camp de concentration. » Sous prétexte de la différence réelle entre camp d'extermination et camp de concentration, elle assimile de manière totalement erronée camp de concentration et prison à ciel ouvert...

7 avr 2012

Ce jeudi, Jean-Luc Mélenchon tenait un grand meeting à Toulouse, réunissant plusieurs dizaines de milliers de personne sur la place du Capitole. Il y a réussi l'exploit, en 30 minutes d'interventions - Marseillaise incluse -, de ne pas aborder du tout la question des massacres antisémites récents. On ne peut pas faire d'affront plus terrible à l'antifascisme que d'esquiver totalement cette question aujourd'hui à Toulouse, alors que l'antisémitisme vient de s'y manifester concrètement dans toute sa barbarie...

1 avr 2012

Le meurtre d'enfants juifs ne représente pas une « folie » et Mohamed Merah n'a pas été « manipulé. » Une preuve évidente de cela est la conformité parfaite de son action avec l'idéologie et la doctrine militaire islamistes.

Voyons précisément de quoi il en retourne, à la lumière du matérialisme dialectique...

30 mar 2012

Le massacre nazi perpétré par Mohamed Merah rentre dans une dynamique globale de progrès de l'antisémitisme en France. Il a été possible car d'autres avant l'avait préparé et il servira – et sert déjà - de catalyseur à d'autres actes antisémites. Ce n'est pas un « acte isolé d'un fou » venant de nulle part et tout ne «  reviendra pas à la normale » après. C'est un moment de la marche du fascisme au pouvoir, un moment de l'effondrement de la société capitaliste dans la barbarie génocidaire...

27 mar 2012

éditorial du 27 mars 2012

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Une semaine après le meurtre des enfants et d'un enseignant juif, il est évident qu'il y a deux camps : celui de ceux et celles qui reconnaissent qu'il s'agissait d'une initiative pogromiste. Et celui de ceux qui nient l'antisémitisme et tentent de dévier la question sur autre chose (Sarkozy, les « Juifs », Israël, etc.). Ce dernier camp a laissé passer l'orage populaire anti-antisémite, mais est en train de se relancer.

La dimension pogromiste saute aux yeux pourtant. Est révélateur le fait sordide que Mohamed Merah se soit filmé avec une caméro GoPro (pour sportifs dits « de l'extrême ») et ait envoyé la vidéo à Al Jazirah. Sans parler des motivations idéologiques islamistes de son frère, qui s'est dit « fier » des meurtres...

27 mar 2012

Les personnes juives de France ont été très profondément choquées par le massacre nazi du Lundi 19 Mars. Cependant, personne n'a compris cela comme un coup de semonce dans un ciel clair. Car au long de ces 10 dernières années déjà, elles avaient largement toutes pris conscience de la montée de l'antisémitisme dans la société capitaliste française...

27 mar 2012

Quand les victimes deviennent coupables

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Une forme de négationnisme insidieux et dégoûtant se répand déjà sur l'attentat antisémite du Lundi 19 Mars. Il se répand aujourd'hui principalement par le biais de personnes et d'organisation d'Extrême-Gauche ou de « gauche de la gauche » d'une part et par le biais de personnes musulmanes fortement influencée par le salafisme ou les thèses néo-salafistes de Tariq Ramadan...

24 mar 2012

Mohamed Merah, un cannibale moderne

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Mohamed Merah est un cannibale moderne. Il a pris des vies exactement comme s'il avait voulu prendre possession d'elles. Il était comme quelqu'un qui veut effacer des gens considérés comme un obstacle à sa propre vie.

Donc, il est allé à l'école Ozar Hatorah à Toulouse le 19 Mars, dans le sud de la France, dans la matinée. Il a immédiatement ouvert le feu, tuant un rabbin protégeant ses deux enfants, puis les deux enfants, il a continué à tirer, et enfin il a couru après une fille de 7 ans, la tirant par les cheveux et il a tiré à bout portant...

23 mar 2012

Khaled Kelkal et Mohamed Merah, pèlerins du néant

Submitted by Anonyme (non vérifié)

En 1995, Khaled Kelkal du Groupe islamique armé (GIA) aurait pu être arrêté, mais il a été abattu par les gendarmes. Il était alors l'« ennemi public n° 1 » en France pour ses actions au sein du GIA ; 170 000 affiches signalétiques avaient été diffusées. Il avait 24 ans.

Mohamed Merah, qui est mort hier, avait 23 ans. Son action rentre dans la même logique que Khaled Kelkal : l'Islam est un drapeau révolutionnaire, l'oppression est un mélange idéaliste inventé par un anti-capitalisme romantique, mêlant anti-impérialisme de façade et antisémitisme...

23 mar 2012

Au sein de toute la nébuleuse du Front de Gauche, il y a en ce moment toute une théorie du complot selon laquelle l'assassin d'enfants juifs (et de militaires, ainsi que d'un professeur de religion juive) serait, à différents degrés, manipulé par Sarkozy. Cela ne doit pas nous étonner : cette gauche réformiste luttant contre la finance a un mépris fondamental pour les personnes juives, assimilées clairement à la bourgeoisie et au capital financier. Aucune compassion n'est exprimée et l'émotion face au crime est ouvertement rejetée. Ce qui compterait et devrait seulement compter, c'est le social, l'économique, le reste étant du fait divers...

22 mar 2012

Les meurtres d'enfants en France par un pèlerin du néant islamiste sont un écho de la barbarie du fasciste Breivik en Norvège. La quête communautaire idéaliste s'exprime dans un nihilisme anti-capitaliste romantique.

Breivik visait les socialistes, l'islamiste français une école juive : dans les deux cas, le symbole visé c'est la réflexion, la pensée, le matérialisme. Bien que ni la social-démocratie norvégienne ni les religieux juifs n'aient de rapport avec le matérialisme dialectique, ils forment des cibles pour les fascistes qui conçoivent leur ennemi comme étant le « judéo-bolchevisme. »...

21 mar 2012

Si quand des enfants juifs sont abattus, il n'est pas parlé d'antisémitisme, alors quand ? Ce que l'on voit ici, c'est qu'Arthaud refuse de reconnaître l'antisémitisme, Lutte Ouvrière refuse de considérer l'antisémitisme comme un problème qu'il faut prendre à bras le corps. Comment expliquer sinon qu'ici il n'est pas parlé d'antisémitisme ?...

2 mar 2012

L'argent roi, une thématique fasciste

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'argent est un thème majeur de la campagne présidentielle 2012 en France. En fait, l'argent est la thématique principale de l'anti-capitalisme romantique que porte notre époque. Cette thématique de l'argent roi nous envoie en effet directement aux origines du fascisme qui, comme l'historien Zeev Sternhell l'a démontré, prend sa source dans notre pays. Du point de vue de l'anticapitalisme romantique, les juifs auraient les mêmes propriétés que l'argent. Eux aussi seraient « invisibles », transnationaux, quasiment liquides au point de s'immiscer « partout ». Cet article établit aussi un parallèle avec le roman de Zola intitulé justement L'Argent et fortement imprégné d'antisémitisme...

20 Jan 2012

édito du 20 janvier 2012

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Il y a 70 ans, la conférence de Wannsee en Allemagne nazie scellait la stratégie d'extermination des personnes juives en Europe. Un événement d'une dimension extrême et unique, alors que la planète a connu et connaît nombre de massacres et de génocide.

 

20 Jan 2012

Il y a 70 ans : la conférence de Wannsee

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Il y a 70 ans, le 20 janvier 1942, se tenait la conférence de Wannsee, dans la banlieue de Berlin, en Allemagne nazie. Alors que l'extermination massive, par balles, des Juifs et Juives d'URSS avait déjà commencé, la conférence devait établir l'organisation industrielle de la destruction de la population juive d'Europe.
Cet événement, cette planification, cette organisation méthodique et systématique, est unique dans l'histoire : si les forces impérialistes et réactionnaires en général ont déjà mené des génocides, jamais ils n'ont organisé celui-ci à cette échelle, organisant l'ensemble du système politico-militaire et économique en ce sens.

26 oct 2011

"Tintin et le secret de la licorne" sort sur les écrans ce mercredi 25 octobre. Il s'agit d'un film d'animation en images de synthèse 3D réalisé à partir de la technique hyper-réaliste de la motion capture. Tous les mouvements des personnages en images de synthèse sont ainsi calqués sur ceux d'un véritable acteur. A l'occasion de la sortie de ce film, il est nécessaire de déboulonner la statue de Tintin, monument de la culture dominante bourgeoise. Nous débutons ici une campagne contre l'oeuvre de Hergé par un texte expliquant le caractère idéologique national-révolutionnaire de Tintin.

18 oct 2011

Ce qui a mené à la prise d'otages au Pôle emploi

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Cet article analyse la prise d'otages au pôle emploi du 17 octobre comme l'acte romantique d'un petit-bourgeois frappé de plein fouet par la crise générale du capitalisme et qui sombre dans l’irrationnel le plus complet. Il est important de comprendre ce qui pousse un individu à prendre en otage une agence de Pôle Emploi au prétexte d'exprimer une exaspération quant au "pouvoir des juifs"..

 
10 mar 2011

L’annulation hier de la visite de Marine Le Pen à Radio J, une radio liée à la communauté juive institutionnelle, est tout un symbole : le fascisme ne peut pas se passer de l’antisémitisme. Non seulement Marine Le Pen a été propulsé par les médias... mais déjà revient la question juive ! Comme on le voit, le fond pourri de la société française revient à la surface à grande vitesse.

21 Jan 2011

La bourgeoisie célèbre l'écrivain fasciste Céline

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'écrivain fasciste Louis-Ferdinand Céline figure sur le catalogue des célébrations 2011, à l'occasion des 50 ans de sa mort.

Le discours hypocrite de la bourgeoisie sur Céline est désormais connu et maintes fois rabaché : "Certes, Céline a été à un moment de sa vie violemment antisémite - et il faut le condamner - mais il n'en demeure pas moins un immense écrivain qui a révolutionné la littérature avec "Voyage au bout de la nuit" et "Mort à crédit"... (on a droit généralement ici à une litanie sur le fait qu'il y a eu un "avant" et un "après" Céline)"...

17 aoû 2010

Paul-Eric Blanrue a lancé vendredi une pétition, largement diffusée sur le net, pour l’abrogation de la loi Gayssot et la libération du négationniste Vincent Reynouard. Cette pétition intervient une semaine exactement après la publication d’un billet de Blanrue en faveur de ce même Vincent Reynouard.

18 avr 2010

« Lire Sternhell est un devoir ! »: en mettant en avant ce mot d’ordre, nous rappelons le cadre de la lutte révolutionnaire: la France et son idéologie national-bourgeoise.

10 aoû 2009

Encore une fois au sujet des débats qui traversent une bonne partie de l’extrême-gauche au sujet de la librairie Résistance, il est fort opportun de rappeler un point essentiel, à savoir la considération comme quoi, dans un phénomène, il y a une contradiction principale et une contradiction secondaire.

8 juil 2009

La crise générale du capitalisme charrie, exactement comme dans les années 1920-1930, un irrationalisme énorme que les révolutionnaires doivent impérativement comprendre et briser. Et comme nous l'avions prévu, les élections européennes, avec la liste antisémite de Dieudonné-Soral-Gouasmi, marquent bel et bien une rupture entre deux époques.

La nouvelle époque qui s'ouvre est caractérisée par l'indiscutable avancée de la culture fasciste, de l'antisémitisme débridé, du chauvinisme le plus étroit, du nihilisme et de la décadence comme style de vie...

5 juil 2009

« Au nom de la Liberté d’expression et du droit absolu à la défense, je décide d’accepter de représenter les intérêts de celui pour qui l’absurde Loi Fabius Gayssot a été créée sur mesure, celui qu’aucun ténor contacté n’a accepté de défendre, celui que l’on surnomme « le condamné d’avance »: Le Professeur ROBERT FAURISSON, lors du procès qui l’opposera à la LICRA le 22 septembre prochain à Paris. »

25 avr 2009

Depuis le déclenchement de l'offensive militaire de l'Etat israélien contre Gaza, la colère et les mobilisations de soutien à la lutte du peuple palestinien enflent et se développent. Cette mobilisation et cette colère, particulièrement celles de la communauté arabe, sont justes, mais elles ne doivent pas masquer les faits graves qui se sont déroulés depuis 10 jours. La tournure des mobilisations ces derniers jours montre très clairement plusieurs choses et appellent à plusieurs remarques...

1 fév 2007

Brochure ANTIFASCISME - Moishe Postone

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Moishe Postone, né en 1942, est un universitaire nord-américain. S’appuyant sur les travaux de Marx, il a étudié la théorie de la valeur ainsi que l’antisémitisme.

Gossweiler n’a pas étudié ni la culture ni l’antisémitisme ; son travail se fonde uniquement sur la formation pratique et théorique des structures nazies. La thèse de Postone, elle, met l’accent sur le côté froid et « rationnel » du nazisme, le fait que le génocide ait été « calculé. » La population juive a été exterminée sans qu’aucun intérêt matériel n’existe ; les nazis considéraient cela comme leur « mission », et même leur mission « centrale », prioritaire...

29 Jan 2007

Brochure ANTIFASCISME - Charles Patterson

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Patterson n’est pas un spécialiste du fascisme, et tout comme Mosse il ne s’intéresse qu’à un aspect précis du fascisme allemand: le nazisme et le génocide. C’est à cette occasion qu’il a entrevu ce qui est selon lui un lien essentiel entre le meurtre de masse des êtres humains et le meurtre de masse des animaux. Le nazisme n’aurait pas pu exister sous cette forme destructrice si les abattoirs n’avaient pas eux-mêmes généralisé le meurtre de masse «anonyme » avec les abattoirs industriels. Et ces abattoirs eux-mêmes sont le fruit de la colonisation de l’Amérique, de la gestion des animaux pour les colons arrivant toujours plus massivement.

Dans son étude, Patterson explique ainsi que c’est l’organisation du travail dans les abattoirs qui a inspiré Henry Ford, et que ce n’est pas un hasard si Henry Ford était un antisémite forcené, qui plus est en lien avec l’Allemagne nazie. Hitler avait un portrait de Ford dans son bureau et le considérait comme un grand chef; Ford luimême publiait des pamphlets antisémites à grande échelle et avait aidé à financer les nazis en Allemagne. Il eut pour toutes ces raisons le « privilège » de recevoir en 1938 la grande croix de l’Ordre suprême de l’Aigle allemand, soit la plus grande décoration nazie pour un étranger.

15 mai 2005

Pour une lutte conséquente contre l'antisémitisme !

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'antisémitisme en France possède une caractéristique toute française: il est hypocrite.

Les antisémites n'en ont pas fait une brique pour cimenter une politique, ils l'ont au contraire « dépolitisé », pour que l'antisémitisme puisse s'infiltrer partout. L'antisémitisme peut ainsi suinter de tous les pores de la société, comme un préjugé accepté – et acceptable...

15 mai 1934

Le congrès du Parti ouvrier se réunit en septembre 1898 à Montluçon. Sans doute il condamne le nationalisme et l'antisémitisme. Mais il ne donne aucune directive précise.

Et peut-être allait-il un peu vite en besogne quand il affirmait dans une résolution que l'antisémitisme « malgré toutes ses pétarades démagogiques n'a jamais pu faire illusion à une fraction quelconque de la classe ouvrière consciemment organisée ».

En fait les ouvriers étaient dans la rue, se battant contre la police et les nationalistes : le Parti ouvrier de Guesde ne les guidait plus.

Le mouvement de masse grandit, il se développe au milieu de l'agitation revendicative du prolétariat.

En octobre 1898 une grève importante éclate à Paris parmi les ouvriers du bâtiment. On compte plus de 20.000 grévistes. Contre eux le président du Conseil Brisson fait donner la troupe. (...) Tout se mêle étroitement : les cris de « Vive Dreyfus ! » et les cris qui expriment la volonté revendicative des gars du bâtiment...

S'abonner à antisémitisme