Jean-Luc Mélenchon

10 aoû 2017

Éditorial du 10 août 2017

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Emmanuel Macron dévisse dans les derniers sondages : son succès aux élections présidentielles ne suffit pas à gommer les attentes, d'ailleurs très contradictoires, des différents secteurs de la société française.

La roue de l'Histoire ne saurait s'arrêter ; les défis sont bien trop grands, que cela soit avec l'urbanisation en expansion, la capitulation devant les valeurs capitalistes et l'aliénation qui s'ensuit, les rapports destructeurs avec les animaux, l'ennui au travail et l'exploitation toujours plus grande qui le caractérise...

20 juil 2017

Pierre Le Jolis de Villiers de Saintignon a donc démissionné, après un bras de fer de plusieurs jours avec le président Emmanuel Macron à peine élu. Cela reflète bien l'arrogance des militaires en France, leur poids : la Ve République n'est-elle pas justement née d'un coup d’État militaire, en 1958 ?

Déjà ces cinq dernières années, nous avons souligné à quel point François Hollande avait dû faire face à des remous importants de la part de l'Armée, avec d'incessants appels lancés depuis l'extrême-droite pour que celle-ci vienne « remette de l'ordre »...

11 juil 2017

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, était présent hier sur BFMTV-RMC, face au journaliste Jean-Jacques Bourdin. Le triangle rouge à sa boutonnière indiquait clairement le positionnement qui est le sien.

En effet, ce symbole de la déportation a été récupéré initialement par Jean-Luc Mélenchon. Il s’agit ici par conséquent d’une allusion politique indirecte de la part de Philippe Martinez.

Encore est-il difficile de parler ici de politique, car il s’agit non pas d’un choix subjectif et politique, mais d’une expression objective et économique...

6 juil 2017

Jean-Luc Mélenchon et le « martyr des animaux »

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La cause animale est indéniablement juste, mais à moins d’aller jusqu’à reconnaître la sensibilité de la matière, la dignité du réel, à moins d’être matérialiste, elle n’est qu’un prétexte pour la petite-bourgeoisie.

Celle-ci diffuse en effet un violent anticapitalisme romantique, où il est dit qu’avant, tout était différent. Le retour aux formes anciennes de production, à la petite propriété, est son leitmotiv...

3 mai 2017

Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon lancé à l'occasion des élections présidentielles, la « France insoumise », a réalisé une consultation auprès de sa base de 430 000 inscrits (on pouvait en effet adhérer simplement par internet au moyen d'un email – même faux – et gratuitement).

243 128 personnes ont répondu à cette consultation, afin d'indiquer ce qu'elles feraient au second tour des élections présidentielles.

En l'occurrence, on a trois blocs, formant en réalité une contradiction : une minorité compte voter Emmanuel Macron (34,83 % avec 84 682 personnes) ; une majorité compte soit voter blanc ou nul (36,12 % avec 87 818 personnes), soit s'abstenir (29,05 % avec 70 628 personnes)...

1 mai 2017

Ce 1er mai 2017 est marqué par le renforcement historique de la tendance à la guerre impérialiste. Chaque camp fourbit ses armes, renforce ses capacités d'action, promeut le nationalisme.

Le Royaume-Uni bascule dans la sortie de l'Union Européenne avec le Brexit ; en Inde, Narendra Modi organise un régime où l'hindouisme tourne au fanatisme.

Aux États-Unis, c'est Donald Trump, ce milliardaire grossier et borné, qui a pris les commandes ; en Turquie, Recep Tayyip Erdoğan a renforcé de manière générale ses prérogatives de président s'appuyant sur la religion...

29 avr 2017

Si elle réussit un bon score, la haute bourgeoisie osera de plus en plus à passer le cap d'un soutien à Marine Le Pen, chose considérée comme relevant encore trop de l'aventurisme.

Mais si son score en haut, si elle montre qu'elle encadre avec succès une large partie du prolétariat, alors elle montre son efficacité, sa fiabilité, et cela encore plus si un secteur de la bourgeoisie industrielle la soutient également.

C'est une raison de plus d'appeler au barrage électoral pour le second tour des élections présidentielles : il faut que Marine Le Pen perde, avec un score le plus bas possible !...

28 avr 2017

« J’aime tous les Français, je me moque de votre couleur de peau ou de votre préférence sexuelle. Ce qui m’intéresse c’est votre bonheur. Votre sécurité, votre apaisement. »

Ces propos de Marine Le Pen, en meeting hier à Nice, doivent rappeler que le fascisme ce n'est pas, comme on le caricature, un « totalitarisme » avec partout des policiers prêts à pendre les opposants à des crocs de boucher.

Le fascisme, c'est avant tout le vide politique, l'apolitisme le plus complet, « l'apaisement » comme le dit Marine Le Pen...

26 avr 2017

En 2002, lorsque Jean-Marie Le Pen était au second tour des présidentielles, sans représenter pour autant une véritable menace, Jean-Luc Mélenchon avait exprimé un avis sans ambiguïtés aucune :

« Mettez des gants si vous voulez, des pinces ou ce que vous voulez, mais votez. Abaissez le plus bas possible Le Pen ! »

Il s'agissait alors de voter Jacques Chirac, le représentant du gaullisme. Cependant, à la suite des résultats du premier tour des présidentielles de 2017, Jean-Luc Mélenchon a refusé de prendre position..

24 avr 2017

Qu'est-ce que le fascisme ?

Est-ce une gangrène, une tendance réactionnaire, portée par les éléments les plus réactionnaires, qui bougent le curseur toujours plus à droite ? Ou bien est-ce un saut qualitatif, qui modifie l’État, les institutions, même l'économie ?

La France est à un tournant et la question se pose maintenant, parce que Marine Le Pen a obtenu un grand succès, qui en ayant fait autour de 21,4 % (plus de 7,6 millions de voix) au premier tour des élections présidentielles sera présente au second tour le 7 mai 2017...

21 avr 2017

Comprendre la question animale ne s'improvise pas. Mao Zedong a expliqué que « qui n'a pas enquêté n'a pas droit à la parole » : avec un tel thème, c'est d'autant plus juste.

Prenons ainsi le point 20 des questions-propositions posées aux candidats par le collectif AnimalPolitique, qui rassemble les principales associations institutionnelles : « 20 - Créer des services d'aide aux animaux appartenant à des personnes en situation de difficulté ponctuelle ou d'exclusion. »

Jean-Luc Mélenchon répond la chose suivante : « Pour ce faire, il faut augmenter les moyens de la SPA et élargir ses prérogatives. »...

21 avr 2017

Nous avons opposé la question de la biosphère comme réalité matérielle planétaire à la dénonciation partielle de la condition animale.

C'est là une question de point de vue de classe : la classe ouvrière voit l'ensemble, la petite-bourgeoisie n'ayant qu'une lecture partielle, la bourgeoisie une lecture erronée.

C'est pour cette raison que la petite-bourgeoisie se focalise sur certains aspects ne remettant pas en cause le mode de production capitaliste, cherchant des problèmes intermédiaires...

21 avr 2017

La question animale posant la question de la réalité de l'industrie dans le mode de production capitaliste, il faut immédiatement savoir si on se soumet au capital ou pas.

Le collectif AnimalPolitique, rassemblant nombre d'associations reconnues médiatiquement et institutionnellement, se soumettent au capital.

Par conséquent, conformément à la proposition 1 qui se tournait vers l'idée d'un « bien-être » naturel dans un élevage – ce qui est impossible du point de vue matérialiste – nombre de propositions se cantonnent à demander des changements...

20 avr 2017

La question de la chasse est bien entendu un aspect essentiel de la bataille entre révolution et contre-révolution. L'abolition de la chasse est une exigence progressiste des plus évidentes.

La position des candidats aux présidentielles, dans le cadre de leur réponse aux propositions d'AnimalPolitique, en dit long pourtant sur leur caractère réactionnaire.

Réactionnaire et hypocrite, car tous, sauf certains comme François Fillon qui n'a répondu à rien, prétendent soutenir la proposition suivante :

« 22 - Interdire les pratiques barbares, réprimer les pratiques sources de stress infligées aux animaux sauvages pour des buts autres que la protection ou la conservation... »

19 avr 2017

Pour le matérialisme dialectique, la vie est de la matière plus développée. Elle dispose à ce titre d'une dignité. C'est un point de vue qui affirme le caractère universel de la matière, posant de ce fait que tout être vivant relève, en particulier, de cet universel.

Pour cette raison, le communisme implique un respect toujours plus grand du vivant. La marche au communisme est universelle ; l'Univers, toujours plus complexe, avance de manière éternelle vers davantage de synthétisation.

Seul le matérialisme dialectique comprend ainsi les implications de notre époque et saisit la nature de la sensibilité, cette « ultime frontière » morale et intellectuelle...

18 avr 2017

La question animale, de par sa dimension matérialiste, ne peut pas être résolue par le mode de production capitaliste. L'ouverture aux animaux présuppose, en effet, un rapport communiste qui est absolument étranger à la substance même de la domination du capital.

Ce dernier s'est formé, à la fois lentement et par sauts, à travers différents modes de production, dont le point de départ est l'émergence de l'agriculture et de l'élevage, accompagné par l'affirmation de l'idéologie patriarcale.

Par conséquent, la question animale et la question féministe ne peuvent avoir de réponse que par le développement toujours plus grand du communisme...

22 mar 2017

« Quelle honte ! », voilà le sentiment qui prédomine normalement chez toutes les personnes progressistes à propos de l’émission « Au tableau » diffusée dimanche soir sur la chaîne C8 (groupe Canal +).

L’émission consistait en un groupe d’enfants d’une dizaine d’années (présentés comme une classe alors qu’ils ne sont pas de la même classe) posant des questions à quatre candidats à l’élection présidentielle : François Fillon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon ; Marine Le Pen ayant pour sa part décliné à plusieurs reprises l’invitation.

Si les enfants ne sont pas des citoyens, c’est qu’il y a une raison : ils sont des adultes en devenir mais n’en sont pas encore ! Ils n’ont pas les moyens intellectuels, pratiques et culturels d’avoir une véritable opinion politique structurée...

21 mar 2017

Le problème essentiel de la politique française est que le régime de la Ve République est né d'un coup d’État, accordant au président le statut de père de la nation. Or, avec la décadence générale de la bourgeoisie et du capitalisme, le personnel politique n'est plus à la hauteur. À l'irrationalisme en faveur du choix d'un nouveau père de la nation ont succédé des engouements et des emportements d'un temps.

Cet état de fait a été accepté par tous, au point que c'est TF1 qui a pu organiser hier un débat entre cinq candidats aux présidentielles, choisissant qui participerait au débat (François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon), rejetant les autres candidats (Nathalie Arthaud, François Asselineau, Nicolas Dupont Aignan, Jacques Cheminade, Jean Lassalle, Philippe Poutou).

Il n'y a ici même pas l'apparence de la démocratie : on est directement dans le populisme, la mise en scène...

19 mar 2017

Lorsque François Fillon a organisé un rassemblement au Trocadéro, des drapeaux français ont massivement été distribués, pour donner une tonalité patriotique à l'événement. On ne sera pas étonné que Jean-Luc Mélenchon ait fait en sorte que son rassemblement d'hier à Paris soit placé sous le même signe.

On a ainsi pu entendre la Marseillaise entonnée dans une ferveur patriotique marquée par des bonnets phrygiens frappés de la cocarde tricolore et une marée de drapeaux tricolores.

Et c'est à cette foule se revendiquant d'une identité nationale que Jean-Luc Mélenchon a dénoncé « les financiers, parasites et sangsues »...

20 fév 2017

Jean-Luc Mélenchon a présenté hier son programme économique dans une émission de 5h de long sur Youtube, avec des « chiffres » développés par toute une équipe de gens plutôt jeunes, Jean-Luc Mélenchon n'intervenant que ponctuellement.

C'est une manière pour lui de se présenter comme crédible, avec en arrière-plan, bien entendu, l'inévitable comparaison avec le Programme commun de 1981. Car la question de fond est là : soit nous avons raison et Jean-Luc Mélenchon est quelqu'un qui veut moderniser le capitalisme français par une mobilisation sociale-impérialiste, soit il est réellement ancré à gauche et relève d'une offensive contre la bourgeoisie.

16 fév 2017

Jean-Luc Mélenchon, avec son projet « L’avenir en commun  », applique en France les recettes du populisme tel qu'il a existé ces quarante dernières années en Amérique latine : il faudrait galvaniser la nation pour qu'elle redevienne « forte ».

Le pays serait menacé par des forces extérieures causant une instabilité économique marquée par l'austérité : les États-Unis d'Amérique et l'Allemagne, alors que la Russie est mise en avant comme un contre-poids nécessaire. Il serait nécessaire de répondre à cela de passer, selon les mots de Jean-Luc Mélenchon, par une « révolution citoyenne », permettant une réelle indépendance et un réel développement. La France est ici réduite au statut de pays pratiquement colonisé...

6 fév 2017

François Fillon a-t-il, en plus de son « erreur » apparente par rapport au salaire d'assistante de sa femme, été victime d'une vaste campagne visant à déboulonner une personnalité pro-Poutine ? On ne le sait pas encore, mais toujours est-il qu'il reste deux autres candidats de ce type : Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

Hier, tous les deux tenaient un meeting à Lyon, alors que leur ennemi stratégique, Emmanuel Macron, y était lui-même la veille...

31 Jan 2017

Le succès de Benoît Hamon tient, si l'on y porte attention, au fait qu'il se présente comme le garant de la générosité sociale. Voilà qui a marqué et mobilisé de très nombreuses personnes : avec plus de deux millions de personnes votantes, les « primaires citoyennes » ont eu un écho qu'il serait absurde de ne pas reconnaître.

Tout comme Emmanuel Macron connaît un engouement en se présentant comme le candidat de la modernité et du travail, tout comme Jean-Luc Mélenchon construit ses réseaux avec son réformisme radical, figure moderne de l'alter-mondialisme. Tout comme, par ailleurs, François Fillon a su cristalliser la frange conservatrice traditionnelle de la bourgeoisie, tout comme Marine Le Pen obtient un appui certain avec son souverainisme social...

2 déc 2016

Quiconque a lu notre présentation de la candidature de François Fillon a compris quelles sont les forces sociales derrière lui. Quiconque a un aperçu matérialiste dialectique sur ce que trame l'appareil d’État – c'est une des tâches que forcément nous assumons – sait que les hauts fonctionnaires ont gelé tous les projets, considérant que le prochain président sera François Fillon.

Cela signifie que tant le grand capital que l'appareil d’État ont décidé de pousser pour que François Fillon soit le grand vainqueur des prochaines élections présidentielles.

François Hollande l'a compris et alors qu'il avait prévu depuis bien longtemps de se présenter, alors que le Parti Socialiste avait déjà acheté une voiture blindée pour sa campagne, il a abandonné.

27 nov 2016

C'est l'ironie de l'histoire : le jour de la mort de Fidel Castro, les membres du Parti « Communiste » français ont choisi de soutenir Jean-Luc Mélenchon aux élections présidentielles de 2017.

Si le Parti « Communiste » français s'y était présenté seul, comme l'ont voulu les cadres s'opposant tout récemment à la direction, les scores auraient été tellement bas, l'isolement si grand, que les élus auraient par la suite étaient perdus aux législatives...

10 nov 2016

L'élection de Donald Trump en tant que 45e président des États-Unis d'Amérique a provoqué un électrochoc dans notre pays. De par ses traditions historiques, notre peuple se veut un peuple de culture et de rationalité ; la figure de Donald Trump lui est apparue comme grossier et agressif, la figure même du milliardaire sans principes ni valeurs.

Voter pour Donald Trump a été considéré, dans notre pays, comme quelque chose d'inconcevable ; cela a été interprété comme le signe d'une profonde décadence de la société américaine, qui tombe dans les bras d'un hurluberlu aux propos mêlant charlatanisme, insultes et provocations.

Cependant, on sait à quel point ces dix dernières années, il y a eu une grande offensive de l'idéologie post-moderne de la « déconstruction », dont la théorie du genre est l'une des principales formes. Cette idéologie est celle du capitalisme modernisateur prétendant abolir les préjugés et établir les droits absolus des individus...

5 nov 2016

Le P«C»F face à son destin

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Pierre Laurent, le dirigeant du Parti « Communiste » français, a décidé de choisir d'appeler à soutenir Jean-Luc Mélenchon pour l'élection présidentielle de 2017. C'est une fuite en avant, car la situation est très difficile pour le P«C»F : n'ayant plus aucun socle idéologique ou culturel, le risque de se faire phagocyter est très important.

D'habitude, le P«C»F se lie au Parti Socialiste pour maintenir son réseau d'élus, qui s'amoindrit cependant toujours plus ; l'effondrement du Parti Socialiste empêche cela pour l'instant (Pierre Laurent a en effet affirmé qu'une déisgnation d'Arnaud Montebourg comme candidat du Parti Socialiste « changerait tout »)...

17 oct 2016

Le révisionnisme est un puissant poison qui naît d'une tentative de l'ancien de s'opposer au nouveau, au sein même du Mouvement Communiste International. Sous des prétextes divers, des théoriciens « révisent » le marxisme, afin de faire passer en contrebande des conceptions qui servent le mode de production capitaliste.

La bataille contre le révisionnisme est un contre-poison nécessaire, permettant d'y voir clair. Pour cette raison, il faut porter son attention sur Jean-Luc Mélenchon...

17 oct 2016

Editorial du 17 octobre 2016

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La classe ouvrière est aujourd'hui observatrice, passive, cédant parfois ici et là sans trop y croire au chantage du « patriotisme économique », observant avec méfiance le mouvement « Nuit debout » ou le mouvement contre la Loi travail, tous deux dirigés par l'aristocratie ouvrière et la petite-bourgeoisie en crise.

Elle est aux aguets, elle rumine, elle synthétise, comme l'ensemble des masses populaires s'apercevant que plus rien ne va rester comme avant. Mais le niveau idéologique est d'une faiblesse inouïe et nombreuses sont les influences culturelles du chantage au « patriotisme économique », de l'antisémitisme, des religions, etc...

11 sep 2016

La question animale est au centre de la contradiction entre villes et campagnes, qui décide des modalités de la vie quotidienne, puisque la contradiction entre travail manuel et travail intellectuel se situe, quant à elle, directement dans la nature même du mode de production.

La vie se situe dans l'espace-temps, et dans l'espace il y a les animaux, happés de plus en plus dans le temps, dans la machinerie capitaliste qui les broie toujours davantage pour produire davantage, afin de compenser sa baisse tendancielle de taux de profit...

30 aoû 2016

Les masses n'aiment pas la religion, cette abstraction flottant au-dessus de la réalité. Ils apprécient, au mieux, un sens de l'universel et de compassion qu'elle peut prétendre porter.

Mais le clergé, ses interdits, ses explications irrationnelles… seuls les secteurs les plus arriérés peuvent les apprécier. Et les apprécient, car il y a un grave retour en arrière depuis 20-30 ans, sous l'effet des coups de boutoirs religieux...

14 mai 2016

Quand on téléphone aux renseignements téléphoniques « 118 218 », on peut demander à l'interlocuteur de chanter le refrain de la publicité de cette entreprise, et celui-ci le fera. Cela n'est pas dans le contrat de travail, mais la terreur psychologique et culturelle règne et le prolétariat français, atomisé, pétri d'individualisme et d'économisme, est incapable d'y faire face.

Voilà pourquoi le mouvement contre la « Loi Travail » et « Nuit debout » – deux choses qui forment une seule et même réalité sociale – est totalement déconnecté de la réalité, n'exprimant que le point de vue des petit-bourgeois...

9 déc 2015

Aujourd'hui, ce mercredi 9 décembre 2015 Jean-Luc Mélenchon est l'invité principal d'une conférence sur les questions militaires. L’événement se déroule à l’Hôtel national des Invalides, lieu hautement symbolique pour l'Armée française qui dépend directement du Gouverneur militaire de Paris.

Il s'agit de la présentation d'un cahier, une sorte de Hors-série de la Revue Défense Nationale avec pour thème : « Pour un nouvel indépendantisme »...

27 aoû 2015

Quand on nie l'existence de la bourgeoisie et du mode de production capitaliste, ainsi que le rôle des monopoles, quand on nie par conséquent les enseignements du PCF (mlm), alors on bascule dans la dénonciation du « système », de « l'oligarchie », on veut une « union nationale » face à qui parasiterait l'économie.

Les tendances nationalistes se renforcent de manière ininterrompue depuis 2005, depuis le triomphe du « non » social-chauvin au référendum sur la constitution européenne. C'est vrai à l'extrême-droite, bien entendu, mais également à l'extrême-gauche, par exemple avec l'apologie de la « libération nationale » bretonne ou occitane...

6 juil 2015

Referendum grec : les réactions des PG, PS et PCF

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Les partis de gauche institutionnels et électoralistes ont immédiatement réagi aux résultats du referendum grec, de manière très laconique, en quelques lignes.

En apparence, on trouvera toujours le rejet de l'austérité. Cependant, comme les classes sociales sont toujours niées – à part du côté de Jean-Luc Mélenchon qui raisonne en termes d'oligarchie, ce qui ne change rien en pratique – il n'y a jamais de critique de la bourgeoisie et d'affirmation comme quoi celle-ci doit être expropriée...

1 juil 2015

Ce qui se passe aujourd'hui en Grèce est le produit des contradictions inter-impérialistes et des contradictions au sein du capitalisme lui-même. Les capitalistes se dévorent les uns les autres et les plus faibles tombent en premier.

Par conséquent, la Grèce, qui est un pays capitaliste faible, devient de plus en plus dépendante des pays impérialistes plus forts, en étant guidée par une bourgeoisie tendant à devenir une faction capitaliste bureaucratique vendue à l'impérialisme russe et en l'aidant dans son objectif de détruire l'Union européenne...

23 juin 2015

Lors du dernier congrès du Parti Socialiste, les radicaux-socialistes ont obtenu une grand victoire, qui provient essentiellement du fait qu'ils tiennent actuellement l’État. Toutefois, le pragmatisme pose toujours un problème dans une société marquée par les contradictions de classe, d'autant plus en période de crise générale du capitalisme.

Par conséquent, les tensions à gauche entre cette tendance opportuniste-pragmatique qui domine et la social-démocratie timidement renaissante sont forcément de plus en plus fortes. Cela reflète les colères, les incertitudes, les inquiétudes...

29 mai 2015

Le 29 mai 2005 se tenait dans notre pays un référendum posant la question suivante : « Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une constitution pour l'Europe ? », dont le résultat fut la victoire du « non » avec 54,68 %, soit pratiquement 15 millions 500 000 voix, pour un taux d'abstention d'à peu près 30 %.

Nous avions alors formulé une thèse simple à comprendre aujourd'hui de par sa clarté, et pourtant absolument marginale alors : le « non » représenterait une partie de la bourgeoisie tout autant que le « oui » ; à la modernisation et au « post-modernisme » de la bourgeoisie pro-européenne s'opposait le protectionnisme et le conservatisme de la bourgeoisie la plus agressive...

18 mai 2015

Jean-Luc Mélenchon contre l'Allemagne

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Jean-Luc Mélenchon est très connu en France comme politicien de gauche ; ancien socialiste, il a fondé le Parti de Gauche et cela fait partie de sa tradition d'être grossier et provocateur. Mais son style a un sens : un complet populisme.

Il y a quelques jours, en fait juste soixante-dix ans après la fin de la seconde Guerre Mondiale, il a publié un livre : Le hareng de Bismarck - Le poison allemand. Pour rendre les choses encore plus excitantes pour ainsi dire, il a posté auparavant sur son site une vidéo, avec la faute du gardien de but Harald Schumacher sur le joueur français Patrick Battiston lors de la demi-finale de la Coupe du Monde de football de 1982 !..

18 fév 2015

Hier matin à la radio France Inter, Dominique Reynié, le directeur général de la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), a tenu des propos très brutaux sur le Front de Gauche.

Brutaux, mais pas moins vrais :

« La société française comprend trois foyers d’expression de l’antisémitisme très forts. Le premier, ce sont les proches du Front national et les électeurs de Marine Le Pen en 2012, qui occupent une espèce de sommet en la matière. »...

8 nov 2014

Au tout début des années 2000, les trotskystes sont à leur apogée. Leur influence sur la société française est au plus haut ; parler d'extrême-gauche politique, c'est parler d'eux.

Le pic sera atteint aux élections présidentielles de 2002 : Olivier Besancenot du courant frankiste-pabliste fait 4,25 %, Arlette Laguiller du courant Lutte Ouvrière 5,72 %, les deux dépassant le candidat « communiste », Robert Hue, qui n'obtient que 3,37 % des voix...

24 mai 2014

Dimanche 18 mai, Jérôme Kerviel a été incarcéré pour des faits de faux et usages de faux lors de son activité de trader à la Société Générale. Du début à la fin, l'affaire Kerviel a été un outil puissant d'offensive culturelle de l'anticapitalisme romantique.

Jérôme Kerviel est à la base un pion du capital financier baignant totalement dans la culture social-darwiniste et prêt à piétiner les plus faibles pour accumuler le plus de capitaux. Son rôle à la Société Générale en tant que trader consistait à acheter des actions financières d'un côté et en vendre de l'autre dans le même temps pour faire des bénéfices sur la différence entre ces deux mouvements...

2 déc 2013

Deux manifestations ont marqué l'actualité politique de ce week-end, deux manifestations révélant le fond politique de la situation en France.

D'un côté, en effet, il y avait les « bonnets rouges » qui manifestaient à Carhaix en Bretagne, le samedi 30 novembre 2013 ; de l'autre, le Front de Gauche manifestait à Paris, le 1er décembre 2013, contre « l'injustice fiscale »...

6 mai 2013

«Nous n'avons qu'un seul ennemi, il n'a pas de frontière, c'est la finance»,  «nous ne voulons pas de la finance au pouvoir»: voilà la démarche réactionnaire de l'initiative de Jean-Luc Mélenchon afin de renouveler les institutions françaises...

50 000 personnes se sont rassemblées hier à Paris à l'appel de Jean-Luc Mélenchon, qui lui en a compté 180 000 (et la préfecture, 30 000). Soit, s'il veut, mais qu'est-ce que cela change ? Rien !

Rien, car on ne change pas de régime avec 50 000 personnes, ni même 180 000. Un régime, comme la 5ème République, est toujours issu d'une crise. C'est ce qu'enseigne le matérialisme historique...

27 mar 2013

1.
 Parce qu'il a été élu « homme politique de l'année 2012 » par le magazine bourgeois décadent GQ, et qu'il a tranquillement posé devant les logos de GQ et Lacoste, aux côtés de Xavier Romatet, PDG de Condé Nast France qui publie GQ, et de Yannick Bolloré, élu lui « businessman de l'année ». Avec le sourire.

2.
 Parce que c'est un populiste qui d'un côté a trouvé le moyen d'expliquer d'un politicien juif, Pierre Moscovici, qu'il avait « un comportement de quelqu'un qui ne pense plus en français, qui pense dans la langue de la finance internationale », tout en faisant renaître de l'autre, aux côtés de l'extrême-droite, les diatribes sur « le monde anglo-saxon », le « capitalisme transnational », « l’oligarchie financière mondialisée », les « gouvernements soumis aux lobbies des multinationales »...

25 aoû 2012

Il y a quelques jours, nous avions publié un document du Parti Communiste d'Equateur – Comité de Reconstruction, au sujet de l'affaire d'Assange. Un document venant à propos puisque c'est l'Equateur qui a offert l'asile politique à Assange, et cela était en fait prévu depuis quelques temps déjà.

On a une confirmation de la thèse du PCE-CR au sujet de ce que représente Assange avec ce qu'a fait Jean-Luc Mélenchon, alors qu'il revient juste de ses « vacances estivales » au Vénézuela...

18 juin 2012

éditorial du 18 juin 2012

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Beaucoup de choses se sont jouées à Hénin-Beaumont ces deux dernières semaines. Il y a eu, avant le premier tour, les fascistes de 3ème voie venant distribuer des tracts pour leur candidate Sylvie Langlois (qui fera par la suite 0,75% mais dans une autre circonscription, à Roubaix).

Il y a eu l'échec de Mélenchon dès le premier tour. Et il y a eu hier l'échec, à 118 voix près, de Marine Le Pen au second. A ceci près que 55,14% de suffrages exprimés vont en sa faveur à Hénin-Beaumont même, et que les municipales s'annoncent déjà très positivement pour le FN...

16 juin 2012

Nous expliquions dans l'article sur le premier tour des législatives que l'abandon de la stratégie du « front républicain » par l'UMP était un fait important, un marqueur historique. Cette stratégie qui préconisait le désistement du candidat de droite ou de gauche le moins bien placé en cas de triangulaire avec le Front National.

Il est évident qu'une part non négligeable, comme nous l'avons montré, de l'UMP assume tout à fait l'abandon de cette tactique et plaide pour un rapprochement avec le Front National. Mais pour d'autres, dont une grosse partie de la direction de l'UMP, cela ne va pas de soi et il s'agit plus de tactique politicienne. L'UMP comporte en son sein et à sa direction une forte tendance centriste humaniste chrétienne-démocrate et un certain nombre de personnalités politiques lié historiquement à la Résistance contre le fascisme et se réferrant à la figure politique du Général De Gaulle...

12 juin 2012

Ce Dimanche avait donc lieu le premier tour des élections législatives faisant suite à l'élection de François Hollande comme Président de la République.Les élections législatives ont pour objectif d'élire les députés, c'est-à-dire les représentants à l'Assemblée Nationale.

Quels enseignements peut-on donc tirer de ces élections ?...

11 juin 2012

Jean-Luc Mélenchon s'est pris une claque : il espérait un destin national, et pour cela il a espéré tromper la classe ouvrière et les masses populaires.

Après une vaste campagne populiste soutenue par les révisionnistes du Parti « Communiste » français, il s'est imaginé pouvoir réaliser une véritable « O.P.A. » comme à la Bourse, quand une entreprise tente d'en acheter une autre dans une sorte d'action pirate...

8 juin 2012

René Balme, maire de la ville de Grigny dans la banlieue lyonnaise, sera donc bien le candidat du Front de Gauche pour les élections législatives. Mardi 5 Juin, les autorités du Parti de Gauche dont il est un des membres historiques, ont confirmé son investiture.

René Balme a été mis en cause par les sites sociaux-démocrates StreetPress et Rue89 (articles que nous reproduisons à la fin) pour sa participation au site conspirationniste et antisémite Oulala.net. A la suite de la divulgation de ces informations, les responsables du Parti de Gauche avaient annoncé qu'ils « se pencheraient sur son cas » et prendraient une décision rapide. Ils ont donc choisi de cautionner René Balme en lui demandant juste de « suspendre sa participation » à Oulala.net...

14 mai 2012

Hervé Poly a en effet expliqué la chose suivante au sujet de Jean-Luc Mélenchon choisi par 45 élus locaux comme chef de file local du « Front de Gauche » : « Pour reprendre une formule de Chirac - il faut bien des références ! - on a choisi le meilleur d'entre nous »
Hervé Poly est ici un escroc révisionniste. La formule « le meilleur d'entre nous », elle, existe en tant que tel ; c'est une formule connue de toutes les personnes connaissant l'histoire du Parti Communiste en France. C'est une formule consacrée, en effet, pour désigner Maurice Thorez...

13 mai 2012

Après trois jours à faire monter le buzz, Jean-Luc Mélenchon a fini par annoncer sa candidature aux législatives dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais ce Samedi 12 Mai. Cette candidature est un "coup" que tente Jean-Luc Mélenchon. Au poker, on dirait qu'il "fait tapis" présentant tous ses jetons sur un grand bluff pour rafler la mise.
Mais qu'il l'emporte ou non, une chose est sûre : ce coup de Mélenchon servira immanquablement le fascisme...

24 avr 2012

Lorsqu'il s'est exprimé hier soir place Stalingrad à Paris, Jean-Luc Mélenchon ne pouvait que constater l'importance du score de Marine Le Pen.

Dans sa brève intervention, il a prétendu avoir mené une bataille contre l’extrême-droite ; c'est que le Front de Gauche est obligé de sauver les apparences après s'être fait terrasser par Marine Le Pen sur le chemin du populisme nationaliste...

22 avr 2012

Mélenchon, une création médiatique

Submitted by Anonyme (non vérifié)

11%, voilà que le soi-disant phénomène Jean-Luc Mélenchon se transforme en un simple score "correct". Et en tous les cas un score en-dessous des annonces faites par les journalistes bourgeois.

Car le Front de gauche de Mélenchon n'est qu'une coquille vide, un grand fourre-tout populiste enrobé de tirades à peine radicales. Malgré tout, le buzz organisé par la bourgeoisie aura quand même fonctionné, pour mobiliser les personnes encore trop à gauche qui avaient grincé des dents pendant la campagne de Hollande.

20 avr 2012

Le comportement des deux candidats sociaux-démocrates - François Hollande et Jean-Luc Mélenchon- , les lignes politiques qu'ils ont mis en avant durant la campagne précédent le premier tour des élections présidentielles illustrent parfaitement le concept bolchevik comme quoi la social-démocratie et le fascisme sont des frères jumeaux. 

Cette expression avait été utilisé par Staline en 1924 pour caractériser le lien objectif unissant la politique social-démocrate et la montée du fascisme...

17 avr 2012

Le parti de gauche parle de rumeurs médiatiques pour esquiver la question mais ne réagit pas sur le fond.

Et pour cause, Jean-Luc Mélenchon et Patrick Buisson ont bel et bien un point en commun : ils professent tous deux un nationalisme agressif à destination des masses populaires.

Patrick Buisson est une figure de l’extrême droite française, depuis l'université de Nanterre, où jeune maurassien il s'opposait au mouvement étudiant en 1968, jusqu'aux années 1980 pendant lesquelles il travaillait pour (puis dirigeait) le journal Minute, principal média d'extrême-droite...

7 avr 2012

Ce jeudi, Jean-Luc Mélenchon tenait un grand meeting à Toulouse, réunissant plusieurs dizaines de milliers de personne sur la place du Capitole. Il y a réussi l'exploit, en 30 minutes d'interventions - Marseillaise incluse -, de ne pas aborder du tout la question des massacres antisémites récents. On ne peut pas faire d'affront plus terrible à l'antifascisme que d'esquiver totalement cette question aujourd'hui à Toulouse, alors que l'antisémitisme vient de s'y manifester concrètement dans toute sa barbarie...

19 mar 2012

La démagogie social-démocrate fonctionne pleinement et montre sa capacité à mobiliser et entretenir les illusions dans les institutions bourgeoises. Ce dimanche 18 mars 2012, Jean-Luc Mélenchon à réussi son opération- spectacle de « reprise de la Bastille », plusieurs dizaines de milliers de personnes, 120 000 selon le Front de Gauche, son venues chanter la Marseillaise et soutenir sa démarche de mystification de la révolution nationale-bourgeoise française de 1789...

13 mar 2012

Sarkozy a donc décidé de taxer les exilés fiscaux et Mélenchon a salué l'initiative. Il y a encore quelques semaines, cela aurait été impensable – sauf bien entendu pour les personnes qui ont compris la distinction que nous avons faite entre bourgeoisie traditionnelle et bourgeoisie impérialiste.

Le PCMLM a en effet, à juste titre, souligné que la bourgeoisie française se divisait en deux principales fractions : la bourgeoisie industrielle et la bourgeoisie financière. Sarkozy est l'homme de la bourgeoisie industrielle, d'où ses incessantes critiques du monde de la finance (voir notamment le document de travail : La bataille pour le pouvoir en France entre les bourgeoisies industrielle et financière 1940-2006)...

11 mar 2012

Le Front de Gauche publie dans le cadre de l’élection présidentielle une série de propositions « pour une nouvelle politique entre la France et l’Afrique » . Ce document est un condensé d'illusions sociales-démocrates, c'est à dire de pseudo-solutions pour résoudre des véritables problèmes.

20 Jan 2012

Une partie de la bourgeoisie, principalement dans la petite-bourgeoisie intellectuelle, est opposée à la progression du fascisme. Elle tente donc parfois de s'opposer directement au fascisme, mais ses efforts sont vains, et renforcent finalement le fascisme lui-même. Les réactions de Marine Le Pen hier matin sur i-télé illustre cela de manière effroyable. Réactions à propos de Jean-Luc Mélenchon d'abord, mais également à propos de la journaliste Anne-Sophie Lapix.

21 oct 2011

Rue 89 et le travestissement de la pensée d'Epicure

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Nous sommes le ministère de l'épicurisme car Epicure est un grand penseur matérialiste de l'antiquité grecque pour lequel la compréhension du monde repose sur les sens s'épanouissant dans la nature. Le but du ministère de l'épicurisme est donc d'éveiller les sens dans le but de mieux appréhender la réalité qui nous entoure, cette réalité que le capitalisme, en favorisant les relations d'aliénation et la rupture avec les sensations, essaie de nous dérober. Le ministère de l'épicurisme traitera ainsi des liens sensoriels avec le monde, à travers le cinéma, les jeux, les questions de société, le rapport à la nature, le rapport à son propre corps, etc.

Le terme « épicurisme » est bien souvent galvaudée. Le christianisme, qui se réfugie dans une appréhension purement spirituel du monde, a réinterprété la reconnaissance du réel à travers les sens en synonyme de « débauche ». Ainsi, dans le langage courant, un « épicurien » est un homme qui prend plaisir à mener une vie décadente où la baise facile remplace les sentiments...

4 oct 2011

Jean-Luc Mélenchon a publié récemment sa proposition de programme du Front de Gauche pour les élections de 2012. Ce document intitulé « l'humain d'abord » est une succession de propositions plus ou moins radicales balancées les unes après les autres, une sorte de liste comme l'on peut en faire pour ses courses au supermarché. Le tout étant formulé dans un style outrancièrement racoleur propre à Mélenchon.

15 fév 2011

La classe ouvrière n’a qu’un seul moyen de s’en sortir : assumer pleinement la science. Si elle n’assume pas la rationalité la plus complète, si elle ne porte pas la science dans sa vie quotidienne et sa pratique révolutionnaire, alors inévitablement elle sera happée et sera paralysée par les autres couches sociales dans le cadre de la crise générale du capitalisme et de la guerre impérialiste. Petite-bourgeoisie et bourgeoisie veulent à tout prix encadrer la classe ouvrière, faire en sorte que les personnes ouvrières servent de chair à canon.

C’est exactement en ce sens qu’on doit comprendre le « débat » entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, hier matin, on a eu donc sur BFM-TV et RMC le « fameux » débat. Mélenchon a défendu le programme commun de 1981, tandis que Le Pen a attaqué les « mondialistes » et les « internationalistes » au nom des ouvriers. Cela, alors que le présentateur en rajoutait une couche sur le caractère éminemment « populaire » de ces deux « tribuns. » Le présentateur – Jean-Jacques Bourdin – a même fini l’émission en demandant à Marine Le Pen s’il était vrai... qu’elle chantait l’Internationale avec son père dans la voiture, lors des départs en famille en Bretagne !...

22 Jan 2011

Jean-Luc Mélenchon vient d’annoncer sa candidature à l’élection présidentielle de 2012 en France... Quelques jours après que Marine Le Pen ait pris la présidence du Front National. Quelle fausse surprise ! D’ailleurs, ces deux populistes mis en avant par les médias vont « s’affronter » bientôt dans un débat télévisé sur BFM TV (le 14 février prochain, jour de la Saint-Valentin !). Voilà le piège tendu par les institutions capitalistes. Car Mélenchon comme Le Pen mettent en avant la même chose. Mélenchon dénonce la « finance » et Le Pen le « mondialisme. »...

S'abonner à Jean-Luc Mélenchon