Nicolas Dupont-Aignan

21 avr 2017

La question animale posant la question de la réalité de l'industrie dans le mode de production capitaliste, il faut immédiatement savoir si on se soumet au capital ou pas.

Le collectif AnimalPolitique, rassemblant nombre d'associations reconnues médiatiquement et institutionnellement, se soumettent au capital.

Par conséquent, conformément à la proposition 1 qui se tournait vers l'idée d'un « bien-être » naturel dans un élevage – ce qui est impossible du point de vue matérialiste – nombre de propositions se cantonnent à demander des changements...

20 avr 2017

La question de la chasse est bien entendu un aspect essentiel de la bataille entre révolution et contre-révolution. L'abolition de la chasse est une exigence progressiste des plus évidentes.

La position des candidats aux présidentielles, dans le cadre de leur réponse aux propositions d'AnimalPolitique, en dit long pourtant sur leur caractère réactionnaire.

Réactionnaire et hypocrite, car tous, sauf certains comme François Fillon qui n'a répondu à rien, prétendent soutenir la proposition suivante :

« 22 - Interdire les pratiques barbares, réprimer les pratiques sources de stress infligées aux animaux sauvages pour des buts autres que la protection ou la conservation... »

19 avr 2017

Pour le matérialisme dialectique, la vie est de la matière plus développée. Elle dispose à ce titre d'une dignité. C'est un point de vue qui affirme le caractère universel de la matière, posant de ce fait que tout être vivant relève, en particulier, de cet universel.

Pour cette raison, le communisme implique un respect toujours plus grand du vivant. La marche au communisme est universelle ; l'Univers, toujours plus complexe, avance de manière éternelle vers davantage de synthétisation.

Seul le matérialisme dialectique comprend ainsi les implications de notre époque et saisit la nature de la sensibilité, cette « ultime frontière » morale et intellectuelle...

18 avr 2017

La question animale, de par sa dimension matérialiste, ne peut pas être résolue par le mode de production capitaliste. L'ouverture aux animaux présuppose, en effet, un rapport communiste qui est absolument étranger à la substance même de la domination du capital.

Ce dernier s'est formé, à la fois lentement et par sauts, à travers différents modes de production, dont le point de départ est l'émergence de l'agriculture et de l'élevage, accompagné par l'affirmation de l'idéologie patriarcale.

Par conséquent, la question animale et la question féministe ne peuvent avoir de réponse que par le développement toujours plus grand du communisme...

24 mar 2017

Cadre historique de la droite française, maire d'une petite ville (Yerres), député de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan relève de la bourgeoisie traditionnelle : il a un diplôme de gestion de l’entreprise et marché financier à la prestigieuse université sélective Paris-Dauphine, il a fait l'ENA, ses filles s'appellent Victoire et Sixtine, etc.

Cependant, il appartient depuis pratiquement deux décennies dans le camp de la droite dite « souverainiste », sur une ligne farouchement opposée à l'Union Européenne et à l'euro. Il s'est à ce titre déjà présenté à l’élection présidentielle de 2012, obtenant 1,79 % des votes (643 900 voix)...

27 aoû 2015

Quand on nie l'existence de la bourgeoisie et du mode de production capitaliste, ainsi que le rôle des monopoles, quand on nie par conséquent les enseignements du PCF (mlm), alors on bascule dans la dénonciation du « système », de « l'oligarchie », on veut une « union nationale » face à qui parasiterait l'économie.

Les tendances nationalistes se renforcent de manière ininterrompue depuis 2005, depuis le triomphe du « non » social-chauvin au référendum sur la constitution européenne. C'est vrai à l'extrême-droite, bien entendu, mais également à l'extrême-gauche, par exemple avec l'apologie de la « libération nationale » bretonne ou occitane...

7 aoû 2015

Dans la marche du fascisme au pouvoir, il y a en parallèle le développement du nationalisme réactionnaire appuyé de plus en plus ouvertement par des fractions des forces bourgeoises conservatrices, et celui du national-socialisme qui s'accompagne d'un nombre de plus en plus important de « transfuges » venant de la gauche et du mouvement ouvrier contrôlé par le révisionnisme et le trotskysme.

En France, les choses avancent lentement du fait des tampons retardant l'effondrement économique dû à la crise structurelle du capitalisme. Mais elles avancent sûrement. Ces dernières semaines, deux « événements » s'inscrivent dans cette dynamique de façon très parlante...

5 juin 2012

Les prémisses de l'Union Européenne ont été forgées à l'époque du gaullisme triomphant, comme matérialisation d'un axe impérialiste franco-allemand constitué contre les impérialismes anglais et américains, ainsi que dans une moindre mesure contre le social-impérialisme russe.

Mais depuis les années 1960, la nature de la Communauté Européenne, devenue Union Européenne, a évolué et c'est justement contre celle-ci que se développe maintenant en France une forme de néogaullisme. Les néogaullistes sont essentiellement des « souverainistes » et forment différentes tendances plus ou moins disparates, qui ont tendance actuellement à se recomposer...

19 avr 2012

Le candidat Nicolas Dupont-Aignan à la présidentielle fera certainement un score très faible aux élections. Pour autant, il profite largement de la campagne pour diffuser ses idées et obtient un certain prestige sur les questions économiques. Nicolas Dupont-Aignan est un néo-gaulliste ; son programme est celui du redressement de l'impérialisme français.
Il est en fait sur la même ligne que Marine Le Pen. Non seulement ils prônent tout deux le protectionnisme et le retour au Franc contre l'Euro, mais il avait lui même sous entendu cela en affirmant au Figaro Magazine qu'il nommerait Marine Le Pen au poste de Premier ministre en cas de victoire. Mais d'une certaine manière, c'est plutôt l'inverse qui est vrai : Nicolas Dupont-Aignan est une sorte de ministre de l'économie de Marine Le Pen.

S'abonner à Nicolas Dupont-Aignan