OCML-VP

11 juil 2016

Les mots ont un sens, car l'histoire a un sens et seule une classe décadente comme la bourgeoisie peut s'imaginer se libérer de cela comme elle l'entend.

La nature bourgeoise du mode d'organisation de l'OCML Voie Prolétarienne saute ainsi aux yeux à la lumière de son dernier communiqué...

3 juil 2016

Le projet de construction de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes est un événement historique important, reflétant la contradiction entre villes et campagnes qui se renforce avec le mode de production capitaliste. C'est l'actualité qui doit être importante à nos yeux : la défense de la zone humide existante est une grande nécessité pour la protection de la biosphère.

Une semaine après la consultation locale sur le projet, marquée par la terrible défaite puisque le « Oui » à la construction l'a emporté, il est donc intéressant de connaître les points de vue des uns et des autres à ce sujet, en particulier dans le camp se voulant progressiste ou révolutionnaire. L'interprétation de la réalité et la prise de positions conséquentes sont la base pour faire avancer les choses... ou pas !...

26 Jan 2016

Qu'est-ce que le révisionnisme ? C'est modifier le marxisme, l'histoire du mouvement révolutionnaire, les valeurs révolutionnaires, afin d'en changer la substance. L'objectif, c'est la négation de la révolution et la soumission au capitalisme.

C'est un processus objectif, dont les porteurs n'ont souvent nullement conscience. L'esprit d'escroquerie est tel, cependant, au bout d'un moment, que les révisionnistes comprennent bien qu'ils sont des escrocs...

28 nov 2015

Le slogan « Vos/Leurs guerres, nos morts » a été le mot d'ordre des anarchistes et des trotskystes à la suite des attentats du 13 novembre. Une image a pu être faite, reprenant les codes graphiques du fameux « Je suis Charlie ».

C'est que ces gens sont prêts à tout pour nier la réalité, au profit d'une sorte de mélange réformiste – anti-impérialiste, particulièrement poreux à l'antisémitisme...

7 juil 2015

Le trotskysme a une approche toujours similaire face à un phénomène social ou politique : il prétend que celui-ci est forcément bien, mais n'irait pas assez loin. Le trotskysme se pose alors comme fraction de gauche du phénomène en question.

Il n'y a jamais aucune lecture culturelle et idéologique : c'est cela qui différencie le trotskysme du maoïsme...

13 Jan 2015

Voie Prolétarienne, nous en reparlions récemment pour en parler du gauchisme. Etant donné que nous avons dénoncé le fait que l'attaque contre l'épicerie casher ait été « oubliée » par tout le monde, ces petits malins se sont imaginés se rattraper en publiant un texte intitulé : Après le choc des massacres de Charlie Hebdo et de l’épicerie cacher, mettons-nous au clair

Quand on lit cela, on se dit : enfin ! Mais ce qui est formidable dans ce texte, c'est qu'on n'y trouve rien sur l'antisémitisme. Il est parlé des « meurtres antisémites des otages de l’épicerie cacher », mais cela s'arrête là. On ne retrouve pas une seule autre fois le mot antisémitisme...

11 déc 2014

Quand on décroche de la société, on décroche de la réalité. On est alors dans le monde des idées, seulement dans le monde des idées, et de ses idées… Tout devient alors possible… dans sa tête ! Et plus on construit des chimères idéologiques, plus on est obligé de fantasmer, pour justifier sa vision du monde.

Un exemple impressionnant est ce que « Voie Prolétarienne » parvient à faire. Tout le monde sait que Mao Zedong a défendu Staline historiquement, face à Nikita Khrouchtchev et sa « déstalinisation » de l'URSS.

Eh bien non ! « Voie Prolétarienne » n'est pas d'accord, ni avec l'histoire, ni avec Mao Zedong. Se dire « maoïste » ce serait précisément rejeter la grande thèse de Mao Zedong comme quoi il fallait assumer Staline et le matérialisme dialectique en histoire, en biologie, dans les arts et la littérature, en linguistique, etc...

10 déc 2014

Chaque pays a ses particularités culturelles, qui ne relèvent pas que du détail, par exemple le fait d'utiliser des baguettes ou des fourchettes et des couteaux, encore est-il par ailleurs discutable que cela soit en tant que tel un détail.

Un Français a du mal à saisir la mélancolie russe, il se sent éloigné de la minutie allemande, il a du mal à concevoir l'opiniâtreté finlandaise, il appréhende mal le flegme britannique. Toutes ces qualités, bien sûr, il les comprendra, mais le jour où les cultures se rencontreront de manière démocratique, échangeront, fusionneront.

On n'en est pas là. L'histoire d'un peuple ayant abouti au stade national est passé par le marché dans un cadre géographique précis. Le capitalisme est précisément établi sur ce marché. On ne peut pas abolir ce marché ; il faut le dépasser, en former un plus grand, et organisé harmonieusement...

9 déc 2014

Les mots ont-ils un sens ? Tel est, encore une fois, ce qu'on peut se demander quand on lit le nouveau document de « Voie Prolétarienne ». Encore et toujours, on trouve ce jeu typique sur les mots, ces ambiguïtés et ces contorsions si traditionnelles, ces mensonges par omissions pratiquement standardisés.

C'est que, bien entendu, on est en France. Et dans la tradition des grandes écoles de la bourgeoisie, on lit au mieux les résumés des commentaires des résumés des commentaires de quelqu'un qui a lu les livres dont on veut parler. On parle de Karl Marx, on joue au marxiste, mais lire Karl Marx, pourquoi faire ?..

5 oct 2014

La thèse selon laquelle il y a deux catégories de pays – impérialistes, ainsi que semi-féodaux semi-coloniaux – est propre au maoïsme.

Cette thèse a été totalement inconnue en Europe de l'Ouest, ce qui montre la faiblesse du maoïsme qui a existé dans les années 1960-1970. Mais c'est une thèse absolument classique des maoïstes de la même époque agissant en Afrique, en Asie, en Amérique latine.

Ce fut même une ligne de démarcation essentielle avec les autres idéologies. Si l'on regarde les écrits de Gonzalo, Charu Mazumdar, Siraj Sikder, Akram Yari, Ibrahim Kaypakkaya... on voit que la thèse du caractère semi-féodal semi-colonial de leur propre pays est fondamentale à leurs yeux...

14 mai 2014

L'OCML-VP : un avatar du trotskysme

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Quand on pense à la Chine populaire des années 1960, on a vite en tête cette bannière avec cinq têtes, celles des « classiques » : Marx, Engels, Lénine, Staline, Mao Zedong. Pourtant en France, il y a des courants intellectuels tentant de séparer Mao du reste, d'en faire une sorte d'icône du spontanéisme, d'un anarchisme modernisé.

Parmi les représentants d'un tel courant, on a historiquement le maoïsme des années 1960 (PCR(ml), Gauche prolétarienne, etc.) qui a très vite sombré en décadence pour se transformer en réformisme « dur », mais également sa dernière forme : l'Organisation Communiste Marxiste-Léniniste - Voie Prolétarienne (OCML-VP)...

30 avr 2013

Voici un tableau servant de panorama de l'extrême-gauche quant aux positions sur le mariage homosexuel, l'adoption, la PMA (procréation médicalement assistée), la GPA (les "mères porteuses") et la question du changement d'état-civil pour les personnes "transexuelles".

On peut s'apercevoir de deux choses. Déjà, que nous n'avons pas de notre côté souligné correctement que nous étions pour l'adoption simple, mais pas plénière, car cette forme-là est une sorte de colonialisme et d'appropriation d'êtres humains. Nous en reparlerons...

10 déc 2012

En Janvier 2008, un comité de Solidarité Franco-Népalais a été fondé en France. Il a maintenu un blog, le Nouveau Népal, mais depuis le 19 Juin 2012, il n'y a rien.

Le dernier article annonce un nouvel article sur la formation d'un nouveau « Parti maoïste » au Népal, mais il n'est jamais venu. Pourquoi cela? C'est facile à comprendre.

25 mar 2012

Les réactions de l'extrême-gauche au massacre antisémite de Toulouse parlent d'elles-mêmes. On reconnaît aisément la domination de la petite-bourgeoise, qui soit nie l'existence des personnes juives, soit nie l'antisémitisme.

Ainsi, quel silence insultant que celui des anarchistes ! Aucun article, aucun communiqué officiel d'organisations : l'assassinat à bout portant d'enfants juifs se voit réduit à un fait divers qui ne mérite même pas qu'on le mentionne...

25 aoû 2007

Nous voulons présenter brièvement ici les différences très concrètes existant entre le maoïsme et l'Organisation Communiste Marxiste-Léniniste Voie Prolétarienne (OCML-VP), qui publie le journal Partisan. Elle est parfois, à tort, qualifiée de "maoïste", ce qui cause un grand tort aux maoïstes et de plus ne correspond absolument pas à l'idéologie de l'OCML-VP.

1 juin 2005

Qui servir ? Les masses, ou la petite-bourgeoisie ?

Au lendemain de la victoire du « non » au référendum du 29 mai 2005, les masques sont tombés.

Voilà pourquoi nous présentons les positions de vue des organisations d'extrême-gauche, qui pour la plupart proviennent de documents officiels publiés à la suite du résultat.

Ces positions permettent de voir très précisément quelles classes défendent ces organisations, et montrent que le discours du « non » ne cachait qu'une défense des intérêts de la petite-bourgeoisie, dont l'existence a été totalement occultée pendant la campagne, ce qui permet aux révisionnistes du « PCF » et aux sociaux-démocrates de ressortir les idées de « programme commun. »...

S'abonner à OCML-VP