maoïsme

17 juin 2017

Mao Zedong constate également une chose qui peut surprendre. En parlant des aspects de la contradiction, il en souligne l'unité. On pourrait se dire qu'il vaudrait mieux noter leur affrontement. Seulement, ce serait là aboutir au caractère indépendant, isolé d'un aspect de la contradiction – ce qui est impossible.

Mao Zedong explique cela dans un passage important : « L'identité, l'unité, la coïncidence, l'interpénétration, l'imprégnation réciproque, l'interdépendance (ou bien le conditionnement mutuel), la liaison réciproque ou la coopération mutuelle – tous ces termes ont la même signification et se rapportent aux deux points suivants : premièrement, chacun des deux aspects d'une contradiction dans le processus de développement d'une chose ou d'un phénomène présuppose l'existence de l'autre aspect qui est son contraire, tous deux coexistant dans l'unité »...

8 juin 2017

Le matérialisme dialectique est une science et il est donc tout à fait normal d'en parler comme d'une découverte. C'est même la science absolue, qui touche tous les aspects de la vie ; c'est la clef pour la compréhension générale de la nature et de la société, de tous les phénomènes.

Mao Zedong rappelle de la manière suivante ce qu'est l'idéologie communiste : « Depuis la découverte de la conception matérialiste-dialectique du monde par les grands fondateurs et continuateurs du marxisme, Marx, Engels, Lénine et Staline, la dialectique matérialiste a été appliquée avec le plus grand succès à l'analyse de nombreux aspects de l'histoire humaine et de l'histoire naturelle, ainsi qu'à la transformation de nombreux aspects de la société et de la nature (par exemple en U.R.S.S.) ; l'universalité de la contradiction est donc déjà largement reconnue et nous n'aurons pas besoin de l'expliquer longuement. »...

6 juin 2017

Mao Zedong ne serait pas, en quelque sorte, aussi inquiet dans De la contradiction, si ne faisait face au matérialisme dialectique que ce qu'il appelle « un idéalisme réactionnaire patent ». Il y a également un « évolutionnisme vulgaire » qui a été lancé par la bourgeoisie, pour contrer le matérialisme dialectique.

Cela signifie que les choses se compliquent : il n'est pas aussi simple que cela d'être matérialiste, dans la mesure où l'on peut justement être contaminé par cet évolutionnisme vulgaire. Mao Zedong présente de la manière suivante la base idéologique de ce dernier : « La métaphysique, ou l'évolutionnisme vulgaire, considère toutes les choses dans le monde comme isolées, en état de repos; elle les considère unilatéralement...

5 juin 2017

C'est en août 1937, dans la base rouge du Yenan, que Mao Zedong a écrit une œuvre d'une importance capitale pour le matérialisme dialectique : De la contradiction. Le contenu en fut expliqué à l'Université anti-japonaise, ayant une nature politico-militaire, puis révisé pour publication. L'œuvre devint un classique, étant produit par la révolution chinoise et permettant à la révolution démocratique chinoise de disposer d'un fondement solide : une juste compréhension du matérialisme dialectique.

De la contradiction fut immensément appréciée également dans les autres pays; il s'agit d'une œuvre explicative d'une très grande portée, présentant la substance du matérialisme dialectique d'une manière parfaitement lisible et avec un grand esprit de conséquence...

21 nov 2016

Éditorial du 21 novembre 2016

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Il y a dix ans, la révolution népalaise qui volait de victoires en victoires connaissait un terrible coup d'arrêt, avec la signature des «accords de paix».

Ce fut une rude défaite pour le maoïsme ayant porté ce processus révolutionnaire qui a existé sous la forme de la guerre populaire. La revue internationale Communisme, pour son numéro 3, aborde par conséquent de manière matérialiste dialectique cette capitulation du Parti Communiste du Népal (maoïste)...

24 oct 2016

Contre l'anarchisme

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'anarchisme est une théorie du XIXe siècle, né sur le terrain de la petite propriété et faisant de l'individu la figure historique de notre époque, tout comme le libéralisme.

Au sein de la première Internationale, le marxisme a réussi à vaincre l'anarchisme, dont les figures les plus connues étaient alors Pierre-Joseph Proudhon et le russe Mikhaïl Bakounine...

15 oct 2016

Un aperçu facile d'accès sur nos valeurs

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Voici un tableau que nous pensons utile, dans la mesure où il permet de bien distinguer nos valeurs. Comme il n'y a que deux classes fondamentales, nous exprimons ici notre point de vue matérialiste dialectique, en le comparant avec les deux faces de la vision bourgeoisie du monde.

La liste ne prétend pas à l'exhaustivité, mais suffisamment de thèmes sont ici présentés pour avoir matière à réflexion...

31 aoû 2016

Le pathétique échec du blog «Signafire»

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le blog « Signalfire » a finalement compris le maoïsme… Mais cela signifie qu'il a finalement compris qu'il n'a rien à voir avec lui. C'est un échec pathétique d'un blog américain ayant joué un rôle tout à fait négatif.

Pendant cinq années, ce blog a publié de manière éclectique des documents et des informations dans des milliers d'articles copiés-collés, au sujet du maoïsme et en particulier de la guerre populaire en Inde, donnant accès à pratiquement deux cent liens, dans l'esprit des centristes et opportunistes « maoïstes », les aidant à apparaître comme un mouvement « allant de l'avant »...

10 aoû 2016

Depuis le développement du socialisme scientifique par Karl Marx et Friedrich Engels, un thème très important a été la question de la nature de la dictature du prolétariat. Rappelons ici ce qui est dit dans la lettre à Joseph Weydemeyer du 5 mars 1852, où Karl Marx explique de la manière suivante quelle a été sa contribution :

« Maintenant, en ce qui me concerne, ce n’est pas à moi que revient le mérite d’avoir découvert l’existence des classes dans la société moderne, pas plus que la lutte qu’elles s’y livrent. Des historiens bourgeois avaient exposé bien avant moi l’évolution historique de cette lutte des classes et des économistes bourgeois en avaient décrit l’anatomie économique. Mon originalité à consisté :

  1. à démontrer que l’existence des classes n’est liée qu’à des phases historiques déterminées du développement de la production...

28 juin 2016

Editorial du 28 juin 2016

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La société française est en totale décadence : qui ne le comprend pas rate l'essentiel. La bourgeoisie elle-même implose, coincée entre son conservatisme et son académisme d'un côté, son post-modernisme et son relativisme de l'autre.

En suit une profonde crise de civilisation, produisant des fondamentalistes religieux et des décadents, des technocrates méprisants et des libéraux libertaires délirants...

10 juin 2016

1. Le syndicalisme est une démarche historiquement nécessaire de la classe ouvrière pour améliorer ses conditions d'existence au sein des entreprises, afin d'améliorer le quotidien. Les revendications se sont élargies à l'ensemble de la vie quotidienne, faisant notamment de la revendication économique de la journée de huit heures un projet social. Les congés payés sont un exemple de ce prolongement du domaine économique au social.

2. Les revendications syndicales ne peuvent pas être victorieuses sur le long terme, en raison de la crise générale du capitalisme provoquée par la baisse tendancielle du taux de profit...

18 mai 2016

Le matérialisme dialectique et le «big bang»

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Selon le matérialisme dialectique, l'Univers est infini, composé uniquement de matière inépuisable. Il s'oppose ainsi à l'idéalisme qui considère qu'il a existé une « création » à partir de rien.

Cette question essentielle de la nature de l'Univers a toujours été une ligne de démarcation entre matérialisme et idéalisme. Dans le tableau L'école d'Athènes, de Raphaël, Platon qui se trouve au milieu pointe vers le ciel, source de la réalité matérielle...

18 mai 2016

Editorial du 18 mai 2016

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Il y a 50 ans commençait en Chine populaire la Grande Révolution Culturelle Prolétarienne (GRCP). Les médias bourgeois de notre pays se déchaînent contre cet épisode historique, alors qu'en Chine devenue social-fasciste, le thème est totalement tabou en raison de ce qu'il révèle : que les cibles de la GRCP ont triomphé et rétabli le capitalisme, avec un régime fasciste.

En France, dans les années 1960, la GRCP a été largement incomprise : elle a été niée très rapidement par le PCMLF (qui scissionna ensuite en pro-révisionnistes chinois et en pro-albanais anti-maoïste) et elle a été comprise par des spontanéistes comme une sorte de mouvement anti-bureaucratique de « dépassement » du léninisme...

11 nov 2015

Le marxisme, en tant que tel, aboutit à une démarche totalitaire : c'est indéniable. Le marxisme est un déterminisme complet, qui considère que les êtres humains sont de la matière et, à ce titre, obéissent à des lois physiques, chimiques, expliquées par le matérialisme dialectique (développement inégal, mouvement en spirale, saut qualitatif, ce qu'on résume par la « loi de la contradiction » universelle).

André Glucksmann, philosophe qui est mort hier, l'a très bien compris. Lui et d'autres avaient été les intellectuels liés à la Gauche Prolétarienne, qui avait initié un processus révolutionnaire. Or, la « GP » a capitulé juste avant d'assumer l'affrontement avec l’État...

18 juil 2015

Comme tout un chacun peut aisément s'en apercevoir, l'idéal révolutionnaire est devenu très faible en France, un peu comme s'il perdait chaque jour davantage de sa force depuis mai 1968. Il y a des luttes de classes et beaucoup de groupes et organisations luttant ici et là, mais la révolution au sens strict, c'est autre chose.

De ce fait, les organisations décidant de s'y mettre sérieusement sont dans une situation de faiblesse ; elles sont forcément marginalisées par les « mouvementistes », elles sont considérées comme sectaires, dogmatiques, etc...

8 juil 2015

L'un des grands apports de Mao Zedong est le concept de « social-impérialisme », c'est-à-dire la considération qu'un mouvement apparemment réformiste au sein du peuple se transforme en vecteur du fascisme.

C'est une contribution extrêmement grande au matérialisme historique, à la juste compréhension des phénomènes sociaux. Il fallait toute la vaste maîtrise du matérialisme dialectique par Mao Zedong pour saisir comment une chose peut se retourner en son contraire...

23 avr 2015

Une compréhension erronée de la dialectique consiste à la voir comme un processus caractérisé par les étapes « thèse antithèse synthèse ». C'est une erreur que Mao Zedong a essayé d'éviter en soulignant qu'il n'existe pas une chose telle que la « négation de la négation ».

En France, une telle façon de voir la dialectique est très traditionnelle, un de son promoteur le plus important étant Pierre-Joseph Proudhon, dont le « socialisme français » est une « synthèse » de la propriété privée et le socialisme conçus comme thèse et antithèse...

18 avr 2015

Monisme et négation de la négation

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Sur lesmaterialistes.com, nous défendons le monisme – c'est notre identité fondamentale. Cela signifie que nous considérons qu'il n'y a pas de parties « scindées » dans l'univers, pas de parties du tout : tous les différents éléments sont les composantes de seulement un processus : l'univers lui-même.

Cela signifie que le matérialisme historique n'est qu'une étude de certains éléments de l'univers – l'histoire de l'humanité – mais qu'il ne peut être séparé du matérialisme dialectique, qui étudie le mouvement de l'univers...

7 mar 2015

Le post-modernisme n'a rien à voir avec le matérialisme dialectique. Le matérialisme dialectique est une science, produite par des théoriciens, portée par des mouvements idéologiques et des États, basée sur des concepts très bien définis. Le post-modernisme est une idéologie née dans les universités françaises et américaines, faisant la promotion de la « déconstruction », comme chemin de la « libération totale ».

Ce concept de « déconstruction » peut déjà se retrouver dans les années 1920-1930, avec les avant-gardes artistiques : le surréalisme en France, le cubisme en Tchécoslovaquie, le futurisme en Russie, toutes prétendant être les aspects artistique et psychologique d'une révolution « totale » que la classe ouvrière doit faire...

26 fév 2015

Programme de la Démocratie Populaire

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La France n'est pas un pays d'outre-tombe, c'est un cadre national où vit une population avec une culture, des activités économiques, sociales et culturelles. Cependant, toute chose obéissant à la loi de la contradiction, il existe une contradiction fondamentale en son sein, aboutissant au triomphe d'une tendance toujours plus anti-démocratique, consistant en le pouvoir des grandes entreprises, des monopoles.

Notre programme correspond aux exigences démocratiques et par conséquent aux tâches à exécuter face à ce qui est anti-démocratique, face aux monopoles.

Il s'établit autour de nombreuses valeurs, dont les principales sont « personne ne doit être délaissé », « un haut niveau de culture doit être attendu de la part de chaque personne », « le peuple décide », « les moyens de servir le peuple », « il faut redonner sa place à la nature », « la vie doit devenir meilleure, elle doit devenir plus joyeuse »...

9 fév 2015

Spirale et non ligne droite anthropocentrique

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'un des soucis évidents que présente le mouvement dialectique de la matière est qu'il faut arriver, à travers les phénomènes, à distinguer ce qui est important de ce qui l'est moins, comprendre quel aspect joue un rôle moteur, quel phénomène il faut privilégier, etc.

Si l'on raisonne en termes mathématiques « classiques », on additionne, on considère de manière « logique » que « 1+1=2 ». Or, le principe même de la dialectique rejette cela, en raison de l'existence de « sauts », les contradictions se résolvant dans une « crise » et donnant naissance à quelque chose de nouveau...

23 nov 2014

PCMLM - Statuts du Parti

Submitted by Anonyme (non vérifié)

1.1 Le Parti est l'organisation d'avant-garde de la classe ouvrière, de type léniniste, composé d'activistes faisant de la lutte pour le communisme leur identité et leur activité principales.

1.2 Le Parti a comme but le communisme, société sans classes ni État, avec comme étape intermédiaire le socialisme, c'est-à-dire la dictature du prolétariat.

1.3 Le Parti a comme idéologie le matérialisme dialectique, formulé par Marx, Engels, Lénine, Staline, Mao Zedong...

16 nov 2014

La société française est en crise et connaît des soubresauts plus ou moins violents, avec des idées qui partent dans tous les sens et des comportements irrationnels, illogiques. C'est propre à une société malade où sans vision scientifique du monde, sans société authentiquement démocratique, les individus tentent le repli sur soi ou la fuite en avant.

Ces phénomènes se sont déjà déroulés dans les années 1910 et les années 1930, dont le schéma se répète, avec le même mode de production capitaliste en crise, bien que dans des conditions culturelles et politiques ayant connu des modifications...

29 sep 2014

Lorsque nous pensons au féodalisme, nous pensons aux châteaux des chevaliers entourés des serfs. Cela est vrai pour le féodalisme du début, mais cela ne serait pas voir que le féodalisme s'est développé par la suite, pour atteindre la monarchie absolue.

Entre la phase initiale des châtelains isolés et celle finale du monarque absolu, il existe une longue phase où l'aristocratie est divisée en couches plus ou moins riches, plus ou moins propriétaires...

28 sep 2014

Le mot « épistémologie » n'est pas commun, mais il est important. Il vient du grec et signifie parler au sujet de la connaissance (« episteme »), c'est-à-dire l'étude des fondements de la science.

Par exemple, le fondement de la « science » chrétienne est la figure du Christ, et celui du matérialisme dialectique est la matière considérée comme éternelle et en mouvement.

Le grand révolutionnaire bangladeshi Siraj Sikder exprime ici un point de vue très intéressant, très profond, très intense, très dense. Voici ce qu'il dit...

25 juil 2014

Ce qui se passe en Ukraine, en Palestine, en Syrie, en Irak... impose de rappeler les enseignements fondamentaux du matérialisme dialectique sur la nature des pays dans le monde.

Selon le matérialisme dialectique, le monde est divisé en deux types de pays. La première catégorie consiste en les pays capitalistes, qui sont devenus impérialistes. Dans ces pays, l'aspect principal est la contradiction entre le prolétariat et la bourgeoisie, la tâche est la révolution socialiste...

23 mar 2014

Siraj Sikder, matière en soi et matière pour soi

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Siraj Sikder, le grand révolutionnaire du Bengale Oriental, c'est-à-dire du Bangladesh, a formulé une opinion très intéressante concernant l'utilisation de la matière.

Parlant des cliques d'opportunistes qui se forment à l'intérieur du Parti, Siraj Sikder constate que, forcément, il y a une base matérielle pour cela.

On ne peut pas nier les cliques, on ne peut pas nier la réalité. Par contre en comprenant la loi matérielle donnant naissance à ces cliques, on peut les briser et faire en sorte qu'elles n'apparaissent plus, en utilisant alors l'existence de ces cliques à notre profit.

25 fév 2014

Sur le capitalisme bureaucratique

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Article d'Akrami Yari, fondateur du mouvement maoïste en Afghanistan.

Qu'est-ce que le capitalisme bureaucratique ? La compréhension de cette forme sociale est au plus profond du noyau du maoïsme. Selon le maoïsme, il y a deux types de pays : les pays impérialistes d'un côté, et les pays opprimés de l'autre. Ces pays opprimés sont semi-coloniaux, semi-féodaux.

9 fév 2014

La question de la révolution démocratique est d'une grande importance pour les communistes en France.

Non pas parce que cette révolution serait à l'ordre du jour – la révolution française a en effet été le modèle du genre à l'époque où la bourgeoisie jouait un rôle révolutionnaire dans l'histoire de la lutte des classes.

Mais parce que la révolution démocratique est une question actuelle pour l'écrasante majorité des masses mondiales, qui vivent une oppression caractérisée par la domination des pays impérialistes, en alliance avec les forces féodales ou néo-féodales locales...

26 déc 2013

Il y a 120 ans, le 26 décembre 1893, naissait Mao Zedong !

Nous saluons sa mémoire avec une grande ferveur révolutionnaire, dans l'esprit du matérialisme dialectique, en pleine connaissance du fait que Mao Zedong est une figure historique de la bataille pour le communisme.

Mao Zedong a appliqué le marxisme-léninisme dans les conditions concrètes de la Chine ; il a dirigé le Parti Communiste de Chine, le menant de victoire en victoire face aux réactionnaires chinois et à l'impérialisme japonais...

21 aoû 2013

Pour nous maoïstes, le processus révolutionnaire n'est pas spontané. C'est un aspect essentiel de la question de la révolution. Le mouvement de mai/juin 1968 a montré quelles sont les conséquences de l'absence d'une organisation maoïste dirigeant le mouvement de masses. C'est en disposant ce que Mao Zedong avait appelé " les trois épées magiques " que les communistes des métropoles impérialistes pourront organiser les masses populaires pour vaincre l'Etat bourgeois et construire le socialisme, pour le communisme...

4 aoû 2013

Le Président Gonzalo, emprisonné depuis 1992, dans une prison militaire péruvienne, est très malade et sa vie est menacée. C'est un moment d'une importance extrême, la vie du plus grand maoïste de ces trente dernières années est en danger.

Par conséquent, il est nécessaire de rappeler : se battre pour le président Gonzalo, cela signifie lutter pour le communisme ! Il est nécessaire d'étudier Gonzalo et d'appliquer sa compréhension magistrale de la guerre populaire, de la pensée, du matérialisme dialectique !...

1 juil 2013

lesmaterialistes.com: l'esprit de synthèse

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Il est impressionnant de voir comment Internet a intégré la vie de la société française, sans que pour autant rien ne change vraiment. Les Encyclopédistes du 18e siècle auraient par exemple rêvé de pouvoir utiliser quelque chose comme Internet ; leurs idées se seraient plus largement diffusées, les échanges auraient été plus nombreux.

Avec internet, il est plus facile d'apprendre des choses, toutefois les faits sont là : le capitalisme écrase tellement la culture et la civilisation qu'Internet est surtout un simple jouet pour le capital et des individus repliés sur eux-mêmes. Internet est donc le reflet de la société, rien de plus.

C'est là qu'il y a une contradiction qui doit être résolue historiquement. Il est possible de faire quelque chose de formidable : un mouvement dialectique conforme à la réalité en mouvement...

12 mai 2013

Quand nous regardons l'histoire, quand on voit que la vie est matière en mouvement, il est alors inévitable que nous pouvons voir une contradiction entre la recherche par chaque vie de sa propre préservation et la nécessité de mettre sa propre vie en danger dans la lutte pour le progrès.

D'un côté, la tendance générale de la révolution pousse l'individu à l'action. De l'autre côté, l'individu vit déjà, il a une famille, il a des amis, une relation amoureuse peut avoir commencée, les enfants sont peut-être déjà là, etc...

1 mai 2013

1er mai 2013: le maoïsme est le printemps de notre époque!

Ce premier mai 2013, depuis l'Afghanistan, la Belgique et la France, c'est plein d'optimisme révolutionnaire que nous saluons les prolétaires et les masses opprimées du monde, les appelant à s'unir sous la bannière rouge du maoïsme !...

29 avr 2013

Akram Yari, le grand maoïste historique de l'Afghanistan, a-t-il fondé l'approche matérialiste dialectique de la psychologie? Il s'agit d'une question très importante. Il y a de nombreux d'éléments qui peuvent nous laisser considérer que c'est le cas. Revenons à une phrase écrite par Akram Yari :

« La pérennité de l'individu est une cause de surplace et est un agent passif, mais le sacrifice pour la classe [ouvrière] est un agent dynamique et actif. »...

18 avr 2013

Les camarades du Bangladesh ont traduit en anglais des documents de Siraj Sikder, ce qui est une grande contribution à l'histoire du mouvement communiste international, mais aussi pour le champ actif de l'idéologie qui est le nôtre.

En particulier, l'importance du document intitulé « Sur certains slogans », de Janvier 1971, est à souligner, car dedans Siraj Sikder exprime l'approche fondamentale du matérialisme dialectique...

24 mar 2013

Ces derniers jours, le collectif Odio de Clase a produit un document annonçant la fin d'une étape et le début d'une nouvelle. Dans ce document, le collectif Odio de Clase tente d'arriver à sortir de la contradiction terrible où il s'est mis. Et en réalité, c'est une capitulation devant le relativisme et le centrisme.

14 mar 2013

Depuis la ligne rouge du maoïsme, une poignée de partis communistes et d'organisations révolutionnaires se sont prononcés pour un combat ouvert contre le régime de Chávez, le caractérisant comme fasciste et pion de l'impérialisme, et en faveur de la révolution démocratique de nouveau type au Venezuela...

21 fév 2013

Quel est le chemin révolutionnaire? Est-ce gérer la transformation de la réalité, l'obliger à se transformer de façon révolutionnaire? Ou est-ce suivre la nature révolutionnaire de la réalité elle-même, y correspondre?

La question soulevée ici est celle de la nature du matérialisme dialectique. Soit la réalité existe « en dehors de nous » et d'une certaine manière nous pouvons choisir de la transformer, ou la contradiction est interne à la réalité et nous sommes une partie de la réalité, nous transformant d'une manière adéquate.

Il s'agit d'une question très importante, la question fondamentale de la nature du matérialisme, de la réalité. Et cela joue un rôle très important également - ou même un rôle central - de nos jours dans les débats au sein du mouvement communiste international sur le maoïsme...

7 Jan 2013

La pensée-guide - 1. Le contexte

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le PDPA (Parti Démocratique du Peuple d'Afghanistan), parti révisionniste pro-khrouchtchévien allait mener, au milieu des années 1960, une trahison de la révolution démocratique en Afghanistan.

De fait, les rangs de ce parti, idéologiquement, étaient remplis d'intellectuels à l'esprit petit-bourgeois, qui suivaient un modèle idéologique social-impérialiste.

Dans un tel contexte, un « non ! » a été soulevé. Il est venu d'un jeune révolutionnaire, qui ne s'est jamais réconcilié avec le révisionnisme, même pas à un seul moment, ni qui a négligé de le combattre...

1 aoû 2012

Les pays opprimés ne connaissent pas le capitalisme allant à l'impérialisme, mais une forme particulière de capitalisme : le capitalisme bureaucratique, c'est-à-dire « le capitalisme qui a été développé dans les pays opprimés par l'impérialisme, à côté d'un féodalisme sous-jacent à différents degrés, ou même des stades pré-féodales. » 

25 fév 2012

Il y a 40 ans, le 25 février 1972, le militant maoïste Pierre Overney était abattu aux portes de l'usine Renault de Boulogne Billancourt, en banlieue parisienne. Une des plus grandes usines de France, une place-forte de la classe ouvrière, qui a été fermée en 1989 et détruite en 2005.

Et, en raison de la dimension de l'usine, à l'époque, c'était un lieu symbole de la bataille entre la Gauche Prolétarienne qui avait levé le drapeau de Mao Zedong et le Parti « Communiste » français qui, avec la CGT, maintenait la classe ouvrière dans le légalisme, le syndicalisme, l'électoralisme (voir ici les archives de la Gauche Prolétarienne - la Cause du Peuple)...

25 déc 2011

Il existe dans les pays impérialistes une profonde tradition révisionniste qui se revendique de Mao Zedong, mais en pratiquant une escroquerie sur les plans politique, idéologique et culturel. Mao Zedong n'est en effet assumé que pour le folklore, que pour la forme ; ses thèses sont modifiées, changées, « adaptées » au besoin du jour...

20 sep 2011

Ce qui se passe au Népal montre de triste manière comment les conceptions trotskystes ont pu réussir à se voir adoptées dans le Mouvement Communiste International et même par des organisations et partis se prétendant assumer le marxisme-léninisme-maoïsme.

C'est vraiment évident lorsqu'on voit que les gens parlant de « ligne rouge » dans le Parti Communiste du Népal Unifié (maoïste) utilisent ces termes dans le sens trotskyste de « tendance » et de « fraction ».

1. Qu'est-ce qu'une ligne rouge ?

Pour le marxisme-léninisme-maoïsme, un phénomène obéit aux lois de la dialectique de la nature. Le phénomène a un développement suivant sa propre nature, qui est sa matière et l’environnement dont c'est une partie...

5 sep 2011

1. Les enseignements des événements politiques dans les pays arabes

« Pour faire la révolution, il faut qu’il y ait un parti révolutionnaire.

Sans un parti révolutionnaire, sans un parti fondé sur la théorie révolutionnaire marxiste-léniniste et le style révolutionnaire marxiste-léniniste, il est impossible de conduire la classe ouvrière et les grandes masses populaires à la victoire dans leur lutte contre l’impérialisme et ses valets. » (Mao Zedong)

« Cinquièmement, il assure une forme d’organisation de l’avant-garde, c’est-à-dire la plus consciente, la plus énergique, la plus avancée des classes opprimées, paysans et ouvriers ; c’est donc un appareil au moyen duquel l’avant-garde des classes opprimées peut élever, éduquer, instruire et entraîner derrière soi toute la masse énorme de ces classes, qui a été jusqu’à présent en dehors de la vie politique, de l’histoire. » (Lénine)...

18 Jan 2010

Dans les années 1970, les partisans de Mao Zedong n’avaient pas comme drapeau le maoïsme, mais le marxisme-léninisme pensée Mao Zedong.

C’est une chose importante à savoir, à connaître, si l’on veut éviter un retour en arrière, si l’on veut éviter que le maoïsme ne soit « révisé » et transformé en marxisme-léninisme pensée Mao Zedong.

En fait, au moment de la grande polémique entre le PC d’Union Soviétique et le PC de Chine, les organisations qui ont suivi la ligne « chinoise » ont assumé le marxisme-léninisme pensée Mao Zedong...

1 mai 2009

Maoïsme et lutte de classes

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le Parti Communiste Marxiste Léniniste Maoïste [PCMLM] a comme objectif la révolution socialiste, c’est-à-dire la prise du pouvoir par la classe ouvrière guidant les masses populaires.

Le mode de production capitaliste est fondée sur l’exploitation de la classe ouvrière, ainsi que des masses populaires...

1 mai 2009

Le Parti de la science MLM

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le Parti Communiste Marxiste Léniniste Maoïste [PCMLM] considère qu'il est possible et nécessaire d'avoir un point de vue scientifique en France aujourd'hui.

A notre époque, la science s'effondre : d'un côté, le libéralisme nie la possibilité de comprendre la société et de la changer. Et de l'autre, comme « science sans conscience n'est que ruine de l'âme », les recherches scientifiques s'orientent de plus en plus vers la destruction et la domination...

14 mar 1995

Le niveau qu'a atteint la science prolétarienne avec le maoïsme, ou le critère pour être un communiste révolutionnaire, ne sauraient se résumer à la mise en valeur de la lutte de classe jusqu'à la dictature du prolétariat, ou la défense de la dictature du prolétariat.

A côté de l'acceptation de cela, il est nécessaire d'être conscient des contradictions de classes antagoniques existantes pendant la période socialiste, sous le régime de dictature du prolétariat, d'être conscient de la lutte de classe entre la bourgeoisie et le prolétariat, de soutenir le fait qu'il y a besoin de continuer la révolution...

12 mai 1988

PCP : Sur le marxisme-léninisme-maoïsme (1988)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

C'est dans le creuset de la lutte de classes que l'idéologie du prolétariat international surgit comme marxisme, devenant marxisme-léninisme et, postérieurement, marxisme-léninisme-maoïsme. Ils représentent une même unité qui, à partir du "Manifeste", au cours de la plus héroïque des épopées de la lutte de classes, d'acharnées et fructueuses luttes entre deux lignes au sein des partis communistes même et grâce à l'oeuvre des titans de la pensée et de l'action que seule pouvait engendrer la classe et dans laquelle resplendissent trois lumières : Marx, Lénine et Mao Zedong...

16 juil 1971

Le mouvement marxiste-léniniste est aujourd’hui l’ennemi le plus implacable et le plus déterminé de l’oppression nationale infligée à la nation Kurde et aux nationalités minoritaires par les classes dirigeantes turques, et est à la pointe des luttes contre l’oppression nationale, la persécution des autres langues et des préjugés nationaux . Le mouvement marxiste-léniniste soutient inconditionnellement, et a toujours soutenu, le droit à l’autodétermination de la nation Kurde, opprimée par la bourgeoisie et les propriétaires Turcs, c’est à dire son droit à faire sécession et à créer un État indépendant. En ce qui concerne le droit de fonder un état, aussi, le mouvement marxiste-léniniste est opposé aux privilèges...

16 juil 1971

1. La révolution kémaliste est une révolution de la couche supérieure de la bourgeoisie commerçante, des propriétaires terriens, des usuriers turcs et un nombre plus faible de la bourgeoisie industrielle existante. 

C’est-à-dire que les chefs de la révolution sont les classes de la grande bourgeoisie compradore turque et les propriétaires terriens. La bourgeoisie moyenne avec un caractère national n’a pas participé à la révolution en tant que force guide...

S'abonner à maoïsme